Guerre des chaînes info : Thierry Thuillier (LCI) veut regrouper les 4 chaînes sur la TNT

Partager l'article
Vous lisez:
Guerre des chaînes info : Thierry Thuillier (LCI) veut regrouper les 4 chaînes sur la TNT
Thierry Thuillier
Thierry Thuillier
Si le patron de LCI plaide en ce sens, son homologue de BFMTV pousse pour un regroupement des chaînes documentaires.

L'organisation des chaînes par blocs thématiques est-elle l'avenir de la TNT ? C'est en tout cas la proposition faite en ce sens par Thierry Thuillier, patron de l'information du groupe TF1, dans une interview accordée ce lundi au "Figaro". Au second semestre 2020, France 4 et France Ô, respectivement diffusées sur les canal 14 et 19, disparaîtront de la TNT, laissant le champ libre à d'autres chaînes, en particulier les chaînes d'information en continu qui voient là une opportunité pour gagner en visibilité auprès des téléspectateurs. A commencer par LCI, actuellement positionnée sur le canal 26 et qui se verrait bien gagner quelques places. D'où la proposition de Thierry Thuillier de regrouper toutes les chaînes info en un même bloc sur la TNT, comme c'est le cas actuellement sur les box des opérateurs internet.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Nos confrères de BFMTV n'ont pas à s'inquiéter de ce regroupement"

"En cette période préoccupée par les 'fake news', il serait bien que le public puisse trouver un bloc de chaînes d'info où s'exprime la diversité des points de vue", justifie le responsable tout en ne faisant pas acte de candidature pour le canal 14. "Nos confrères de BFMTV n'ont pas à s'inquiéter de ce regroupement car malgré l'arrivée de LCI et de Franceinfo, ils restent leaders. Il n'y a rien à redouter de la concurrence, c'est plutôt sain. Nous réclamons aujourd'hui une règle du jeu équitable. Et l'équité voudrait que ces chaînes soient regroupées", précise Thierry Thuillier en réaction à l'opposition de BFMTV à cette piste de travail. Selon certaines estimations, LCI pourrait ainsi espérer gagner entre 0,2 et 0,3 point d'audience supplémentaire, elle qui a réalisé une part d'audience moyenne de 0,8% en novembre dernier, loin derrière la chaîne info leader et ses 2,2%.

La semaine dernière, toujours dans "Le Figaro", Alain Weill, président d'Altice France, avait évoqué le risque que cela pourrait engendrer. "Modifier la numérotation, c'est prendre le risque d'avoir trois chaînes privées en difficulté. Si l'on veut affaiblir un peu plus le secteur, c'est une méthode qui pourrait être efficace. Je ne crois pas que ce soit la volonté du CSA", plaidait-il tout en avançant une autre idée, celle de consacrer un bloc thématique aux chaînes diffusant des documentaires, qui permettrait de donner de la visibilité supplémentaire à ses propres chaînes. "Pourquoi ne pas créer un bloc consacré aux documentaires en positionnant RMC Découverte et RMC Story au côté de France 5 et d'Arte. S'intéresser uniquement aux chaînes d'info ressemble à un tripatouillage suspect", plaidait ainsi Alain Weill. Pour lui, le compromis serait d'avancer toutes les chaînes d'un numéro, ce qui ferait passer BFMTV sur le canal 14 tandis qu'il faudrait se mettre sur la 25 pour profiter de LCI.

Décision en vue d'ici un an

De son côté, le ministre de la Culture Franck Riester, qui défend actuellement le projet de loi de réforme de l'audiovisuel, a déjà exprimé à plusieurs reprises sa volonté de regrouper les chaînes par thématiques. "Ce sujet va être abordé dans le projet de loi audiovisuelle et devrait être tranché par le futur régulateur. Cela devrait nous mener plutôt fin 2020, ou début 2021", précise ce lundi Thierry Thuillier pour le groupe TF1. Le futur régulateur de l'audiovisuel, autrement dit l'ARCOM (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique), qui sera issue de la fusion entre le CSA, régulateur de l'audiovisuel et la HADOPI, gendarme d'internet.

Thierry Thuillier
Thierry Thuillier
Thierry Thuillier (TF1) : "Nous produisons chaque jour l'équivalent d'un troisième JT"
Thierry Thuillier (#QHM") : "Nous souhaitons renforcer les longs formats dans les JT de TF1"
Réorganisation à la direction de l'info du groupe TF1
Voir toute l'actualité sur Thierry Thuillier
Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias