Mort de Guy Bedos : La lettre touchante de Nicolas Bedos à son père sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
Mort de Guy Bedos : La lettre touchante de Nicolas Bedos à son père sur France Inter
Guy Bedos et Nicolas Bedos
Guy Bedos et Nicolas Bedos © Abaca
L'humoriste est décédé vendredi à l'âge de 85 ans.

Il dit adieu à son père. Ce lundi, dans la matinale de France Inter, Augustin Trapenard a lu une lettre touchante écrite par Nicolas Bedos afin de saluer la mémoire de Guy Bedos, qui s'est éteint jeudi dernier à l'âge de 85 ans. Dans ce texte, l'acteur, réalisateur et scénariste a rendu hommage à son "papa", évoquant sa "dernière nuit" près de lui.

À lire aussi
"Mon éternel frangin" : Nicolas Demorand rend hommage sur France Inter à son frère décédé
Radio
"Mon éternel frangin" : Nicolas Demorand rend hommage sur France Inter à son frère...
Mathieu Bock-Côté désormais en quotidienne sur Europe 1
Radio
Mathieu Bock-Côté désormais en quotidienne sur Europe 1
RMC : Matthieu Rouault débarque à la matinale week-end, Charles Magnien récupère la pré-matinale en semaine
Radio
RMC : Matthieu Rouault débarque à la matinale week-end, Charles Magnien récupère...
France Inter : Le compagnon d'une directrice d'école en larmes face à Gabriel Attal
Radio
France Inter : Le compagnon d'une directrice d'école en larmes face à Gabriel Attal

"Tu n'es pas mort : tu dors enfin"

"Des bougies, un peu de whisky, ta main si fine et féminine qui sert la mienne jusqu'au p'tit jour du dernier jour. Ton regard enfantin qui désarme un peu plus le gamin que j'redeviens. Au-dessus de ton lit, un bordel de photos, de Jean-Loup Dabadie à Gisèle Halimi, de Desproges à Camus en passant par Guitry", a ainsi raconté Nicolas Bedos, par la voix du présentateur de France Inter. Et de poursuivre : "Ça ne votait pas pareil, ça ne priait pas les mêmes fantômes, mais vous marchiez groupés dans le sens de l'humour et de l'amour."

Le fils de Guy Bedos a ainsi retracé les derniers "gestes silencieux" de l'artiste disparu jeudi et est revenu sur ses "sketchs" et ses "revues de presse", "des télés et des radios". "On va t'emmener où tu voulais, c'est toi qui dicte le programme, c'est toi qui conduit sans permis. D'abord, à l'église Saint-Germain, tu n'étais pas très pote avec les religions, mais les églises, ça t'emballait", a précisé l'auteur de la lettre d'adieu. Et d'ajouter : "Puis, on t'envole en Corse, dans ce village qui te rendait un peu ta Méditerranée d'Alger. On va chanter avec Izia et les Tao, du Higelin, du Trenet, du Dabadie et Nougaro". "Faut se lâcher sur les bravos et occuper chaque strapontin. C'est leur magot, c'est ton butin. D'autant que je sens que tu n'es pas loin... Tu n'es pas mort : tu dors enfin", a-t-il conclu.

Après l'annonce de son décès le 28 mai dernier, de nombreuses chaînes de télévision ont également rendu hommage au célèbre humoriste français. Ainsi, France 3 avait diffusé vendredi dernier un documentaire de Mireille Dumas sur Guy Bedos en prime time. Samedi, TF1 a proposé la rediffusion du numéro de "Fais moi une place", animé par Alessandra Sublet, consacré à l'acteur. Enfin, hier, France 5 a mis à l'antenne dans l'après-midi un documentaire réalisé en 2009, baptisé "Guy Bedos, un rire de résistance".

Nicolas Bedos
Nicolas Bedos
"Intrigue poussive", "désillusions" et "jolis moments" : "OSS 117 : Alerte en Afrique noire" divise la presse
Nicolas Bedos quitte les réseaux sociaux
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
Voir toute l'actualité sur Nicolas Bedos
l'info en continu
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
SVOD
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...
Baromètre des médias : Seuls 38% des 18-24 ans disent s'intéresser à l'actualité
Internet
Baromètre des médias : Seuls 38% des 18-24 ans disent s'intéresser à l'actualité
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"
Politique
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx...
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
TV
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2