Ligue 1 : L'appel d'offres de la LFP déclaré "infructueux"

Partager l'article
Vous lisez:
Ligue 1 : L'appel d'offres de la LFP déclaré "infructueux"
Ligue 1 © Abaca
Ni Canal+, ni beIN Sports, ni Altice n'ont déposé de candidatures.

L'appel d'offres tourne au fiasco. Après la débâcle de Mediapro, la Ligue de football professionnel avait lancé le 19 janvier dernier une consultation de marché pour réattribuer les droits télévisés de Téléfoot, représentant 80% de la Ligue 1 et la totalité de la Ligue 2. Ce nouveau contrat courra du 5 février à la fin de la saison 2023-2024, soit le terme du contrat initialement conclu avec l'opérateur sino-espagnol. Les prétendants à ces droits avaient jusqu'à hier midi pour remettre à la LFP leurs candidatures.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias et tacle sa propre station
Radio
Affaire Duhamel : François Morel dénonce sur Inter "l'esprit de meute" des médias...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...

Canal+, Altice et beIN Sports boycottent l'appel d'offres

Mais l'appel d'offres ne s'est pas passé comme prévu. Diffuseur très attendu dans cette consultation, Canal+ a décidé hier de boycotter la procédure. Pour rappel, Canal+ détient toujours un lot, via une sous-licence de beIN Sports, des 20% restants de la Ligue 1. Payant près de 300 millions pour ses droits, la chaîne cryptée a décidé de saisir la justice, via le tribunal de commerce de Paris, afin de contester l'appel d'offres partiel lancé par la LFP et jugé par elle "anticoncurrentiel". L'audience a été fixée au 19 février 2021, soit plus de deux semaines après la fin officielle du nouvel appel d'offres lancé par la Ligue de foot.

Le groupe de Maxime Saada n'est pas le seul à avoir refusé de participer à cette procédure parmi les grands diffuseurs de football en France. beIN Sports a fait savoir qu'il n'avait pas déposé de candidatures. Le groupe Altice, via son bouquet RMC Sport, ne s'est pas non plus prononcé. La LFP a tout de même reçu quelques offres, venant d'Amazon, de l'offre de streaming sportif britannique DAZN et du groupe Discovery. Selon "L'Equipe", aucun des trois n'a mis de montants suffisants pour empocher la mise.

La Ligue se donne deux jours

Ainsi, face au manque d'offres importantes, la LFP a dû renoncer hier après-midi à attribuer les droits de la Ligue 1 et la Ligue 2 mis en jeu. La Ligue a ainsi décidé de ne pas donner suite aux candidatures et de se laisser "48 heures pour définir les prochaines étapes de la commercialisation des droits". Au cours d'un conseil d'administration en début de soirée, Vincent Labrune, le président de la Ligue a déclaré que l'appel d'offres était "infructueux".

Sur le même thème
l'info en continu
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
SVOD
Netflix va adapter "Terminator" en série animée
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour dans "Clique"
TV
"On n'est pas obligé de lui répondre" : Edouard Baer se moque de Mouloud Achour...
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en direct
TV
France 24 : L'ancien Premier ministre tunisien Habib Essid victime d'un malaise en...
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour Nathalie Renoux, le rugby en forme sur C+
TV
Audiences samedi : Débuts encourageants pour "Cuisine ouverte", record pour...
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct pour "Surprise sur prise"
TV
Audiences : "The Voice" de nouveau leader devant le téléfilm de Fr3, score correct...
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews pour "injure publique"
Justice
"Militant islamiste" : Taha Bouhafs porte plainte contre Eric Zemmour et CNews...
Vidéos Puremedias