Marine Le Pen à Patrick Cohen : "On vous appelle radio bolcho"

Partager l'article
Vous lisez:
Marine Le Pen à Patrick Cohen : "On vous appelle radio bolcho"
Marine Le Pen au micro de Patrick Cohen ce matin sur France Inter © Dailymotion
Invitée aujourd'hui de la matinale de France Inter, Marine Le Pen a vivement mis en cause l'impartialité de la station publique.

Invitée de France Inter ce matin, Marine Le Pen a une nouvelle fois remis en cause l'impartialité de la rédaction de la station publique, évoquant notamment un "vieux relent de bolchévisme". La leader du Front national est coutumière du fait. En janvier 2012, elle avait déjà raillé la partialité de l'équipe de la matinale de France inter, jugeant à l'époque que ses membres participaient à "cette élite qui est complètement déconnectée de la réalité et des préoccupations des Français".

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...

Ce matin, la tension est montée de manière inattendue lorsqu'a été abordée la figure de Nelson Mandela. Interrogée par Patrick Cohen sur ce que lui inspirait l'ancien leader sud-africain, Marine Le Pen a évoqué "un homme d'apaisement", "une figure importante" ayant mis fin à un "système profondément condamnable" et "injuste". En réponse, le matinalier de France Inter a alors évoqué l'histoire d'une place "Nelson Mandela" à Vitrolles, qui aurait été débaptisée "Place de Provence" en 1997, juste après l'arrivée à la tête de la municipalité des époux Mégret, à l'époque encore membres du Front national (les époux Mégret ont été exclus en 1998 du FN après une guerre fratricide violente avec la famille Le Pen, NDLR).

"Vous avez l'air d'être très informé"

A l'évoquation de cette histoire, Marine Le Pen semble d'abord un peu surprise, se contentant de répondre : "Oui, peut-être, vous avez peut-être raison". Avant de se reprendre : "Vous savez que le maire de Vitrolles (Catherine Mégret en fait, la femme de Bruno Mégret, NDLR) n'était pas particulièrement un ami de Marine Le Pen. C'est le moins que l'on puisse dire". Mais Patrick Cohen poursuit : "Il était parfaitement au Front National". "Il ne l'est pas resté longtemps" tente de minimiser la leader frontiste.

La "sensibilité unique" de France Inter

L'interview tourne ensuite à la véritable joute verbale entre le journaliste et la responsable politique. Marine Le Pen semble tenter de prendre le matinalier à défaut : "Vous avez l'air d'être très informé. Et cette place Nelson Mandela, elle a été débaptisée quand Monsieur Mégret était encore au Front National ou pas ?". Malheureusement pour elle, Patrick Cohen a visiblement bien creusé ce dossier : "1997, absolument" rétorque-t-il. Pas désarçonnée pour autant, Marine Le Pen ajoute avec un sourire peinant à cacher une légère exaspération "C'est bien, parfait !". Avant de contre-attaquer : "Vous voyez, comme quoi, au Front national, il y a des sensiblités différentes à la différence de France Inter où manifestement il y a une sensiblité unique".

"Radio bolcho"

"Ah bon, laquelle ?" lui demande alors le matinalier. Et Marine Le Pen de se lancer dans une attaque en règle de la station publique : "Je ne sais pas, un espèce de vieux relent de bolchévisme". "De bolchévisme?" s'étonne Patrick Cohen. "Ouais, ouais, ouais" poursuit la leader du FN : "On vous appelle 'radio bolcho' en dehors des studios. Vous ne le savez pas ?". Devant le silence de ses interlocuteurs, elle poursuit : "On est toujours les derniers à savoir quel est le surnom qu'on vous donne". "Je ne sais pas" répond Patrick Cohen, hésitant. A Thomas Legrand qui lui demande si ce surnom vient du Front national, elle rétorque : "Ça dépasse largement, pour le coup, le cercle du Front national". Patrick Cohen glisse alors : "Si condamner l'Apartheid est bolchévique alors effectivement, nous sommes bolchéviques". "Oooh, ridicule Monsieur Cohen" s'exclame alors son interlocutrice avant d'ajouter : "C'est nul. Je vous connaissais meilleur dans les chutes".

Marine Le Pen
Marine Le Pen
"Vous ne faites pas ce que vous voulez !" : Un journaliste s'accroche avec le groupe européen de Marine Le Pen
"Mais ce n'est pas possible !" : Léa Salamé dépassée par l'échange entre Marine Le Pen et la maire d'Aubervilliers
Marine Le Pen va porter plainte après des "propos infâmes" d'Agnès Buzyn sur LCI
Affaire Benalla : Marine Le Pen alpague violemment Christophe Castaner devant les caméras
Voir toute l'actualité sur Marine Le Pen
Autour de Marine Le Pen
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
Programme TV
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
L'acteur Peter Fonda est mort
Cinéma
L'acteur Peter Fonda est mort
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil"...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20 national" au coude-à-coude
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20...
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres", "The Rookie" en légère hausse
Audiences
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres",...
Vidéos Puremedias