Orange et Bouygues renoncent à leur projet de fusion

Partager l'article
Vous lisez:
Orange et Bouygues renoncent à leur projet de fusion
Bouygues Telecom et Orange ne vont pas rapprocher
Bouygues Telecom et Orange ne vont pas rapprocher © Abaca
Les deux groupes ont officiellement acté hier l'échec des négociations en vue de leur rapprochement.

Stéphane Richard et Martin Bouygues ne publieront pas les bans. Après des semaines de négociations, le PDG d'Orange et celui du Groupe Bouygues ont renoncé à marier leurs groupes. Selon "Le Figaro", les deux groupes ont réuni vendredi soir leurs conseils d'administration pour la troisième fois en trois jours, afin d'officialiser l'abandon du projet. "Bouygues Telecom poursuivra sa stratégie stand alone", a indiqué le groupe Bouygues à nos confrères.

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

Le montant de l'opération avait pourtant été défini. Mais les exigences de l'Etat, qui détient 23% du capital d'Orange, ont fait capoter l'opération. Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, à la manoeuvre dans ce dossier, a exigé une baisse de la valorisation de la filiale de Bouygues (fixée à 10 milliards d'euros) et la mise en place de garde-fous afin que le groupe Bouygues ne puisse pas monter par la suite dans le capital d'Orange. L'État a voulu garantir sa minorité de blocage et s'assurer que Martin Bouygues resterait un actionnaire minoritaire, ce que ce dernier a jugé inacceptable.

De plus, malgré la vente de certains des actifs de Bouygues Telecom aux rivaux SFR Numericable et Free, rien n'assurait les deux groupes que l'Autorité de la concurrence allait valider l'opération... Malgré les pressions de l'Elysée et de Matignon, l'opération est donc abandonnée.

Début janvier, Orange et Bouygues Telecom avaient officialisé avoir des discussions en vue d'un rapprochement de leurs deux opérateurs. Si elle avait abouti, cette opération aurait conduit au retour à trois opérateurs de téléphonie en France, alors qu'il y a quelques mois le groupe Bouygues a refusé de vendre sa filiale télécom à Patrick Drahi pour 10 milliards d'euros.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mr Red

Il y a de ça je pense en effet, mais pas que.



leon1

Martin Bouygues aurait bien voulu faire comme Bolloré: être racheté et plus tard prendre le contrôle de son acheteur (Orange) en devenant actionnaire principal et ça l'état ne voulait pas que cela arrive. C'est pour cette raison qu'ils ont imposé des gardes fou.



AB77

Tu m'étonnes !!



Patperrus

Lool, Drahi surendetté, c'est un pléonasme ...^^



ElRom16

Orange est leader en couverture effectivement.
Mais Bouygues passe largement plus à la campagne, et encore plus si on parle de 4G. D'ailleurs Orange n'a presque aucune antenne dans les zones dites "blanches", ils font que sous louer à SFR ou Bouygues, vu que tous les opérateurs peuvent se regrouper dans les zones à faible densité de population.

Ils ont ralentis à cause du rachat, mais ils vont continuer à fortement déployer dès maintenant. D'ailleurs depuis plus d'un an, c'est soit Free soit Orange qui déploie le plus en terme de nombre de nouvelle antennes, ou de déclarations à l'ANFR. Bouygues est de nouveau rentable depuis cette année, donc ils ont intéret à rester compétitifs :)



AB77

Oui c'est ce que je crains tout comme vous :/

Après, SFR perd beaucoup de clients en raison d'un réseau catastrophique et de nombreuses augmentations successives ces derniers mois sur les abonnements box. Et comme Drahi est sur-sur-endetté, pas sûr qu'il réitère sa proposition de rachat de l'année dernière.



AB77

C'est Orange le leader actuel de la couverture 4G et ce depuis quelques mois déjà :)

Ces derniers temps Bouygues a beaucoup ralenti le déploiement, et c'est vraiment peu de le dire. C'est dommage. J'espère que comme ils ont compris qu'ils devraient faire face seuls aux autres opérateurs, ils vont relancer les investissements sinon ça va sentir mauvais pour eux.



Mr Red

Beaucoup d'infos complémentaires sur le détail des exigences de Bercy dans un article du Parisien, c'est assez étonnant quand on sait que le deal aurait rapporté beaucoup à l'état.
Et je ne crois pas que la considération première de Macron soit de favoriser le consommateur sur ce coup là.



Patperrus

On est bien d'accords ...



ElRom16

Avec le déploiement des antennes 4G à l'heure actuelle, on sera forcément gagnant sur la couverture chez tous les opérateurs. Avec une nette avance de Bouygues.



Les flaques du Connemara

C'est plutôt une bonne nouvelle pour les consommateurs.



personnethegod

qui vivra verra , si ça passe a 3 opérateurs attendez vous a ce que les prix augmentent .



Patperrus

Ne vous réjouissez pas si vite, Drahi risque de revenir à la charge et là l'Etat aura beaucoup moins de moyens pour bloquer l'opération ... du coup l'Etat et Mr Macron se sont certainement tirés une balle dans le pied ...



Flo76600

Bonne nouvelle pour nous et les prix, la concurrence est une bonne chose, plus y en a mieu c'est.



Arnaud

C'est plutôt une bonne nouvelle pour tous les abonnés.



personnethegod

..........il vaut mieux 4 opérateurs que 3 , pour la concurrence et si il y en a plus c'est encore mieux



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
Fou rire dans la matinale de BFM Paris
TV
Fou rire dans la matinale de BFM Paris
"Mirage" : France 2 lance sa coproduction internationale ce soir
Programme TV
"Mirage" : France 2 lance sa coproduction internationale ce soir
Gulli veut (aussi) récupérer le canal 14 après la fermeture de France 4
TV
Gulli veut (aussi) récupérer le canal 14 après la fermeture de France 4
"Samedi d'en rire" : Elodie Poux quitte l'émission de France 3
TV
"Samedi d'en rire" : Elodie Poux quitte l'émission de France 3
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Programme TV
"Les Marseillais aux Caraïbes" débarque à 18h50 sur W9
Vidéos Puremedias