Notes de taxi : Agnès Saal entendue par la police judiciaire de Paris

Partager l'article
Vous lisez:
Notes de taxi : Agnès Saal entendue par la police judiciaire de Paris
Agnès Saal, ancienne présidente de l'INA.
Agnès Saal, ancienne présidente de l'INA. © BFM/puremedias.com
L'ancienne patronne de l'INA a été brièvement placée en garde à vue hier.

L'enquête sur les notes de taxi d'Agnès Saal avance ! Selon Europe 1, l'ancienne patronne de l'INA a été entendue mardi par les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) de la police judiciaire de Paris. Hier matin, ils l'ont placée en garde à vue avant de la libérer vers 15h. Cette audition s'est déroulée dans le cadre de deux enquêtes ouvertes par le parquet de Paris et de Créteil. La PJ enquête sur les notes exorbitantes de taxis qu'Agnès Saal a accumulées alors qu'elle dirigeait le Centre Pompidou puis l'INA.

À lire aussi
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

40.000 euros de frais de taxi

En juin dernier, Fleur Pellerin avait saisi le procureur de la République de Créteil pour savoir si les 40.000 euros de frais de taxi constituaient un délit ou non. Une saisine qui s'ajoutait à la plainte contre X déposée auprès du procureur de la République de Créteil pour "détournement de fonds publics" et "délit de favoritisme" par l'association Anticor, qui lutte contre la corruption.

La ministre de Culture, qui avait suscité la polémique en recasant rapidement Agnès Saal au sein de son ministère, a également lancé une enquête administrative, qui devrait conduire à la tenue d'un conseil de discipline. Les sanctions administratives peuvent alors aller "du blâme ou de l'avertissement, jusqu'à la radiation de la fonction publique", avait prévenu la ministre.

En avril dernier, Agnès Saal a dû démissionner de la présidence de l'INA après avoir dépensé plus de 40.000 euros en frais de taxi. Selon ses avocats, elle a déjà remboursé 15.940 euros, une somme qui concerne notamment les frais de déplacement de son fils (6.700 euros) et ses déplacements privés (5.840 euros).

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Steph3333

En lisant les agissements de cette femme, je regretterais presque l'abolition de la guillotine. Le pire, dans tout ça, c'est qu'elle n'a probablement pas honte de ce qu'elle a fait et le referait sans aucune hésitation.



Bubble

C'est un haut fonctionnaire, et pour cela elle servira d'exemple pour calmer la fureur du peuple...... Elle va prendre cher.



Il n'y en a qu'une

Pour rembourser le tout, rien de mieux qu'une vente aux enchères des droits des archives de l'INA.



The Tenth Doctor

40.000 euros de taxi... Elle s'est rendue à Moscou ?



Mlle_N

Spirale de l'horreur pour elle.



Yangef

Je me demande si elle a pris le taxi pour se rendre à la Police Judiciaire ?



mmalicorne

La pauvre a sans doute dû poser une journée de repos à son nouveau travail.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Zone Interdite" : Un documentaire choc sur l'aide sociale à l'enfance ce soir
Programme TV
"Zone Interdite" : Un documentaire choc sur l'aide sociale à l'enfance ce soir
"Les Simpson" : Un comédien historique claque la porte du dessin animé culte
Séries
"Les Simpson" : Un comédien historique claque la porte du dessin animé culte
"Tout le monde veut prendre sa place" : Un candidat pris en flagrant délit de triche par Nagui
TV
"Tout le monde veut prendre sa place" : Un candidat pris en flagrant délit de...
BFMTV : La députée Danièle Obono prend la défense du journaliste Taha Bouhafs et étrille les éditorialistes de la chaîne
TV
BFMTV : La députée Danièle Obono prend la défense du journaliste Taha Bouhafs et...
Audiences samedi : Nagui creuse l'écart avec Nikos, les jeux sur France 3 en forme
TV
Audiences samedi : Nagui creuse l'écart avec Nikos, les jeux sur France 3 en forme
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
Vidéos Puremedias