Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire

Partager l'article
Vous lisez:
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
TikTok
TikTok © Abaca
Donald Trump laisse 45 jours à Microsoft pour finaliser l'opération.

Quitte ou double pour TikTok ? Ce week-end, Donald Trump a annoncé son intention de faire interdire le très populaire réseau social sur le territoire américain. En cause : un conflit entre les Etats-Unis et la Chine, Washington accusant les services de renseignements chinois d'utiliser TikTok à des fins de surveillance. De plus, le président américain, candidat à sa réélection, avait été la cible de fans de K-Pop qui, sur le réseau social, avaient réservé de très nombreuses places pour l'un de ses meetings afin que la salle soit vide.

À lire aussi
"Drag Race France" : Le pari réussi de France Télévisions
Internet
"Drag Race France" : Le pari réussi de France Télévisions
"Drag Race France" : Une saison 2 annoncée par France Télévisions
Internet
"Drag Race France" : Une saison 2 annoncée par France Télévisions
"Je vous invite tous à aller vous faire foutre" : Harcelée, l'influenceuse Lena Situations fait une mise au point
Internet
"Je vous invite tous à aller vous faire foutre" : Harcelée, l'influenceuse Lena...
"Il faut arrêter de promouvoir la connerie" : Booba justifie sa guerre contre les influenceurs
Internet
"Il faut arrêter de promouvoir la connerie" : Booba justifie sa guerre contre les...

Sauf que dans le même temps, Microsoft s'intéressait de près à la branche américaine de TikTok, qui lui permettrait de diriger l'application aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Dans un communiqué publié cette nuit, l'entreprise a confirmé être entrée en négociations en ce sens, et avoir échangé avec Donald Trump. Microsoft a donc désormais jusqu'au 15 septembre prochain pour trouver un accord avec ByteDance, le groupe chinois détenteur de TikTok. Toutefois, cette opération imposera "une évaluation complète de la sécurité et devra apporter des bénéfices économiques aux Etats-Unis", indique le géant américain.

Depuis plusieurs semaines, TikTok a toutefois entamé une opération transparence. Le réseau social, désormais emmené par Kevin Mayer, ex-Disney, a annoncé vouloir rendre public le code de son algorithme. Une décision inédite dans le milieu fermé des réseaux sociaux et qui intervient alors que, outre les Etats-Unis, TikTok fait également l'objet de tensions dans plusieurs pays, dont l'Inde et le Pakistan. En France, où l'application est très populaire, aucune censure ne semble être prévue, Emmanuel Macron ayant même utilisé ce réseau social pour féliciter les bacheliers le mois dernier.

l'info en continu
Ce soir à la télé : Kevin Mayer veut "marquer l'histoire" sur France 2 (màj)
Programme TV
Ce soir à la télé : Kevin Mayer veut "marquer l'histoire" sur France 2 (màj)
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
TV
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
TV
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
"L'école de la vie" : Julie de Bona succède à Guillaume Labbé comme professeur principal de la série de France 2
Séries
"L'école de la vie" : Julie de Bona succède à Guillaume Labbé comme professeur...
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel
Politique
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre", arbitre la chaîne L'équipe
TV
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre",...