"Public" condamné à verser 17.000 euros à Thomas Sotto et Mayada Boulos

Partager l'article
Vous lisez:
"Public" condamné à verser 17.000 euros à Thomas Sotto et Mayada Boulos
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
France Inter : Thomas Sotto s'incruste dans une chronique d'Alex Vizorek pour surprendre Léa Salamé © Abaca
Le journal people a été condamné pour avoir attenté à la vie privée et au droit à l'image du présentateur Thomas Sotto et de la communicante Mayada Boulos.

Le couple remporte sa bataille judiciaire. Selon "L'informé", nouveau média en ligne économique, Thomas Sotto et sa compagne Mayada Boulos ont fait condamner le magazine people "Public" pour avoir attenté à leur vie privée et à leur droit à l'image. Fin 2021, l'hebdomadaire avait consacré un article à leur relation naissante et le couple avait décidé de saisir la justice sur la révélation de leur liaison.

À lire aussi
Jean-Marc Morandini condamné pour "corruption de mineurs" à un an de prison avec sursis, l'animateur va faire appel
Justice
Jean-Marc Morandini condamné pour "corruption de mineurs" à un an de prison avec...
Affaire Morandini : Ce que la justice reproche à l'animateur de CNews avant le jugement attendu ce lundi 5 décembre
Justice
Affaire Morandini : Ce que la justice reproche à l'animateur de CNews avant le...
Propos du professeur Perronne dans "Les grandes gueules" : RMC définitivement sanctionnée après la mise en demeure
Justice
Propos du professeur Perronne dans "Les grandes gueules" : RMC définitivement...
Le youtubeur Léo Grasset visé par une plainte pour "viol"
Justice
Le youtubeur Léo Grasset visé par une plainte pour "viol"

Une information qui a conduit au retrait de Thomas Sotto de la présentation d'"Elysée 2022"

Pour expliquer l'origine de ce procès, "L'informé" a recontextualisé la position de Thomas Sotto et Mayada Boulos à la mi-octobre 2021. Selon le média en ligne, le présentateur de France 2 et celle qui occupait le poste de directrice de la communication de Jean Castex souhaitent garder leur liaison secrète. Mais "Le Figaro" est informé de leur relation et interroge France Télévisions. Par la voix d'un avocat, le journaliste de la Deux aurait mis en demeure le quotidien afin de ne rien publier sur sa vie privée.

"Le Figaro" a pourtant bel et bien publié cette information début novembre et s'est questionné sur le risque de conflit d'intérêts pour Thomas Sotto, alors incarnation de l'émission politique principale de France 2, en raison de cette relation avec la communicante du Premier ministre de l'époque. Le journaliste est ainsi contraint de se retirer de la présentation du programme politique "Elysée 2022".

Des mises en demeure préventives à plusieurs journaux

Le couple a ensuite décidé d'envoyer des mises en demeure préventives à plusieurs journaux afin d'interdire la publication d'article portant atteinte à leur vie privée et à leur droit à l'image. Une consigne que "Public" n'a pas suivie en publiant un article baptisé "Un coup de foudre ravageur" et dont le texte révèlait des détails sur leur vie et leurs domiciles. Le tout est illustré par des photos prises par des paparazzi.

Thomas Sotto et Mayada Boulos ont pris la décision de porter plainte en référé contre "Public", en réclamant 23.000 euros et l'insertion d'un communiqué en Une du journal. Le magazine people s'est défendu en arguant que son article est paru près d'une semaine après la révélation du "Figaro" et que Thomas Sotto avait lui-même confirmé cette relation dans les colonnes du "Parisien".

Une condamnation en appel

En février 2022, le tribunal judiciaire de Paris donne en partie raison aux plaignants et accorde 6.500 euros au journaliste de France 2 et 7.500 euros à la communicante. L'hebdomadaire a contesté la décision et a fait appel. La Cour d'appel a alors confirmé le jugement de première instance, ajoutant 3.000 euros de frais de justice. "Public" a donc été condamné à verser au total 17.000 euros au couple. Contacté par "L'informé", l'avocat de l'hebdomadaire a dit "regretter cette décision sévère".

Thomas Sotto
Thomas Sotto
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous vous le cognez tous les matins !"
Thomas Sotto piège en direct "Les grandes gueules" sur RMC
"Télématin" : Face-à-face glacial entre Thomas Sotto et le porte-parole de l'ambassade de Russie en France
Voir toute l'actualité sur Thomas Sotto
Autour de Thomas Sotto
l'info en continu
Johnny Hallyday "vivait mal" sa marionnette dans "Les Guignols" : "Par tous les moyens il essayait de faire arrêter ça"
TV
Johnny Hallyday "vivait mal" sa marionnette dans "Les Guignols" : "Par tous les...
"Candice Renoir" revient sur France 2 avec un épisode spécial le 30 décembre
TV
"Candice Renoir" revient sur France 2 avec un épisode spécial le 30 décembre
"Les masters du rire" : Bruno Roblès de retour à la tête d'une émission ce jeudi 8 décembre sur NRJ 12
Programme TV
"Les masters du rire" : Bruno Roblès de retour à la tête d'une émission ce jeudi 8...
Des journalistes de "Disclose" et Radio France convoqués par la DGSI après une enquête sur l'armée française
Presse
Des journalistes de "Disclose" et Radio France convoqués par la DGSI après une...
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
TV
"Johnny par Laeticia" : Que vaut le documentaire événement de M6 ?
Manon ("Le meilleur pâtissier" 2022) : "Je ne me suis jamais dit que j'allais gagner"
TV
Manon ("Le meilleur pâtissier" 2022) : "Je ne me suis jamais dit que j'allais...