Mediapart : "On ne perd plus d’argent"

Partager l'article
Vous lisez:
Mediapart : "On ne perd plus d’argent"
Le site internet Mediapart
Le site internet Mediapart © DR - Capture Ozap.com
Le site d'information, dont le modèle économique repose sur les abonnements, aurait atteint son point d'équilibre.

Le site d'information Mediapart a atteint son point d'équilibre, selon nos confrères de L'Expansion. « On ne perd plus d’argent depuis cet automne », leur a confirmé Edwy Plenel, le cofondateur du site.

Mediapart est atypique dans le paysage de la presse en ligne française car il repose sur un modèle économique payant. En effet, ses lecteurs doivent s'acquitter d'un abonnement de 9 euros par mois.

« Mediapart a quasi triplé le nombre de ses lecteurs en un an. Sur l’ensemble de 2010, l’entreprise va enregistrer tout de même une perte – inférieure à 1,5 million d’euros – pour un chiffre d’affaires proche de 2,8 millions qui a plus que doublé », précise Lexpansion.fr.

Selon Edwy Plenel, Mediapart compte plus de 47..000 abonnés, contre 16..000 fin 2009. Le site a recruté de nombreux abonnés lors de ses révélations de l'affaire Woerth-Bettencourt.

l'info en continu
Baromètre des médias : Seuls 38% des 18-24 ans disent s'intéresser à l'actualité
Internet
Baromètre des médias : Seuls 38% des 18-24 ans disent s'intéresser à l'actualité
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"
Politique
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx...
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
TV
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
La diffusion de "The Voice" suspendue aux Pays-Bas après des accusations de viol et d'agressions sexuelles
TV
La diffusion de "The Voice" suspendue aux Pays-Bas après des accusations de viol...
"Pekin express" : Qui sont les candidats de la saison 15 sur M6 ?
TV
"Pekin express" : Qui sont les candidats de la saison 15 sur M6 ?
Twitter condamné à détailler ses moyens de lutte contre la haine en ligne
Internet
Twitter condamné à détailler ses moyens de lutte contre la haine en ligne