Les Oscars 2019 n'auront finalement pas d'animateur !

Partager l'article
Vous lisez:
Les Oscars 2019 n'auront finalement pas d'animateur !
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Pour cette 91e édition, seuls les prix seront rois
Pour cette 91e édition, seuls les prix seront rois © Abaca
L'absence de maître de cérémonie est une première depuis 30 ans.

La fin d'un long feuilleton. Selon "Variety", la cérémonie des Oscars se passera d'animateur cette année. L'acteur Kevin Hart, annoncé pour endosser le rôle de maître de cérémonie, avait décidé le mois dernier de se mettre en retrait après l'exhumation sur les réseaux sociaux de tweets homophobes vieux de 10 ans dont il était l'auteur.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

Kevin Hart n'a pas convaincu

Un coup de théâtre était intervenu ces derniers jours, sur le plateau d'Ellen DeGeneres où, tout en présentant de nouveau ses excuses, il avait laissé la porte ouverte à un éventuel retour à la présentation, avant de confirmer finalement qu'il ne changerait pas d'avis. Il faut dire que son intervention chez la papesse des talk-shows n'a pas eu l'effet positif escompté ; le dialogue avec la communauté LGBT semblant définitivement rompu.

Les producteurs de la cérémonie ont donc tranché : le 24 février prochain, la 91e édition se déroulera sans présentateur. Un choix qui semble guidé par la raison, à six semaines seulement de l'événement. Une potentielle nouvelle tête d'affiche n'aurait pas manqué d'être passée au crible sur les réseaux sociaux, à la recherche de la moindre faille. Cette année, les organisateurs ont donc prévu de faire appel à plusieurs personnalités pour faire le lien entre les différentes séquences de la soirée.

L'absence d'animateur n'est pas une première dans la longue histoire des Oscars. Un précédent avait eu lieu il y a 30 ans, avec une cérémonie qui s'était ouverte par un numéro musical d'une dizaine de minutes en lieu et place de l'habituel monologue réservé au présentateur.

Une décision qui ne fait pas l'unanimité

Cette décision divise au sein de la vénérable Academy of Motion Picture Arts and Sciences, organisatrice des Oscars. Certains craignent que le téléspectateur ne soit perdu sans figure centrale pour faire le lien entre les différentes catégories. D'autres, au contraire, y voient là le moyen de redynamiser la cérémonie. Un chantier lancé en 2018, qui a déjà abouti à plusieurs mesures concrètes comme la limitation de la durée de la soirée à trois heures maximum (là où certaines éditions ont frôlé allègrement la barre des quatre heures) tandis que certaines catégories ne feront plus l'objet de remises de prix en bonne et due forme, remplacées par un résumé en vidéo.

L'effet de curiosité lié à l'absence de maître de cérémonie d'une part et à ces nouveautés d'autre part, pourrait permettre de faire remonter des audiences en berne. En 2018, la 90e édition avait enregistré son plus bas niveau d'audience historique avec seulement 26,5 millions de téléspectateurs en moyenne sur ABC. Il y a 30 ans, sans présentateur, les Oscars en avaient attiré 42,6 millions.

l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...