Mineurs isolés : Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine raciale

Partager l'article
Vous lisez:
Mineurs isolés : Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine raciale
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
"Face à l'info" : Christine Kelly reçoit Eric Zemmour en tant qu'invité sur CNews © Abaca
Le candidat à la présidentielle va faire appel.

"Je n'ai jamais prétendu incarner autre chose que mon point de vue". C'est en ces termes qu'en octobre 2020, Eric Zemmour s'était justifié face à Christine Kelly sur CNews, deux jours après avoir déclenché une polémique pour ses propos sur les mineurs isolés. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "provocation à la haine raciale" et "injures publiques à caractère raciste" après que celui qui n'était pas encore candidat à l'élection présidentielle avait déclaré dans "Face à l'info" : "Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont".

À lire aussi
"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un an après la diffusion de l'enquête
Justice
"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un...
"Reflets" finalement autorisé par la justice à publier des enquêtes sur Patrick Drahi et Altice
Justice
"Reflets" finalement autorisé par la justice à publier des enquêtes sur Patrick...
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Éric Zemmour condamné par le tribunal correctionnel de Paris
Justice
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Éric Zemmour condamné par le tribunal...
Attaqué par Marc-Olivier Fogiel et BFMTV pour diffamation, Samuel Gontier ("Télérama") relaxé
Justice
Attaqué par Marc-Olivier Fogiel et BFMTV pour diffamation, Samuel Gontier...

Le procès s'était tenu le 17 novembre dernier devant le tribunal correctionnel de Paris en l'absence d'Eric Zemmour et c'est une nouvelle fois en l'absence du principal intéressé que le jugement a été rendu ce lundi. L'ancien polémiste a été condamné à 10.000 euros d'amende pour provocation à la haine raciale. Le directeur de la publication de CNews Jean-Christophe Thiery a également été condamné à une amende de 3.000 euros pour complicité de provocation à la haine raciale. L'avocat d'Eric Zemmour, Olivier Pardo, a annoncé son intention de faire appel.

Dans la foulée du jugement, Eric Zemmour a réagi dans un communiqué publié sur son compte Twitter pour dénoncer "une condamnation idéologique et stupide". "La justice parle de 'haine raciale' alors que ces immigrés ne constituent en aucune manière une ethnie, et encore moins une race. Il est donc impossible d'être 'raciste' à leur égard", estime Eric Zemmour, qui souligne qu'"une dizaine d'associations antiracistes et une vingtaine de conseils départementaux, essentiellement de gauche, se sont constitués partie civile à moins de trois mois de l'élection présidentielle". "Le tribunal s'est empressé de satisfaire à leurs caprices", déplore le candidat. Par le passé, le patron du mouvement Reconquête ! a déjà été condamné à deux reprises pour provocation à la haine.

Les prochaines échéances judiciaires

D'autres rendez-vous en justice attendent l'homme politique. Il doit être jugé en appel jeudi pour contestation de crime contre l'humanité après ses propos sur le maréchal Pétain qui, selon lui, aurait "sauvé" les juifs français pendant la guerre. Des propos soutenus sur CNews en octobre 2019 pour lesquels il avait été relaxé en février 2021. Dans ce dossier, l'avocat d'Eric Zemmour va demander un renvoi pour ne pas interférer avec l'élection présidentielle.

Le 27 janvier prochain, l'ancien maillon fort de CNews devra cette fois s'expliquer devant la justice pour "contrefaçon du droit d'auteur" après la mise en ligne de son clip d'annonce de candidature fin novembre. Des ayants-droits dénoncent l'utilisation frauduleuse de certaines images présentes dans ce clip à l'image d'un extrait du film "Jeanne d'Arc" réalisé par Luc Besson. Enfin, en mai 2023, Eric Zemmour sera jugé pour diffamation aggravée pour des propos sur les mouvements féministes et LGBT tenus en 2019.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les propos pour lesquels il a été condamné
Propos d'Eric Zemmour : CNews définitivement condamnée à une amende de 200.000 euros
Zemmour faisant enlever son voile à une femme sur CNews : Pas de manquement de la chaîne selon l'Arcom
Voir toute l'actualité sur Eric Zemmour
Autour de Eric Zemmour
l'info en continu
L'Incroyable geste du youtubeur MrBeast qui a rendu la vue à 1.000 personnes
Internet
L'Incroyable geste du youtubeur MrBeast qui a rendu la vue à 1.000 personnes
Guillaume Meurice se paye Yaël Goosz et Dominique Seux après leur déjeuner avec Emmanuel Macron
Radio
Guillaume Meurice se paye Yaël Goosz et Dominique Seux après leur déjeuner avec...
"Astérix et Obélix" : Jackpot financier pour Guillaume Canet si le film dépasse les 7 millions d'entrées
Cinéma
"Astérix et Obélix" : Jackpot financier pour Guillaume Canet si le film dépasse...
Après 36 ans sur RTL, Jacques Esnous quitte la station
Radio
Après 36 ans sur RTL, Jacques Esnous quitte la station
"Cyril Hanouna participe à la banalisation de l'extrême droite" : Un écologiste refuse l'invitation de "Face à Baba"
Politique
"Cyril Hanouna participe à la banalisation de l'extrême droite" : Un écologiste...
"Mariés au premier regard" : Un expert présent depuis le début quitte l'émission de M6
TV
"Mariés au premier regard" : Un expert présent depuis le début quitte l'émission...