Stéréotypes sexistes : Najat Vallaud-Belkacem veut renforcer les pouvoirs du CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Stéréotypes sexistes : Najat Vallaud-Belkacem veut renforcer les pouvoirs du CSA
Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem © Abaca
La ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, entend renforcer les pouvoirs du CSA en matière de lutte contre les stéréotypes sexistes à la télévision.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel va bientôt être chargé de veiller plus scrupuleusement à la non-propagation des stéréotypes sexistes à la télévision. C'est Najat Vallaud-Belkacem qui l'a laissé entendre au quotidien local Lyon Capitale. La ministre des droits des femmes a ainsi fait part de ses projets en matière d'égalité hommes-femmes à la télévision.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

"Il s'agira tout d'abord de donner au CSA des compétences pour contrôler que ce qui est diffusé ne représente pas une atteinte à l'image des femmes" a-t-elle expliqué. Deuxième axe de son action, "il faudra veiller à faire intervenir plus régulièrement des expertes" à la télévision. A en croire Najat Vallaud-Belkacem, le CSA pourra bientôt alerter les médias faisant appel à trop peu d'experts féminins et, si cela est nécessaire, prendre des mesures allant de la simple mise en garde à la véritable sanction.

"Eviter l'exagération de stéréotypes dans les médias"

Troisième point évoqué par la ministre, "éviter l'exagération de stéréotypes dans les médias". Selon Najat Vallaud-Belkacem, le CSA devra bientôt veiller à "éviter l'exagération de stéréotypes dans les médias". "En partenariat avec des associations", l'institution d'Olivier Schrameck devra ainsi "définir une grille pour tracer les limites". "Ça ne veut pas dire qu'on ne verra plus une femme dans une cuisine ou un homme au travail" a tenté de rassurer la ministre des droit des femmes. "Mais le CSA observera et au besoin tirera la sonnette d'alarme".

Sur ce dernier point, Najat Vallaud-Belkacem a d'ailleurs tenu à nier tout empiètement sur la liberté de création. "Tous les dirigeants de chaînes que j'ai pu rencontrer reconnaissent que, si le cadre est défini en amont, certaines contraintes peuvent être intégrées dans le cahier des charges au moment de la commande d'une fiction par exemple" a-t-elle assuré. Najat Vallaud-Belkacem prévoit enfin, toujours selon nos confrères, que les journalistes reçoivent une formation et une sensibilisation à l'égalité hommes/femmes pendant leur cursus.

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour raison sanitaire
Sport
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour...
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime Video
Séries
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime...
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
TV
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce soir sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce...
L'Eurovision va avoir une version américaine
TV
L'Eurovision va avoir une version américaine
"K2000" va devenir un film
Cinéma
"K2000" va devenir un film
Vidéos Puremedias