Menaces de TF1 : Orange "regrette la prise en otage de ses clients"

Partager l'article
Vous lisez:
Menaces de TF1 : Orange "regrette la prise en otage de ses clients"
Orange
Orange © Abaca
L'entreprise dirigée par Stéphane Richard a réagi par un communiqué aux menaces de suspension du groupe TF1.

Orange ne compte pas se laisser faire et le fait savoir via un communiqué. Hier matin, TF1 a annoncé "suspendre (...) la fourniture à Orange du service replay MyTF1". La filiale de Bouygues dirigée par Gilles Pélisson réclame également à l'opérateur qu'il cesse l'exploitation des chaînes du groupe TF1 auprès de ses abonnés, notamment sur les box, menaçant ce dernier d'utiliser "tous les moyens juridiques à sa disposition" pour faire valoir ses droits.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

"Cette attitude est déplorable"

"Après de nombreuses années de distribution gratuite, le groupe TF1 a décidé unilatéralement de modifier les conditions de distribution des chaînes gratuites de la TNT et les replays associés en demandant une rémunération excessive à Orange pour les diffuser", démarre le communiqué de la société dirigé par Stéphane Richard. L'opérateur téléphonique juge "cette attitude d'autant plus déplorable que le modèle français de la distribution sur les box télécoms est équilibré, protecteur et rémunérateur pour l'ensemble de la chaîne de valeur", et "en premier pour les chaînes comme TF1."

Orange note d'ailleurs que "les chaînes sont valorisées auprès des abonnés des opérateurs" et "conservent la totalité des recettes publicitaires correspondantes". De plus, le communiqué rappelle que les opérateurs "développent et rémunèrent des services légaux innovants qui permettent aux éditeurs de générer des recettes supplémentaires", "d'adapter leur activité à l'ère numérique" et "de répondre à l'évolution des usages". "Les opérateurs prennent en charge la totalité des coûts techniques et de transport, alors qu'ils sont à la charge des chaînes sur les autres réseaux de distribution", ajoute la société de télécom.

"Orange regrette que ses clients soient pris en otage"

"C'est cet équilibre que TF1 souhaite modifier avec pour seule justification la volonté d'augmenter ses profits", souligne Orange, précisant être "ouvert au dialogue et à la négociation pour trouver un accord équitable pour les deux parties", et ajoutant que "c'est dans cet esprit constructif qu'un accord a été récemment signé avec le groupe M6". Orange souligne que ce "n'est dans l'intérêt d'aucune des parties de pénaliser ainsi les téléspectateurs en interrompant le signal". "Orange regrette que ses clients soient pris en otage de cette manière et appelle TF1 à retrouver un dialogue constructif dans l'intérêt des téléspectateurs", conclut le communiqué.

Sur le même thème
l'info en continu
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
Radio
NRJ : Cauet à l'antenne 5 heures par jour !
"Familles nombreuses" : TF1 lance un nouveau pré-access à 17h15
Programme TV
"Familles nombreuses" : TF1 lance un nouveau pré-access à 17h15
"Affaire conclue" : Pierre-Jean Chalençon s'en prend à un autre acheteur de l'émission
TV
"Affaire conclue" : Pierre-Jean Chalençon s'en prend à un autre acheteur de...
Nick Cordero ("New York Unité Spéciale") est mort
TV
Nick Cordero ("New York Unité Spéciale") est mort
Vidéos Puremedias