Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités

Partager l'article
Vous lisez:
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Natacha Polony a obtenu gain de cause
Natacha Polony a obtenu gain de cause © Abaca
La journaliste a officié au quotidien pendant cinq ans sur l'antenne de la station avant d'en être remerciée en 2017.

Elle fut une des voix d'Europe 1 durant cinq ans. La journaliste Natacha Polony avait été remerciée de la station du groupe Lagardère en juin 2017 où elle assurait jusqu'alors la présentation de la revue de presse matinale, une chronique dans "Europe Soir" ainsi que la co-présentation de l'émission "Médiapolis" aux côtés d'Olivier Duhamel. Surprise, celle qui est devenue entretemps la patronne de "Marianne" avait annoncé son intention de contester ce licenciement, qu'elle estimait être infondé et demandait par là-même la requalification de ses six contrats à durée déterminée d'usage en contrat à durée indéterminée.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

Selon "L'Express", Natacha Polony a obtenu gain de cause aujourd'hui après plus de deux ans de procédure. Le juge départiteur du conseil des prud'hommes de Paris - un juge professionnel qui intervient lorsque les conseillers représentant les salariés et ceux représentant les employeurs ne sont pas parvenus à trouver un point d'accord - a estimé que dans le cas présent, l'ex-journaliste d'Europe 1 a bien été victime d'un licenciement sans cause réelle et sérieuse et a par conséquent condamné la station au logo bleu à lui verser pas moins de 390.580 euros.

800.000 euros d'indemnités demandés

Selon le détail publié par nos confrères, cette somme importante représente "27.400 euros d'indemnité de requalification (soit un mois de salaire), 54.800 euros d'indemnité de préavis et 5.480 euros de congés payés afférents, 137.000 euros d'indemnité légale de licenciement, 164.400 euros de dommages et intérêts" ainsi que "1.500 euros" au titre de l'article 700 correspondant aux frais de justice. L'exécution provisoire de la décision a également été ordonnée, ce qui signifie que même si Europe 1 décide de faire appel, la radio devra verser la somme requise.

Natacha Polony réclamait pour sa part plus de 800.000 euros d'indemnités. Son avocat, Philippe Gumery, se réjouit de cette décision. Pour lui, "c'est le management d'Europe 1 qui est une nouvelle fois sanctionné" alors que des décisions similaires ont été rendues par le passé après les départs de Fabien Namias ou de Thomas Joubert.

Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias