"Le Monde" : Pierre Bergé furieux contre son journal ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Monde" : Pierre Bergé furieux contre son journal ?
Pierre Bergé
Pierre Bergé © Crédits : Abaca
Le quotidien aurait publié un "article immonde" sur Mitterrand, "digne d’un brûlot d’extreme droite", selon l'actionnaire du quotidien.

Selon une correspondance privée publiée par Electron Libre, Pierre Bergé, actionnaire du groupe Le Monde, se serait livré à une violente charge contre la direction du quotidien après la publication d'un dossier sur François Mitterrand, le 10 mai, à l'occasion des 30 ans de l'anniversaire de son élection à la présidentielle française.

Ainsi, dans un mail adressé à Eric Izraelewicz (le patron du journal) le 11 mai, Pierre Bergé souhaite faire part de son « profond désaccord avec le traitement réservé à Mitterrand ». « Cet article immonde, à charge, digne d’un brûlot d'extrême droite est une honte qui n’aurait jamais dû être publié. Il rappelle le temps de Plenel/Gattegno (deux anciens dirigeants du journal, NDLR) et de la "chambre du président’". Je le prends en outre comme un acte anti-Bergé pour marquer l’indépendance du journal vis à vis d’un actionnaire », poursuit le président du Bureau de l'Association des amis de l'institut François-Mitterrand.

Parmi les articles de ce dossier consacré à François Mitterrand, l'un d'eux revient sur les "photos taboues" de l'ancien président socialiste. Dans un article signé Raphaëlle Bacqué, l'une des grandes plumes du journal, on (re)découvre ainsi quatre clichés intitulés "Le déjeuner avec René Bousquet", "Anne et Mazarine", "La poignée de main avec le maréchal Pétain" et "Sur son lit de mort". Un autre article, signé par un collaborateur extérieur, revenait sur le délaissement des catégories populaires pendant les deux septennats de François Mitterrand.

Colère passagère ou signe annonciateur d'une nouvelle évolution dans l'actionnariat du Monde, Pierre Bergé indique ensuite regretter d'avoir investi une partie de sa fortune dans le journal et condamne de façon virulente les journalistes : « Je regrette de m’être embarqué dans cette aventure. Payer sans avoir de pouvoirs est une drôle de formule à laquelle j’aurais du réfléchir ! Je considère que contrairement à ce que j’ai VOULU (sic) et à ce qu’ils prétendent, les journalistes du Monde ne sont pas libres mais prisonniers de leurs idéologies, de leurs règlements de compte, et de leur mauvaise foi », écrit-il.

A noter que selon la copie d'écran publiée par Electron Libre, plusieurs autres personnes ont reçu cet e-mail. Xavier Niel et Matthieu Pigasse d'abord, les deux partenaires de Pierre Bergé au capital du groupe Le Monde, mais aussi Louis Dreyfus, président du directoire, Jean-Francis Bretelle, président du conseil de surveillance et Gilles Van Kote, président de la société des rédacteurs du Monde.

Sur le même thème
l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias