Les écoles de journalisme protestent contre un article de la loi sur l'égalité hommes-femmes

Partager l'article
Vous lisez:
Les écoles de journalisme protestent contre un article de la loi sur l'égalité hommes-femmes
Un article de la loi de Najat Vallaud-Belkacem passe mal auprès des écoles de journalisme
Un article de la loi de Najat Vallaud-Belkacem passe mal auprès des écoles de journalisme © Abaca
Les écoles de journalisme protestent contre un article du projet de loi de Najat Vallaud-Belkacem sur l'égalité hommes-femmes les obligeant à prévoir un enseignement sur l'égalité entre les sexes.

L'article 16 bis du projet de loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes passe mal auprès des écoles de journalisme. Cette disposition législative prévoit en effet que les écoles formant les journalistes dispensent à l'avenir un enseignement "sur l'égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les stéréotypes, les préjugés sexistes, les images dégradantes, les violences faites aux femmes et les violences commises au sein des couples".

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Dans un communiqué commun publié hier et relayé par Metronews, les 14 formations composant la conférence des écoles de journalisme ont ainsi demandé la suppression de cet article. "L'Assemblée nationale prétend dicter le contenu des enseignements de (nos) formations" s'est insurgée la conférence dans son communiqué. Avant de déplorer : "Inédit dans une démocratie". Et les écoles de journalisme de faire part de leur inquiétude : "Aujourd'hui, c'est l'égalité homme femme ; demain, quelles seront les autres "matières" dont l'enseignement deviendra obligatoire aux yeux des députés ?".

Les écoles de journalisme ont également tenu à souligner qu'elles sont pour l'instant les seules visées par la disposition contestée. "La Conférence (...) s'étonne du ciblage dont ses formations font l'objet. En effet, aucune autre formation qui pourrait être concernée par ces questions (école de commerce, diplômes de ressources humaines, formations audiovisuelles etc.) ne fait l'objet d'une telle injonction".

 

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
wanou

Il me semblait qu'en arrivant dans une école de journalisme les apprenants étaient suffisamment sensibilisé à la question de l'égalité des droits et des devoirs entre hommes et femmes (et autres digressions telles que la lutte contre les stéréotypes, les préjugés, ...).
Mais bon, puisque en imposant cette enseignement dans une école de journalisme on va parvenir à limiter les violences faites aux femmes et augmenter le nombre de femme pilote dans l'armée de l'air je me joins parfaitement à cette position (je ne me mouille pas trop là...)



PS (Parti Sociétal)

Finalement, DISQUS est dangereux. Depuis qu'il est apparu ici, vous harcelez systématiquement tous ceux qui ne sont pas d'accord avec vous. Existe-t-il donc un besoin irrépressible chez vous de répondre à tout le monde ? Le héros 2.0 de la pensée!

Commençons donc à mettre des "E" à la fin de tous les mots féminins, puisque c'est une "évolution de la vie". Et un "R" à la fin de tous les mots masculins. Ça fait très masculin, un "R". Rrrrr.
Et puis bientôt, nous observerons des fourmiEs dans leur tribuE de toute beautéE. Woah!

Vous excuserez ma terrible (épouvantable!) faute, j'avais dans la tête la locution "à l'égal de" mais après une journée éprouvante et une absence de relecture, j'ai laissé passer une faute.

Que vous me parliez de "Présidente", je m'en contrefous royalement. Je parlais du genre des mots, pas de ce qu'ils représentent. Pourquoi donc rajouter un "E" à la fin d'égalité ?
Est-ce revenir "au latin des premiers siècles" que de refuser qu'on éborgne la langue française avec des motifs idiots ?



Josadu

Ce qui dérange les EJ c'est qu'un ministre s'arroge le droit de "dicter le contenus des enseignements" pas de promouvoir l'égalité homme/femme !



norbertgabriel

""Voilà qu'on commence à déformer les mots de la langue française pour qu'ils prennent le sens qu'on souhait"

Une langue vivante doit s'adapter à l'évolution de la vie, la féminisation des mots n'est pas forcément une bonne idée, mais la question est légitime. Je ne vois pas en quoi Madame la Présidente serait une aberration. Quand un homme remplit la fonction de sage-femme, selon vous il serait donc normal de dire monsieur Machin est sage-femme ?

