Les producteurs de "Starbuck" assignés en justice pour "contrefaçon"

Partager l'article
Vous lisez:
Les producteurs de "Starbuck" assignés en justice pour "contrefaçon"
"Starbuck"
"Starbuck" © DR
Un écrivain français a assigné en justice les producteurs du film québécois "Starbuck" pour "contrefaçon". La justice française va devoir attribuer la réelle paternité du scénario du film !

Après un été radieux, la rentrée a un goût amer pour les producteurs de "Starbuck". Le film québécois a été un des succès surprise de l'été, réunissant en France 440.000 spectateurs. Tendre et drôle, cette comédie raconte l'histoire de David Wozniak, qui, adolescent, a un peu trop fréquenté les banques de sperme. Au moment où il s'apprête à devenir père pour la première fois, il est assigné en justice par 533 enfants qui veulent connaître leur père biologique.

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

Aujourd'hui, c'est la paternité de l'histoire de "Starbuck" qui est désormais contestée ! Un écrivain français, Guillaume Cochin, accuse les scénaristes du film de s'être très directement inspirés de son livre, "Spermatofolie", sorti en 2007. Selon Libération, l'auteur a assigné ce matin les producteurs du film "pour contrefaçon". Il réclame trois millions d'euros de dommages-intérêts.

L'écrivain estime que les deux oeuvres ont une trame similaire. Le caractère du personnage et le happy ending, seraient, à ses yeux, trop proches pour être honnêtes ! Le producteur du film nie en bloc, affirmant ne jamais avoir entendu parler du livre. '"Il est possible qu'il soit sincère, déclare l'avocat de l'écrivain dans Libération. Une thèse plausible serait que l'un des auteurs du scénario ait mis tout le monde dans le vent en empruntant cette idée sans le dire à personne." C'est désormais à la justice française de trancher cette affaire. A moins que les deux parties ne trouvent un arrangement financier.

Starbuck
Starbuck
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million d'euros à C8
Justice
Sanction contre Cyril Hanouna : Le CSA finalement condamné à verser 1,1 million...
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la polémique
Cinéma
Premières séances : "J'accuse" de Roman Polanski démarre fort malgré la...
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
Programme TV
Estelle Lefébure part en "Rendez-vous en terre inconnue" le 3 décembre sur France 2
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le 3 décembre sur TF1
Programme TV
"Los Angeles: Bad Girls" : Le spin-off de "Bad Boys" avec Jessica Alba débarque le...
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était étudiante
TV
Très émue, Monia Kashmire révèle avoir "pensé au suicide" lorsqu'elle était...
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
TV
Mort de Raymond Poulidor : Les chaînes bouleversent leur programmation
Vidéos Puremedias