Les blagues Carambar, c'est fini !

Partager l'article
Vous lisez:
Les blagues Carambar, c'est fini !
6 photos
Lancer le diaporama
Carambar a décidé de ne plus insérer de blagues dans ses barres caramélisées. En lieu et place, des questions de culture générale...

La fin d'une histoire (drôle) ! Carambar annonce aujourd'hui, sans rigoler, qu'elle met fin à ses fameuses blagues. A partir du 15 avril, les barres au caramel ou aux fruits de la marque ne contiendront plus de petites histoires... On y trouvera désormais des "exercices ludo-éducatifs". Tristesse.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

"Qu'est-ce qu'un goulag ?"

Au lieu des battles à coup d'indémodables blagues de Toto, les amateurs de Carambar pourront désormais s'affronter avec un quizz de culture générale, façon Trivial Pursuit, mais en plus simple ! "Qu'est-ce qu'un goulag ?", demande par exemple une papillote qui propose 3 réponses possibles "Une viennoiserie. Un sport nordique. Un camp de travail forcé". Les questions porteront essentiellement sur l'histoire et la géographie, le français et les mathématiques. Autres types de questions citées en exemple par la marque : "Quel est l'os le plus long du corps humain ?" ; "J'ai déjà utilisé 96 pièces d'un puzzle qui en contient 130. Combien m'en reste-t-il à assembler pour terminer ?".

L'apprentissage par le plaisir

Ca a l'air de rien mais la fin des blagues est une révolution pour cette marque qui fêtera ses 60 ans en 2014. Elles existaient depuis 1969 ! Mais, à l'heure où l'illettrisme progresse en France, la marque du groupe Kraft souhaite instruire les nouvelles générations, plutôt que les faire rigoler. "Aujourd'hui, de nombreuses études prouvent qu'associer la transmission des savoirs aux moments de plaisir et de détente favorise la mémorisation et l'apprentissage. Demain, en gardant en mémoire les leçons Carambar, les plus jeunes feront l'acquisition de nouveaux réflexes d'apprentissage associés au plaisir de la gourmandise et du partage", avance sans rire Carambar pour expliquer sa nouvelle stratégie.

Pour expliquer cette véritable révolution pour les petits (et grands) enfants, la marque du groupe Kraft Foods a mis en place une grande campagne de publicité, qui sera révélée ce week-end. Pour illustrer le nouveau slogan ("Carambar, c'est du sérieux"), un film sera diffusé en télévision et des visuels seront affichés dans les rues. Tous mettent en scène des personnages devant un tableau en ardoisse, qui rappelle l'univers de l'école. Le nouveau site internet de Carambar permettra de jouer à ses quizz en ligne.

ATTENTION : Quatre jours après cette annonce, Carambar a révélé que la fin des blagues était une blague. Un poisson d'avril quelques jours avant la date officielle qui a berné de nombreux médias.

L'actualité de la publicité vous intéresse ? Suivez notre rubrique Ecran Pub sur Twitter et sur Facebook !

l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias