Les Gilets jaunes sèment le trouble à BFMTV

Partager l'article
Vous lisez:
Les Gilets jaunes sèment le trouble à BFMTV
BFMTV
BFMTV © DR
Le traitement du mouvement social par la chaîne info crée des turbulences en interne.

Début d'année compliqué à BFMTV. Si elle a enregistré des audiences record en décembre grâce au mouvement des Gilets jaunes, la chaîne info du canal 15 traverse une période compliquée en interne. Après plus de six semaines de couverture intense et quasi-continue du mouvement social, la coupe est pleine pour de nombreux journalistes de BFMTV. Les premiers symptômes du malaise sont apparus ce week-end avec l'envoi d'un communiqué signé de la SDJ de la chaîne. Très discrète historiquement, cette dernière a condamné les nouvelles agressions dont ont été victimes des journalistes de BFMTV en marge de la mobilisation pour l'acte VIII des Gilets jaunes.

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna s'en prend aux auto-promos de C8 et menace de quitter le plateau
TV
"Touche pas à mon poste" : Cyril Hanouna s'en prend aux auto-promos de C8 et...
Audiences : Retour musclé pour "Koh-Lanta", "Caïn" 2e sur France 2, gros flop pour "Enlèvements" sur C8
Audiences
Audiences : Retour musclé pour "Koh-Lanta", "Caïn" 2e sur France 2, gros flop pour...
Tweet de Charline Vanhoenacker sur Emmanuel Macron : Cyril Hanouna conseille à l'humoriste de "fermer sa gueule"
TV
Tweet de Charline Vanhoenacker sur Emmanuel Macron : Cyril Hanouna conseille à...

Dans la foulée, un boycott symbolique a été décidé lundi. Ce jour-là, "en signe de protestation" suite aux agressions du week-end, la rédaction de la chaîne a décidé de ne couvrir aucune mobilisation des Gilets jaunes. Officiellement, la direction de la chaîne s'est rangée à ce choix. Dans nos colonnes, Hervé Beroud, patron de BFMTV, avait dit "comprendre le besoin exprimé par la rédaction de se mobiliser en signe de protestation". La rédaction avait, elle, assuré que des échanges approfondis auraient lieux sur le sujet à l'initiative de la SDJ de la chaîne.

Cesser de couvrir le mouvement ? "Un problème industriel pour BFMTV"

Selon nos informations, une longue réunion de débriefing des évènements du week-end s'est déroulée lundi en présence de la direction de la chaîne, des représentants de la SDJ et de quelques journalistes de la rédaction. Au cours de cet échange en petit comité, les représentants de la rédaction ont fait part de la lassitude et de la fatigue ressenties par les équipes sur le terrain. Ils ont demandé à la direction de réfléchir à un ajustement de la couverture du mouvement des Gilets jaunes. En clair, la rédaction réclame que l'antenne ne soit plus monopolisée par cette actualité, ce qui va quelque peu à l'encontre du positionnement de BFMTV qui se revendique comme la "chaîne de l'événement".

La direction de la chaîne est d'ailleurs un brin gênée par ces revendications de la rédaction. Si elle est prête à quelques concessions, en limitant par exemple les directs depuis les rond-points, elle n'envisage pas pour autant de réduire franchement la voilure. "Si on arrête de traiter cette actualité, nous nous exposerons à un problème professionnel et éditorial. Et ce serait aussi un problème industriel pour BFMTV car les autres chaînes n'arrêteront pas de le traiter", a ainsi prévenu Hervé Beroud au cours de cet échange privé, selon un compte-rendu écrit et détaillé de la réunion, dont puremedias.com a eu copie. "Quand on suit mal l'actualité, les gens vont ailleurs. Car les gens veulent voir !", a surenchéri Alain Weill, le PDG d'Altice, qui a incité ses équipes à "ne pas se laisser influencer par les commentateurs".

Inquiétude autour de la percée de LCI

Si certains journalistes reprochent à la direction d'être "obsédée par l'audience", celle-ci peut difficilement ignorer ce facteur. Depuis fin décembre, la montée en puissance de LCI s'est accentuée de manière notable. La chaîne du canal 26 mord ainsi les mollets de BFMTV, avec laquelle elle affiche un écart qui n'a jamais été aussi mince (0,9 point de part d'audience pour la journée d'hier). Or, la chaîne info du groupe TF1 a accentué sa couverture du mouvement à l'antenne. À l'inverse, franceinfo, qui suit le mouvement de manière bien plus occasionnelle, enregistre des audiences nettement plus basses que ses concurrentes.

Dans ce contexte, l'ambiance est effectivement tendue dans les couloirs du siège de la chaîne info leader, entre la fatigue des équipes et les impératifs de la direction, soucieuse de préserver son audience. Une frange de la rédaction apparaît très remontée contre une direction jugée "trop verticale" et peu encline à se remettre en cause. Certains évoquent ainsi une motion de défiance, mais l'idée est loin de faire consensus au sein d'une rédaction ne passant pas pour être particulièrement rebelle. Le dialogue n'est d'ailleurs pas rompu avec la direction. Cet après-midi, à leur initiative, Hervé Beroud et Alain Weill s'exprimeront cette fois devant l'ensemble de la rédaction.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Stratégik Platypus

Mat ne change rien, on t'aime :)



rodolphe deteve

Moi je dis que tous ont n'est gilet jaune mais il est vrai que cela n'a plus de sens !!! Que voulais vous revendiquer quand ya des casseurs qui viennent juste pour casser brûler piller taper du flic quand il y en n'a qui sont sur leur rond point à ce faire chier de bloquer et ont ne les vois plus du fait des casseurs qui passent en boucle ...
Maintenant je dis stop à Paris laisser Paris trankil et agissons autrement .. Gilets jaunes faites réellement tourner toutes les villes de France AU RALENTI tout les axes principaux de chaque grandes villes faites vous entendre mais arrêtez la casse cela ne nous feras pas avancer......



LeMoi

Il y en a qui semblent frustrés qu'il puisse y avoir autant de monde d'accord avec toi ^^



techno2900

Ça va finir en grève un jour...



Starlight

La version en ligne est extrêmement fournie car elle regroupe toute l'offre d'information de France Télévisions (les contenus propres de la rédaction web, les contenus des JT de France 2, France 3 national et des 24 éditions régionales, Francetvsport, les 9 antennes d'outre-mer, Culturebox...) et de la radio Franceinfo bien entendu. C'est du lourd et ce que l'on voit en haut de la page d'accueil (haut de page qui se concentre sur un sujet d'actualité précisément) n'est que la partie émergée de l'iceberg finalement.



hélium

Pour les doublons d'articles, je pense que l'une des raisons vient peut-être de la dichotomie radio/TV héritée du temps où chacune avait son site/son application, avec les équipes de chacune qui font les choses dans leur coin... mais ça n'explique pas non plus l'overdose d'articles sur le moindre sujet (genre la mort de Johnny Hallyday, j'ai compté 100 publications en quatre jours, rien que ça !!!).

Je ne serais d'ailleurs pas étonné qu'ils s'adaptent à leur cible que j'imagine plus jeune pour le contenu web, mais c'est dommage dans ce cas de considérer que le public en question ne va s'intéresser à ça qu'à condition de faire comme ça... si je veux m'abrutir sur un seul et même sujet, c'est BFM que je vais regarder vu que c'est leur fond de commerce (au passage, je suis content de voir que la SDJ de cette chaîne en prend enfin conscience), pas franceinfo qui se targue pourtant via sa campagne d'affichage d'être davantage dans l'analyse (ce que je veux bien croire pour certains de ses supports cela dit).
Et pourtant, à côté des articles aux tendances "putaclic", il y a des articles qui sont bien plus intéressants et fournis.

Il faudrait vraiment que franceinfo retrouve un peu plus de rigueur sur son support Web, car il y a des moments où il lui fait plutôt honte. Certains ont beau critiquer la version TV, mais à mon avis ce n'est pas celle-là qui a le plus besoin d'une remise en question...



Simsoland2

les dirigeants nont pas tort dans leurs propos en tout cas



NorbertGabriel

Oh ... Mumu est très colère ... Bouboule, et pourquoi pas grosse tant qu'on y est ?? Soyons élégant, un peu dodue de la bedondaine et du poitrail mais c'est une nature généreuse ...



Vanessa Ritchi

Je ne regarde pas les chaines info . C'est grave docteur ?



NorbertGabriel

Et les chauves à gros seins ...



#Gilet LREM

Exactement je trouve que France info est plus calme et posée
Mais mon Dieu

Hadrien01

J'ai l'impression que les trois médias Franceinfo gèrent l'info de façon très différente, et c'est vrai que le site Web est plutôt décevant : des articles clickbait, des articles avec pour seul contenu une longue série de tweets, plusieurs articles pour une même info, et assez peu de remise en contexte.

D'un autre côté, c'est ça qui fait de l'audience hélas...



L'Œil

J'ose espérer qu'il y avait un peu de second degré dans ce déluge de superlatifs...



LeMoi

Je suis tombé en panne hier sur l'autoroute, avec une voiture de prêt, et pas de gilet jaune à mettre pour être vu... j'appelle le concessionnaire, "il a dû être volé "... c'est un complot !!



licinio

La chaines du Fake Nwes pleure ses pertes ... a qui la faute? .... pas a mon père ....



Jon75

C'est de l'humour.



Jon75

La grève n'est pas à l'ordre du jour.



Mr.Eddy

Je joue au poker en ligne mais je fais exprès de perdre, juste pour le plaisir de partager mon argent.



L'Œil

Faudrait qu'il pense à se mettre au poker en ligne, ça meublerait les deux dernières heures de sa journée !



Mr.Eddy

Pénis/Switch/Netflix



L'Œil

Ses trois obsessions ?
Les rousses à gros seins, les blondes à gros seins et les brunes à gros seins, c'est bien ça ?



L'Œil

Tu critiques ceux qui parlent de gauchistes en permanence, mais tu fais pareil avec les bien-pensants de droite.
Tu te rends compte que tu incarnes ce que tu reproches aux autres ?



Mr.Eddy

Le seul truc positif de ces GJ c'est que notre ami Spontex ne nous bassine plus à longueur de journée avec ses 3 obsessions.



L'Œil

J'en ai ras le képi des gilets jaunes.
Et j'en ai ras le képi de ces conversations (auxquelles je participe d'ailleurs... ah ah) qui tournent autour d'eux.
Vivement qu'ils aient disparu des radars et que l'on parle de chamboulement politique de la seule manière envisageable : celle définie par les institutions de la Ve.



Problème Technique

Perso, j'ai l'impression diffuse que c'est le même type que d'habitude.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Astrid et Raphaëlle" : Sara Mortensen et Lola Dewaere héroïnes du pilote d'une nouvelle série de France 2 le 12 avril
Programme TV
"Astrid et Raphaëlle" : Sara Mortensen et Lola Dewaere héroïnes du pilote d'une...
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le traitement des Gilets jaunes
TV
Elisabeth Quin dénonce le rôle "incroyablement pervers" de BFMTV dans le...
"Un homme parfait" : Odile Vuillemin héroïne d'un téléfilm sur France 2 ce soir
TV
"Un homme parfait" : Odile Vuillemin héroïne d'un téléfilm sur France 2 ce soir
Ruth Elkrief (Débat de BFMTV) : "Je ne parle pas pour moi, je parle pour tous"
Interview
Ruth Elkrief (Débat de BFMTV) : "Je ne parle pas pour moi, je parle pour tous"
"Michael Jackson : Leaving Neverland" : Pourquoi M6 ne diffusera pas le documentaire choc dans son intégralité
TV
"Michael Jackson : Leaving Neverland" : Pourquoi M6 ne diffusera pas le...
L'Union européenne inflige une amende de 1,5 milliard d'euros à Google
Business
L'Union européenne inflige une amende de 1,5 milliard d'euros à Google
Vidéos Puremedias