Léa Salamé invitée à déjeuner à l'Elysée deux fois par François Hollande

Partager l'article
Vous lisez:
Léa Salamé invitée à déjeuner à l'Elysée deux fois par François Hollande
Léa Salamé, "On n'est pas couché" et le 7.50 de France Inter.
Léa Salamé, "On n'est pas couché" et le 7.50 de France Inter. © FTV/Guyon
La journaliste a trouvé le Président "charmant".

Les déjeuners avec les politiques, ce n'est pas son truc. Mais quand le Chef de l'Etat vous invite à sa table, difficile de refuser. Comme c'est "un passage obligé lorsqu'on travaille au service politique d'un grand média", Léa Salamé s'est déjà retrouvée invitée du Président de la République à l'Elysée deux fois ces derniers mois avec ses compagnons de la matinale de France Inter, raconte-t-elle au trimestriel Charles.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"On peut lui reprocher plusieurs choses sur le plan politique stricto sensu, mais ni sa répartie, ni son capital sympathie. Je me suis retrouvée à sa table, à l'écouter me confier qu'il m'écoute chaque matin sur France Inter, explique-t-elle. Je peux légitimement en douter mais quand il fait référence à trois de mes récentes interviews, ça montre sa maîtrise. François Hollande peut se montrer plutôt charmant et c'est bien le vrai danger de ce genre de rencontres". François Hollande invite régulièrement des journalistes à l'Elysée, certains lui rendent même l'invitation à leur domicile, comme Maïtena Biraben il y a quelques mois.

Aucun regret

Dans ce long entretien, Léa Salamé revient également sur son clash avec Eric Zemmour , il y a un peu plus d'un an sur le plateau de "On n'est pas couché". "C'est de loin l'interview la plus compliqué qu'il m'ait été donné de faire", raconte-t-elle. A l'époque, il venait de sortir son livre "Le suicide français" et la journaliste avait choisi de l'interroger sur les quelques pages où il remettait en cause le régime de Vichy.

Elle raconte comment elle s'est préparée en appelant plusieurs historiens car elle sentait le potentiel explosif de ce sujet. Elle avoue que "sur le moment, elle a eu peur et a hésité" avant de se lancer et d'interroger l'auteur. Les très nombreuses réactions provoquées par cet échange (jusqu'au Président de la République) lui ont permis de mesurer la "force de ce type d'émission". Et elle ne regrette rien. "Si je n'en avais pas parlé, j'aurais fait une erreur journalistique", ajoute Léa Salamé.

Sur le même thème
l'info en continu
"Conan le barbare" : Une série en préparation chez Netflix
SVOD
"Conan le barbare" : Une série en préparation chez Netflix
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
Presse
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Programme TV
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Justice
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Audiences
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Radio
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Vidéos Puremedias