Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
Netflix
Netflix © Abaca
Reed Hastings a révélé ce vendredi les projets français à venir cette année.

Une vingtaine de projets français à venir. A l'occasion de l'ouverture de ses nouveaux locaux à Paris, Netflix a annoncé plusieurs productions de séries et de films en France pour l'année 2020. Face à un parterre d'invités, le patron de la plateforme, Reed Hastings, a révélé plusieurs projets auxquels plusieurs personnalités connus du cinéma et du paysage audiovisuel français vont participer.

À lire aussi
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

Une série écrite par la créatrice de "Dix pour cent"

Tout d'abord, Netflix lancera cette année une comédie futuriste, baptisée "Bigbug" et réalisée par Jean-Pierre Jeunet ("Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain", "Alien, la résurrection", "Un long dimanche de fiançailles"). Une partie du cast du film a déjà été dévoilé : Elsa Zylberstein, Isabelle Nanty et Manu Payet. Pour sa part, la créatrice de "Dix pour cent" Fanny Herrero préparera une série en six épisodes sur des jeunes comédiens souhaitant percer sur la scène parisienne du stand-up. Un film d'action, intitulé "Sentinelle"et réalisé par Julien Leclercq ("Braqueurs", "La terre et le sang"), est aussi en élaboration, avec en tête d'affiche Olga Kurylenko ("Quantum of Solace", "Oblivion", "Max Payne"). Enfin, Reed Hastings a confirmé le renouvellement pour une saison 2 de la série fantastique "Mortel".

Ces nouveaux projets viennent s'ajouter à ceux déjà annoncés : la série "Arsène Lupin" avec Omar Sy, la comédie musicale "The Eddy" de Damien Chazelle avec Leïla Bekhti et Tahar Rahim, et les fictions "La révolution" et "Vampires". Netflix proposera aussi en 2020 des documentaires sur des personnalités françaises, telles que le chanteur Gims et l'ex-footballeur Nicolas Anelka. Par ailleurs, Netflix a annoncé renforcer ses partenariats dans la formation aux métiers du cinéma, en collaborant avec l'école des Gobelins et la Femis.

Netflix devra investir 25% de son chiffre d'affaires en France

"Nous sommes très fiers des productions que nous tournons actuellement, comme de celles en cours de développement. La constitution d'une équipe française, en charge des contenus originaux, nous offre de nouvelles opportunités de travailler avec les meilleurs talents créatifs en France et de développer de nouveaux genres et de nouvelles histoires pour tous ceux qui aiment la narration à la française", a déclaré Damien Couvreur, directeur des séries originales de Netflix pour la France, dans un communiqué. Ainsi, le budget français de la plateforme devrait s'étoffer cette année. D'autant plus que le gouvernement veut imposer aux plateformes spécialisées dans les films et séries d'investir au moins 25% de leurs chiffres d'affaires réalisé en France dans la production d'oeuvres françaises ou européennes.

Netflix
Netflix
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
Netflix arrête son essai gratuit d'un mois
"Stranger Things" : Netflix dévoile les premières images de la saison 4
"Sex Education" renouvelée pour une saison 3 sur Netflix
Voir toute l'actualité sur Netflix
Autour de Netflix
  • Breaking Bad
  • House of Cards
  • The Vampire Diaries
  • Arrow
  • Once Upon a Time
  • Henry Cavill
  • Felicity Huffman
  • Revenge
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ysabel

Vous avez tout à fait raison il faut de tout pour faire un monde.......



Spontex

Désolé de ne pas uniquement adorer ce que tout le monde adore. Excusez-moi d'avoir mes propres goûts.

Steph3333

Désolé, mais je ne m'abonne pas à Netflix pour voir les navets français avec des acteurs tout aussi mauvais que les productions elles mêmes.



Ysabel

Donc il y en a qui payent netflix pour voir les même daubes qu'à la télé "gratuite" francaise ??? ;o))))) !!!!!!



Ysabel

Marseille S1 adoré ;o))))))) a ben ca ne m'étonne pas.... ;o))))

Oh, merci pour ce moment Spontex !!!!!!!!



Ysabel

Arsene Lupin, avec Ormar Si ???? NON ........ ???????
Il va jouer arsene lupin ???? un évadé fiscal ???? vraiment ???? ah la bonne blague



Luc Blanchard

Moi c'est ça qui me manque à la TV aujourd'hui https://amzn.to/2FXGrUh
Les nouveautés américaines ok mais pas n'importe quoi...



Spontex

En tout cas jusqu'ici, toutes les productions françaises de Netflix sont en langues française.



Spontex

Mes courts avis sur quelques productions françaises de Netflix :
Marseille S1 : adoré
Plan Cœur S1 : adoré
Huge In France S1 : adoré
Marseille S2 : très déçu
Osmosis S1: bof, stoppé en plein milieu
Plan Cœur S2 : moyennement apprécié
Family Business S1 : adoré
Marianne S1 : bon début puis ennui, donc stoppé en plein milieu.
Il était une seconde fois S1 : superbe idée mais chiant à regarder, stoppé au 2e épisode.
C'est du gâteau ! S1 (jeu) : adoré
Jusqu'à L'aube S1 (jeu) : nul à chier, c'est pour les pré-ados, stoppé net en plein 1er épisode.
Morlel S1 : un peu marrant, mais très faible. Stoppé au bout de 4 épisodes
Criminal France S1 : adoré
Le bazar de la charité S1 : 1er épisode vraiment pas mal, mais je n'ai pas ressenti l'envie de poursuivre.



Vivien

Tout cela est bien le signe d'une perte d'initiative culturelle française. Gageons que la moitié, si n'est les deux tiers (et les plus ambitieuses financièrement) de ces productions Netflix se feront en anglais (comme le laissent à penser le titre ou la distribution des acteurs). La qualité première de notre culture n'est elle pas notre langue ?
En soi la France n'ai plus un pays mais qu'une province qui se soumet a l'imperium culturel dominant (anglo-saxon), abaissement souhaité par une grande partie de nos "élites" médiatiques qui par ailleurs prônent la diversité (mais surtout pas linguistique !) : France Inter, France Culture, Libération, Télérama, les Inrocks, Arte, Quotidien etc. Sans oublier les grandes chaines privées nationales qui remplissent leurs grilles de séries US par pur mercantilisme et conformisme. De façon plus hypocrite les chaines publiques (F3 surtout) achètent de préférence des séries britanniques (pour satisfaire les quotas de création "européenne" ?).
Sans les quotas la "création française" serait tout proche du zéro... La télé n'a toujours été que de la télé mais vu que le cinéma français se casse la figure lentement mais surement dans les salles (2019 : 33%, en 2020 moins de 30% ?) que restera-t-il à voir ? Heureusement les œuvres du passé demeurent !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
Justice
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
Programme TV
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
TV
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
TV
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Séries
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
SVOD
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
Vidéos Puremedias