Netflix promet pas moins de 70 films originaux en 2021

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix promet pas moins de 70 films originaux en 2021
Les films de Netflix pour 2021 © Dailymotion
Le géant américain entend ainsi répondre à l'offensive dans les contenus de Disney+.

La course aux armements continue sur le marché des plateformes de SVOD. Une semaine après l'annonce par Disney+ d'un gonflement significatif de son catalogue, son rival Netflix a tenu à répliquer. Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui, le leader du streaming annonce ainsi qu'il proposera en 2021 pas moins de 70 films originaux labéllisés Netflix, soit "un nouveau film par semaine avec les plus grandes stars (...) Leonard DiCaprio, Sandra Bullock, Dwayne Johnson, Idris Elba, Meryl Streep, Jennifer Lawrence", promet la firme de Los Gatos. Un décompte qui ne comprend même pas les très nombreux documentaires et séries originaux mis en ligne chaque année par le géant américain.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et Camille Combal de plagiat
TV
"La grande incruste" : La société de production de Cyril Hanouna accuse TF1 et...
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en baisse, Fauvelle double Belliard
Audiences
Audiences des matinales radio : Salamé/Demorand leaders en hausse devant Calvi en...

Parmi les 70 projets, on retrouvera notamment le blockbuster "Red Notice", porté par Dwayne Johnson ("The Rock"), Ryan Reynolds et Gal Gadot. Les abonnés à la plateforme attendent aussi avec impatience "Don't Look Up" d'Adam McKay, dans lequel jouera Leonardo DiCaprio, ou encore "The Harder They Fall", western co-produit par le rappeur Jay-Z.

Disney+ accélère

De quoi répondre à Disney+ dont le parc mondial d'abonnés payants atteint déjà près de 87 millions. Si elle est encore largement distancée par Netflix et ses presque 200 millions de clients, la plateforme de Disney est néanmoins portée par une forte croissance, boostée par le confinement et des licences particulièrement puissantes, de Marvel à Star Wars. Le rival de Netflix souhaite d'ailleurs encore accélérer la cadence en augmentant ses moyens de production. Pas moins de dix séries Star Wars et dix séries Marvel ont ainsi été annoncées en décembre pour les années à venir.

Cette décision accompagne l'inclusion d'office en Europe de Star, une nouvelle section de Disney+ nourrie par des contenus plus adultes en provenance d'autres catalogues détenus par Disney. Il s'agira notamment d'oeuvres venant de "Disney Television Studios, FX, 20th Century Studios, 20th Television et Touchstone", "auxquels s'ajouteront des contenus français et européens". Conséquence pour les abonnés, le tarif du service vidéo passera de 6,99 à 8,99 euros par mois en Europe.

Sur le même thème
l'info en continu
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel Etienne et Damien Mascret ?
Internet
Twitch : Quel bilan pour la première émission de France Télévisions avec Samuel...
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
TV
Cyril Féraud fait ses adieux à "Personne n'y avait pensé" sur France 3
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
Presse
"L'Equipe" suspend sa grève après 14 jours d'absence dans les kiosques
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur France 3
TV
"La boîte à secrets" : L'émission de Faustine Bollaert de retour ce soir sur...
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
Business
Après Prisma, Vivendi s'intéresse à Prisa ("El Pais", "AS")
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du programme dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Le Grand Concours des animateurs" : Alessandra Sublet prend les rênes du...
Vidéos Puremedias