Vous écrivez
la femme comme l'égal de l'homme
c'est volontaire égal au masculin ??

Au prétexte que certaines fonctions ont toujours été masculines, il faudrait que la langue reste figée? Dans ce cas revenons au latin des premiers siècles.



bigtv

Pour info , ca se fait déjà ..................non mais allo quouaaaaaaaaa



mat76

"enseignants de gauche" et alors?? c'est quoi encore ce genre d'argument??
Qu'ils soient de gauche ou droite le programme dépend des différents gouvernements!



mat76

Pas de bol.....les professeurs ne font pas les programmes....revoyez votre copie!!



mat76

Ah bon....de 1997 à 2012 c'était le socialisme au pouvoir??



Palimpseste

C'est la suite logique des délires imbéciles sur la féminisation des titres (Madame la Présidente au lieu de Madame le Président) alors qu'au fond, ce qui compte, ce n'est pas que les titres soient féminisés, mais que l'assemblée et les autres institutions le soient.



oursin1

il faudrait que certains, qui en ont fait une habitude, cessent d'employer à tort et à travers le mot dictature ! les mots ont un sens, et notamment celui là, et le sens de la mesure devrait prévaloir sur ce genre de diffamation injurieuse



PS (Parti Sociétal)

Pauvre France. Embourbée dans les faux débats sociétaux socialistes.

C'est sympathique, l'égalité hommes-femmes, ça crée des faux conflits et ça permet de lancer les sempiternelles piques contre les adversaires de tous bords, ça permet d'oublier plus rapidement la promesse ratée (majeure!) de François Hollande.

Voyez Najat Vallaud-Belkacem, grande (GRANDE!) ministre, capable d'aller toujours plus loin dans la démagogie. Dernière action en date, le supercalifragilisticexpidélilicieux concours (oui, un concours!) sur l'égalitéE 2014, disponible sur http://egalitee2014.fr/.

Non, ce n'est pas une faute et c'est terrible. Voilà qu'on commence à déformer les mots de la langue française pour qu'ils prennent le sens qu'on souhaite. Voilà que sous couvert d'une révolution dont la plupart des Français se foutent ouvertement, on se permet d'ajouter un "E" à la fin des mots féminins qui n'en ont pas! Quelle honte! Mais que fait Bernard Pivot!

Étrange égalité que celle de stéréotyper la femme par le "E".C'est ça, l'égalité? L'égalité, ce n'est pas trois quotas et cinq insultes à l'Assemblée Nationale, n'en déplaisent aux députés. Il est honteux de voir à quel point on déforme tout ce qu'on connaît sous des motifs idéologiques et idéologiquement idiots.

Moi et la plupart des Français n'avons pas attendu Najat (ô grande Najat!) pour considérer la femme comme l'égal de l'homme. Et en attendant, des centaines de gens perdent leur emploi chaque jour, et il ne me semble pas qu'on lance des concours (avek der fotes) pour les représenter, eux aussi. Ridicule.



floozyz

Mais j'ai bien lu ! Et justement les "ils" utilisés, (je cite :"ils ont "simplifier" les programmes"), ne se rapportent-ils pas aux enseignants ? Ta ! Ta ! Ta !



Najat dans sa splendeur!

La liste des balises fonctionnelles dans DISQUS se base sur la même syntaxe que l'HTML et est disponible ici:

http://help.disqus.com/custome...



petitepuce1

Je n'ai pas dit que les profs faisaient les programmes.
Je dis que la plupart des enseignants sont de gauche ...
lisez les coms comme il faut...



petitepuce1

Merci pour les balises (smiley clin d'oeil)



norbertgabriel

c'est marrant (quoi que ..) une de mes filles est une prof passionnée par son boulot, et en général, l'administration a plutôt tendance à empêcher les initiatives qu'à les susciter.
Et personne ne lui a vraiment demandé son avis sur les programmes; en tout pas pas depuis bientôt 20 ans qu'elle enseigne.



norbertgabriel

et peut-être "pourquoi j'ai eu une mauvaise note au devoir que j'ai fait pour mon fils/ma fille ... "



norbertgabriel

dès que la greffe de couilles sur les femmes est opérationnelle, on en reparle..



bigtv

On attend toujours l'avis de la belkacem concernant flamby et ses histoires de femmes...mais la ca demanderait un peu plus de couilles de sa part ..



norbertgabriel

le problème que je vois c'est que ça semble déranger les écoles de journalisme d'enseigner la parité/égalité, A l'école primaire des années 50/60 les filles c'était le ménage et la cuisine, et pourtant Jacqueline Auriol avait battu plusieurs records en jet à réaction, les Mystère 3 ou 4, puis première pilote femme du Concorde. et ces dernières années une femme a été leader de la Patrouille de France l'hyper top dans le domaine, mais ça échappe encore à pas mal de gens



floozyz

Ce ne sont pas les professeurs qui font les programmes.
Revoyez votre copie !

Les professeurs subissent les différentes -et nombreuses réformes- et sont contraints de faire avec. Toujours moins de moyens, moins d'exigence et croyez-moi ce ne sont pas les profs qui réclament ça. En plus maintenant, ils doivent gérer les charmants parents qui se permettent (ce n'était pas le cas à mon époque et je ne suis pas si vieille que ça !) de remettre en cause leur façon d'enseigner. Par exemple : "pourquoi mon enfant a eu une punition ?", "ne devriez-vous pas..." et gnagnagna. Discutez avec des profs, c'est parfois devenu invivable, même quand ils ont la vocation !



Palimpseste

Ce gouvernement, c'est le totalitarisme doux sur bien des sujets. Moi qui ai voté à gauche, on ne m'y reprendra plus jamais.



norbertgabriel

comme une moule à son bouchot !!! cadeau, les balises( de heartangel)

Pour mettre en gras il faut que utiliser des balises html :
un b entre <> au debut et un /b entre <> à la fin de ce que tu veux mettre en gras

un u entre <> au debut et un /u entre <> à la fin de ce que tu veux mettre en souligné



norbertgabriel

en annexe, je sais comment mettre les balises voilà le mode d'emploi, merci à haertangel

Pour mettre en gras il faut que tu utilises des balises html :
un b entre <> au debut et un /b entre <> à la fin de ce que tu veux mettre en gras
un u entre <> au debut et un /u entre <> à la fin de ce que tu veux mettre en souligné



petitepuce1

Je jette l'éponge..
Impossible de communiquer si l'on reste accroché à son rocher sans vouloir voir plus loin .



comments powered by Disqus
l'info en continu
Audiences : &quot;L&#039;amour est dans le pré&quot; leader en hausse devant TF1, TMC, Arte et W9 au million
Audiences
Audiences : "L'amour est dans le pré" leader en hausse devant TF1, TMC, Arte et W9...
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : &quot;Le théâtre est un genre difficile à programmer en télévision&quot;
Interview
Nicolas Auboyneau (France Télévisions) : "Le théâtre est un genre difficile à...
Cécile Rebboah (&quot;Itinéraire d&#039;une maman braqueuse&quot;) : &quot;Je n&#039;ai pas lu le livre de Rose-Anne Vicari&quot;
TV
Cécile Rebboah ("Itinéraire d'une maman braqueuse") : "Je n'ai pas lu le livre de...
Audiences dimanche : les &quot;JT&quot; de TF1 domine la concurrence, &quot;Enquête exclusive&quot; sous le million
TV
Audiences dimanche : les "JT" de TF1 domine la concurrence, "Enquête exclusive"...
Audiences: &quot;Moi, moche et méchant 3&quot; leader devant &quot;L&#039;ascension&quot;, &quot;Zone interdite&quot; au plus bas
TV
Audiences: "Moi, moche et méchant 3" leader devant "L'ascension", "Zone interdite"...
Roman Polanski accusé de viol : Jean Dujardin annule sa venue au &quot;20 Heures&quot; de TF1
TV
Roman Polanski accusé de viol : Jean Dujardin annule sa venue au "20 Heures" de TF1
Vidéos Puremedias