Numérotation de la TNT : Les différents scénarios du CSA pour remplacer France 4 et France Ô

Partager l'article
Vous lisez:
Numérotation de la TNT : Les différents scénarios du CSA pour remplacer France 4 et France Ô
Extrait du documentaire "La guerre de la TNT" diffusé en 2011 sur France 5 © DR
La consultation publique lancée ce jour prendra fin en février.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel prend le pouls des chaînes. C'est ce vendredi qu'a été lancée une consultation publique relative à la numérotation des chaînes de la TNT en métropole et dans les Outre-mer. Elle vise à prendre en compte le nouvel environnement créé par la disparition de France Ô (canal 19) le 1er septembre dernier et celle, à terme, de France 4 (sur le canal 14), désormais prévue le 20 août 2021.

À lire aussi
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets racistes et homophobes
TV
"The Voice" : The Vivi viré par la production après la révélation de ses tweets...
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème technique"
TV
"13 Heures" de TF1 : "Le canard enchaîné" révèle la raison de "l'énorme problème...
"Ce monsieur est fou !" : Un garagiste poursuit en direct un envoyé spécial de Julien Courbet sur M6
TV
"Ce monsieur est fou !" : Un garagiste poursuit en direct un envoyé spécial de...

La chaîne a gagné un an de sursis à la faveur de la crise sanitaire et du report des Jeux Olympiques d'été, mais son destin pourrait encore évoluer d'ici là. La commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale a créé mercredi une mission flash (mission de courte durée) sur l'offre de jeunesse du service public audiovisuel destinée à évaluer l'intérêt d'un maintien ou non de France 4.

Que deviendront le cas échéant les canaux 14 et 19 de la TNT ? Les différentes parties prenantes ont jusqu'au 1er février prochain pour adresser leurs contributions au CSA.

Comme le gendarme de l'audiovisuel le rappelle dans son dossier de consultation publique, pas moins de cinq scénarios sont envisagés, au premier rang desquels figure celui qui est en apparence le plus simple et qui consisterait à ne pas faire de renumérotation et à laisser donc des canaux vacants. "Cette situation, qui est celle rencontrée en métropole et dans les Outre-mer depuis l'arrêt de France Ô, n'est pas nouvelle sur certains territoires", relève le CSA.

En cas de renumérotation - une première pour les chaînes en clair de la TNT - quatre possibilités seraient donc offertes parmi lesquelles des tirages au sort successifs pour attribuer le ou les numéros vacants aux chaînes "dont le numéro est supérieur au plus petit numéro vacant" ou une réattribution en faveur des derniers entrants sur la TNT, en l'occurrence LCI (26) et franceinfo (27). "Les autres chaînes ne changeraient pas de numéro", souligne le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Déplacer BFMTV sur le canal 14 ?

Les deux autres options sur la table sont le décalage des numéros vers le bas, qui verrait par exemple BFMTV, actuellement sur le canal 15, être avancée sur le canal 14 et ainsi de suite, sachant que cela ne concernerait que les chaînes situées après un numéro laissé vacant. Enfin, le CSA évoque un regroupement des chaînes par blocs thématiques. Mais cette dernière solution semble être la plus complexe compte tenu du nombre de questions qu'elle génère. Selon quelles thématiques faudrait-il définir ces blocs ? Comment classer ces blocs ? Et comment classer les chaînes au sein d'un même bloc, alors que certaines pourraient ne faire partie d'aucun regroupement ?

En 2019, Thierry Thuillier, patron de l'information du groupe TF1 (qui possède LCI), s'était publiquement prononcé en faveur d'un regroupement des chaînes d'information en continu au sein d'un même bloc. Une option qui avait été rejetée dans le même temps par Alain Weill, président d'Altice France, groupe dans lequel évolue le leader du secteur, BFMTV. "Si l'on veut affaiblir un peu plus le secteur, c'est une méthode qui pourrait être efficace. Je ne crois pas que ce soit la volonté du CSA", avait-il estimé dans "Le Figaro".

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel invite donc chacun de ces acteurs à se prononcer dans le détail sur les pistes avancées et à prendre en compte un paramètre supplémentaire : l'avenir de France 4. "Faut-il attendre qu'il soit statué définitivement sur le sort de France 4 avant de procéder à l'opération de renumérotation, ou faut-il procéder à une première renumérotation à brève échéance, puis, le cas échéant, à une seconde après l'arrêt éventuel de France 4 ?", s'interroge ainsi l'instance de régulation, à qui il appartiendra de trancher à l'issue de la consultation publique.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 mars 2021
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 mars 2021
Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d'innocence de gendarmes après des messages Facebook
Justice
Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d'innocence de gendarmes...
"Un homme d'honneur" : Kad Merad et Gérard Depardieu dans un duel tendu dès le 22 mars sur TF1
Programme TV
"Un homme d'honneur" : Kad Merad et Gérard Depardieu dans un duel tendu dès le 22...
6 nations : France/Ecosse sera finalement diffusé vendredi 26 mars en prime time sur France 2
Programme TV
6 nations : France/Ecosse sera finalement diffusé vendredi 26 mars en prime time...
Condamné pour corruption, Nicolas Sarkozy sera l'invité du "20 Heures" de TF1 mercredi
Programme TV
Condamné pour corruption, Nicolas Sarkozy sera l'invité du "20 Heures" de TF1...
Jean-Pierre Pernaut prend la défense de PPDA : "J'ai été très choqué de ce qui est sorti dans la presse"
TV
Jean-Pierre Pernaut prend la défense de PPDA : "J'ai été très choqué de ce qui est...
Vidéos Puremedias