Quand "Le Petit Journal" appelle Agnès Saal au ministère de la Culture

Partager l'article
Vous lisez:
Quand "Le Petit Journal" appelle Agnès Saal au ministère de la Culture
Agnès Saal, interrogée par "Le Petit Journal" de Yann Barthès.
Hier, l'émission de Yann Barthès a joint Agnès Saal, ex-présidente de l'INA.

Agnès Saal, recasée au ministère de la Culture après avoir été démissionnée de l'INA pour ses factures de taxi extravagantes, ça fait désordre. Beaucoup se son émus de ce placard sur-mesure à tel point que Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a été obligée de se justifier dans les médias. Hier soir, "Le Petit Journal" a donc voulu vérifier si l'ex-présidente de l'INA avait bien intégré son nouveau bureau rue Valois. Le service de presse n'ayant pas voulu donner suite à la demande de l'émission, Salhia Brakhlia est allée sur place puis a appelé le standard du ministère.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

"Est-ce que vous bénéficiez d'un abonnement de Taxis G7 ?"

Bingo, Agnès Saal décroche. La journaliste tente d'obtenir un entretien, sans succès. "Pourriez-vous me préciser en quoi consiste votre nouveau poste, chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ?", tente Salhia Brakhlia. "Ecoutez, je crois qu'il est explicite, je suis chargée de mission auprès du secrétaire général du ministère sur une mission précise, qui m'a été confiée et que je vais m'employer à réaliser au mieux", explique très sérieusement l'ex-présidente de l'INA. Pas de précision sur sa mission concrète, "une lettre du ministère" le précisera plus tard. Puis la journaliste pose LA question qui tue : "Très factuellement, est-ce que vous bénéficiez d'un abonnement de Taxis G7 ?". "Non, non", conclut Agnès Saal.

Application du droit

Hier, Fleur Pellerin expliquait sur RTL que le retour d'Agnès Saal au ministère était "en application du droit de la fonction publique". "Ce n'est pas une création de poste, et donc un privilège. C'est vraiment l'application du droit qui prévoit qu'un fonctionnaire qui démissionne lorsqu'il est à l'extérieur de son corps d'origine, a vocation à être réintégré dans son ministère", a précisé la ministre.

Fleur Pellerin a aussi souligné que cette réintégration était déjà en elle-même une sanction. "Il ne faut pas donner l'impression qu'Agnès Saal n'a pas été sanctionnée", a ainsi ajouté la ministre. "Il y a une réelle sanction puisqu'elle était présidente de l'INA, et qu'elle est aujourd'hui chargée de mission. C'est une vraie sanction pour le coup. Il y a un conseil de discipline qui devra statuer sur les suites à donner à l'enquête que nous sommes en train de conduire", a-t-elle conclu.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
luc nemeth

même si les nouvelles fonction de la voleuse avaient reposé sur une base légale : on voit mal par quel miracle elle se serait trouvé dans ce bureau avant une semaine ou même deux... Ce soi-disant reportage est une supercherie.



MFB

Soyez rassuré ! Un fonctionnaire lambda ne jouirait pas de ces privilèges ! Il faut être à ce niveau de l'administration, bien politisé de surcroît, pour jouir de ces honteuses protections ! Les fonctionnaires pris en faute sont exclus très vite, ce qui est seulement NORMAL !!!
Etre fonctionnaire, c'est être AU SERVICE de l'Etat; tout le contraire de ce que fait cette personne absolument méprisable sur le plan moral ! Encore un effet de cette république si contestable dans laquelle nous pataugeons tous ! Où est la démocratie que nous vantons et célébrons pourtant au-delà de nos frontières ???



luc nemeth

bigtv je suis solidaire de vous mais ça m'ennuie de voir rappelé qu'il s'agit d'une femme, vu que tous les prétextes sont bons pour ce genre de délinquants à se poser en... victimes.
Mieux vaut, à mon avis, s'en tenir à ce qui suit :
Quelle honte cette ordure.....................



luc nemeth

???
... mais qui ça : "vous" ?



stephane

Allez hop chez vous !



luc nemeth

(si Pellerin avait été plus maligne elle aurait fait comme Léotard en 1994 : elle aurait fait... semblant, de révoquer l'intéressée -pour ensuite la réintégrer discrètement ! Ce qui suit est rigoureusement authentique)

Cela se passait en 1994, donc... Mitterrand était alors sub-claquant, n'avait aucune chance de se représenter, et le candidat de la droite, qui était alors Balladur, lorgnait sur des voix qu’il considérait comme étant "naturellement" les siennes, à savoir : celles de juifs aisés mais qui continuaient de voter à gauche, soit pour des
raisons de tradition un peu anciennes (comme aux Etats-Unis), soit pour des raisons de politique extérieure, plus récentes (Mitterrand était réputé très pro-israélien). Aussi la droite s’avisa-t-elle de ce que le colonel Gaujac, responsable des archives militaires, avait dans le confidentiel bulletin SIRPA-Information commis l’impardonnable : ce canaillou avait osé présenter l’innocence du capitaine Dreyfus comme étant une hypothèse parmi d’autres (ce qui assurément n’était pas très judicieux, puisqu’on connaît l’auteur du "bordereau" mais qui, pour qui a eu comme c’est mon cas le bulletin SIRPA-Information sous les yeux, relevait plutôt de la bêtise que de la méchanceté). Et le lendemain la presse fit bruyamment savoir que, ah mais, c’est que, on allait voir ce qu'on allait voir : Léotard avait révoqué le colonel ! Et aujourd’hui encore des universitaires, dans leurs livres et dans leurs articles, et bien sûr les sites-web dans leur quasi-totalité, reprennent avec un désopilant sérieux ce canular ! Mais bon... soyons sérieux : en France on ne révoque pas, un colonel. Il va de soi que cette sanction avait été prononcée dans des conditions qui ne pouvaient qu’entraîner son annulation (elle avait été prise sans que cet agent n’ait eu accès à son dossier). Et ce fut tout juste si quelques années plus tard le 'Monde' du 4/6/1997 en p. 20 et en 112 mots, et 'Libé' du même jour en p. 17 et en 114 mots -car la presse française a quand même sa "dignité", c’est une chose bien connue- firent savoir que ce colonel, dont la carrière s’est poursuivie sans encombre, avait été réintégré ! D’où j’en déduis que Léotard nous avait fait ce jour-là le coup du père François, et que c’était un républicain -membre du Parti républicain- en peau de léotard.



luc nemeth

airduster je n'ai aucune sympathie pour le parti communiste, ni pour ses lois de 1946 ; en plus de ça j'effectue des recherches sur l'Italie et je suis bien placé pour savoir comment cette année-là, au nom de la "réconciliation nationale", le salaud Togliatti fit voter une loi d'amnistie générale qui profita jusqu'aux pires criminels fascistes... Mais pour en rester à la France, et à la présente situation : Il me semble que cette loi, si imparfaite soit-elle, permet (et même : impose) la suspension immédiate et sans salaire de la nommée Saal.



luc nemeth

non content de s'offrir jusqu'au luxe de m'insulter, stephane le fhaineux, se branle, là où il écrit que je... "trouve toujours des excuses à l'inexcusable". L'ensemble de mes commentaires me dispense de me justifier de cette trouducuterie (j'emploie ici un terme célinien, pour me mettre à la hauteur de ce rat). Mais s'il avait commencé par me lire, avant de se précipiter sur sa souris, il aurait vu que j'ai dénoncé ce qui... RISQUERAIT, de tenir lieu d'excuse à la nommée Pellerin.



luc nemeth

on peut même se demander : qui, est derrière cette info... Car enfin elle suggère que l'intéressée "fournit un travail réel". Bref, ce reportage aurait été commandité par le ministère, qu'il n'y aurait pas une virgule à y changer.



agepmi

C'est vraiment très intéressant comme info.
Qu'elle en est l’intérêt de cette info ?
Cette émission est le niveau zéro de la tv



arlouf

Non je dis que mon propos est compréhensible,rien de plus, donc désolé stéphane mais faudra repasser pour votre méchanceté gratuite



le-premier-jerem2

C'est pas une question de fonctionnaire, c'est surtout qu'elle a les amis qu'il faut avoir ;)



bigtv

Quelle honte cette femme .....................



AB77

Ah parce que les autres émissions ont fait de vraies investigations sur le sujet peut être ?



airduster

cette loi date de 1946, loi instaurée par le parti communiste, comme quoi république et démocratie sont toujours d'époque !!



airduster

oui c'est vraiment de l'info de pro, le top du journaliste.

C'est le vide absolu, la nullité totale cette émission.



stephane

Vous vous prenez pour quelqu'un d'intelligent, ce qui est déjà un mauvais postulat !



stephane

Elle coutera 12000 euros par mois au contribuable français !



stephane

Imbécile ! tu trouves toujours des excuses à l'inexcusable !



arlouf

Je suis sûr que cela ne nuira pas à l'intelligibilité du fond de mon commentaire pour quelqu'un comme vous



luc nemeth

stephane tu n'es pas seulement raciste mais tu es tout simplement stupide. Une française-de-chez-français, en pareille situation, se comporterait exactement... de la même manière. Et je dirais même plus : si, en dépit de sa couleur de peau, elle a intégré le peloton de tête, c'est précisément qu'elle avait assimilé à la perfection le langage de la France des "éternels" s... Le même propos vaut bien entendu à propos de l'infecte Rachida Dati, que tes semblables les français-de-souche renvoient systématiquement à ses "origines". Et il vaut surtout à propos de la sordide Taubira, qui derrière son charabia pseudo-gauchisant est un des ministres les plus réactionnaires de l'actuel régime et qui est capable, dans le même temps qu'en Guyane elle alimente un discours indépendantiste ou autonomiste (ce qui en plus, n'est déjà pas la même chose) tient, à Paris, le discours jacobin et bien-de-chez-nous qui permet de faire carrière !



bolosse

LB? ...



arlouf

LB:" Je lui ai posé une dernière question."
YB:" Pas les taxis ? "
LB:" Si si"
Mon dieu comme nous sommes subversifs et comme nous aimons nous le rappeler ...



stephane

Tous pourris et surtout cette asiatique Fleur Pellerin !



luc nemeth

Pika je suis d'accord avec toi sur le fond et même dans les faits (n'importe qui dans le privé aurait été viré à l'heure qu'il est) mais tu vas trop loin lorsque tu affirmes que le statut de fonctionnaire "donne tous les droits" -à la limite cela pourrait même tenir lieu d'excuse à l'actuelle ministre de la Culture. Ce statut ne donne évidemment pas le droit à l'escroquerie. Et sans cultiver ici la nostalgie d'un "âge d'or" qui n'a jamais existé je crois pouvoir dire que l'époque n'est encore pas si lointaine, où même avec des gouvernements de droite, la nommée Saal se serait pris un solide coup de pied au derrière (et sans salaire) sous la forme d'une suspension immédiate ; et ce en attendant que la procédure disciplinaire officialise sa révocation.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 2 au 8 novembre 2019
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier" l'hebdomadaire
Presse
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier"...
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric Zemmour"
TV
La SDJ de Canal+ demande à CNews de "ne pas continuer sa collaboration avec Eric...
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
Programme TV
"Nina" : La saison 5 arrive le 6 novembre sur France 2
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
Programme TV
"Mask Singer" : TF1 lance son concours événement le 8 novembre
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa programmation dédiée à l'Environnement
Programme TV
"L'émission pour la Terre" : France Télé donne ce soir le coup d'envoi de sa...
Vidéos Puremedias