Loi "Sécurité globale" : Les syndicats de journalistes claquent la porte de Gérald Darmanin

Partager l'article
Vous lisez:
Loi "Sécurité globale" : Les syndicats de journalistes claquent la porte de Gérald Darmanin
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
"Sécurité globale" : Gérald Darmanin a reçu hier des opposants au texte © Dailymotion
Le ministre de l'Intérieur recevait hier à son ministère ONG et syndicats de journalistes.

Une réunion de courte durée. Hier soir, une délégation de représentants d'ONG et de syndicats de journalistes opposée à la proposition de loi "Sécurité globale" a été reçue par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Cette réunion faisait suite aux manifestations contre la proposition de loi controversée, organisées un peu partout en France samedi dernier, et qui ont rassemblé près de 20.000 personnes.

À lire aussi
Audiences pré-access : "Secret Story" en baisse et à un faible niveau sur TF1, "La meilleure boulangerie de France" frôle son plus bas sur M6
Audiences
Audiences pré-access : "Secret Story" en baisse et à un faible niveau sur TF1, "La...
Audiences access 20h : "Quotidien" sur TMC dévisse mais écrase la première de "TPMP même l'été" avec Pascale de la Tour du Pin, C8 derrière France 5 et Arte
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" sur TMC dévisse mais écrase la première de...
Audiences : Énorme carton pour Autriche/France, premier match des Bleus à l'Euro 2024 sur TF1
Audiences
Audiences : Énorme carton pour Autriche/France, premier match des Bleus à l'Euro...
Audiences : La saison 2 de "Quelle époque !" avec Léa Salamé sur France 2 a-t-elle été meilleure que la saison 1 ?
Audiences
Audiences : La saison 2 de "Quelle époque !" avec Léa Salamé sur France 2 a-t-elle...

La réunion d'hier a finalement tourné court, les représentants des ONG et syndicats de journalistes ayant décidé de claquer la porte. Ils demandent dorénavant à être reçus par le premier ministre, Jean Castex. "Le ministre de l'Intérieur nous a fait une réexplication de texte de la proposition de loi 'sécurité globale'' et du nouveau schéma national du maintien de l'ordre (SNMO)", a indiqué lors d'un point presse Emmanuel Poupard, premier secrétaire général du Syndicat national des journalistes (SNJ) et membre de la délégation composée d'une quinzaine de personnes. "Nous avons posé comme préalable à toute discussion le retrait des articles 21, 22 et 24 et du SNMO. On a un ministre qui nous a endormis en proposant quelques améliorations par-ci, par-là, il n'en est pas question, donc nous avons décidé collectivement de quitter la réunion et nous en appelons à Monsieur le premier ministre Jean Castex", a-t-il poursuivi.

La proposition de loi "Sécurité globale" fait depuis plusieurs jours l'objet d'une intense polémique. En discussion au parlement, son article 24 a été voté vendredi par l'Assemblée nationale, et entend pénaliser la diffusion malveillante d'images de policiers lors de manifestations. Il soulève ainsi l'indignation des organisations de journalistes et des défenseurs des libertés publiques.

"Légitimes interrogations"

"La proposition de loi relative à la sécurité globale et notamment son article 24 suscite de légitimes interrogations", a pour sa part estimé Roselyne Bachelot la semaine dernière, prenant ainsi ses distances avec son collègue de l'Intérieur. La ministre de la Culture a précisé que "le gouvernement, après concertation, a déposé un amendement qui précisera les dispositions de l'article 24 pour clarifier qu'elles ne sauraient porter atteinte au droit d'informer et que le nouveau délit ne soit constitué que si le but de porter atteinte à l'intégrité physique et psychique est manifeste".

Darmanin
Darmanin
"Je vous surveille !" : Gérald Darmanin surprend Philippe Caverivière durant sa chronique sur RTL
Pour le retour de "Face à Baba", Cyril Hanouna reçoit Gérald Darmanin ce soir sur C8
"Vous faites le spectacle !" : Gérald Darmanin se lève en plein débat sur BFMTV, Jordan Bardella agacé
Gérald Darmanin regrette d'avoir "blessé" Apolline de Malherbe mais récuse tout sexisme
Voir toute l'actualité sur Darmanin
l'info en continu
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati s'énerve au micro de Nicolas Demorand
Radio
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati...
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur, Vincent Labrune appelle Maxime Saada et Vincent Bolloré à "renouer le dialogue" avec la LFP
Plateforme
"Canal+ n'a jamais voulu discuter" des droits de la Ligue 1 : Au pied du mur,...
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal Praud prend pour cible l'émission de Karim Rissouli sur France 5
TV
"'C ce soir' en campagne contre le Rassemblement national" : Sur CNews, Pascal...
Netflix : Cette comédie romantique culte à voir une fois dans sa vie va (très) bientôt quitter la plateforme
TV
Netflix : Cette comédie romantique culte à voir une fois dans sa vie va (très)...
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter contre l'extrême droite et pour le Nouveau Front populaire aux législatives
Internet
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter...
La comédienne Anouk Aimée ("Un homme et une femme") est morte à l'âge de 92 ans
Personnalités
La comédienne Anouk Aimée ("Un homme et une femme") est morte à l'âge de 92 ans