M6 accusée de bidonnage

Partager l'article
Vous lisez:
M6 accusée de bidonnage
100% Mag
2 photos
Lancer le diaporama
100% Mag
La production de 100% Mag est accusée d'avoir déformé les propos d'un témoin sur le thème du tuning.

100% Mag
La production de 100% Mag, une émission présentée par Estelle Denis et diffusée du lundi au vendredi sur M6, vient d'être accusée de bidonnage par un témoin interviewé dans le cadre d'un sujet sur le tuning.

Fan de tuning ou macho ?



Le 1er mai, François Runembert, un habitant de Loudéac en Bretagne, accueille une équipe de M6 qui souhaitait l'interroger sur sa passion du tuning entre père et fils, et au sein du couple. C'est stupéfait et sous le choc que cet homme d'une cinquantaine d'années découvre le reportage diffusé mercredi sous le titre : « Au secours, mon mari est un macho ».

François Runembert, président d'un club de tuning, pensait pouvoir profiter de son passage à la télévision pour « faire connaître le club et faire la promotion de notre huitième show loudéacien, le 10 juillet prochain. C'était l'occasion unique de donner, au niveau national, une autre image des tuneurs. De montrer que nous n'étions pas uniquement accaparés par nos voitures et que nous avions du coeur », a-t-il expliqué au Télégramme.

L'homme se juge « piégé » et « diminué », l'émission le présentant comme un macho, un de ces « mâles dominants connus pour ne jamais lever le petit doigt pour aider aux tâches ménagères et qui considèrent que les femmes sont là notamment pour les servir », d'après les mots introductifs de la présentatrice d'M6.

Une mise en scène malhonnête ?



Ce fan de tuning accuse la production d'avoir coupé et diffusé ses propos hors contexte, soulignant que l'équipe de journalistes auraient volontairement forcé quelques situations : « Il fallait que les femmes soient au barbecue et les hommes devant leurs voitures », a-t-il déclaré à Ouest France. François Runembert doit maintenant supporter les réflexions de ses collègues qui l'auraient surnommé « le macho de Loudéac ». Dans la nuit de samedi à dimanche, sa maison aurait même été taguée, avec de claires allusions au reportage.

La rédaction de M6 comprend sa « déception », mais se défend et évoque une simple « incompréhension entre lui et la société de production ». Le réalisateur de l'émission a proposé un dédommagement en offrant à François Runembert la possibilité de passer trois minutes sur le vrai sujet. Mais sa femme « ne les veut plus ici ».

Le fan de tuning a reçu beaucoup de messages de soutien sur son blog et sur facebook, ainsi que sur le site de 100% Mag : « M6 n'a rien compris, la chaîne avait la possibilité de faire un beau reportage sur un homme qui mérite que l'on parle de lui avec tout ce qu'il fait de par son association de tuning, qui est la passion de toute sa famille (ce que la chaîne n'a pas du tout compris). Ce qui montre que la chaîne est manipulatrice et j'ai honte pour les personnes qui sont venues filmer dans notre jolie campagne ainsi que celles qui ont procédé au montage bidon de ce soi-disant reportage », signe ainsi un anonyme.

puremedias.com vous propose de découvrir des extraits du reportage incriminé :
[media id=384932 format=450x0][/media]

100% Mag
100% Mag
"100% Mag" s'arrête définitivement sur M6
M6 condamnée par une escort girl pour mauvais floutage
Estelle Denis gagne la deuxième place du France Poker Master
Voir toute l'actualité sur 100% Mag
Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias