Pas vu à la télé dans "The Voice" 2024 : Bigflo et Oli révèlent que la production est parfois obligée d'intervenir car les coachs sont "trop dissipés"

Partager l'article
Vous lisez:
Pas vu à la télé dans "The Voice" 2024 : Bigflo et Oli révèlent que la production est parfois obligée d'intervenir car les coachs sont "trop dissipés"
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision grâce à la « Star Academy ». Intrigué par l’envers du décor, il a décidé d’en faire son métier. 20 ans plus tard, s’il ne rate (presque) jamais un prime de « The Voice », il peut vibrer devant une compétition sportive, se passionner pour un documentaire ou dévorer une série en un week-end.
Bande-annonce de "The Voice" sur TF1 © ITV/TF1
Lors de la conférence de presse de "The Voice" 2024, les coachs du télé-crochet de TF1 se sont laissés aller à de savoureuses confessions.

Des enfants. Ce samedi soir, Vianney, Bigflo et Oli, Zazie et Mika retrouveront leur célèbre fauteuil rouge pour dénicher de nouvelles voix lors des auditions à l'aveugle de "The Voice" 2024. Tournée en novembre dernier, la première étape de cette saison 13 du célèbre télé-crochet de TF1 n'est parfois pas de tout repos pour les équipes de production d'ITV Studios France ("Quatre mariages pour une lune de miel", "Destination X"). Lors de la conférence de presse pour présenter cette nouvelle édition, à laquelle puremédias.com a assisté, Bigflo et Oli ont ainsi révélé que la production de l'émission musicale devait parfois intervenir pendant les enregistrements pour recadrer les coachs.

À lire aussi
"Je ne suis plus invité" : Pascal Boniface explique pourquoi il n'intervient plus dans "C dans l'air" sur France 5
TV
"Je ne suis plus invité" : Pascal Boniface explique pourquoi il n'intervient plus...
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H2O, la société qui produit "TPMP", réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H2O, la société qui produit...
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de lui retirer sa fréquence
TV
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de...
"Je suis sous le choc et triste" : Maxime Saada, président de Canal+, réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Je suis sous le choc et triste" : Maxime Saada, président de Canal+, réagit après...

"À chaque fois, ça finit en eau de boudin"

"C'est fou comme une seule personne (Mika, ndlr) peut changer toute l'ambiance. Cette année est très différente de l'année dernière. Mika change l'équilibre sur le plateau et dans le jeu. Avec lui, les stratégies sont différentes. La manière d'aborder l'émission n'est pas la même. C'est une grande découverte pour Oli et moi. C'est même une amitié qui démarre, on a beaucoup de respect pour toute sa carrière, pour tout ce qu'il a pu faire. On le saoule de questions sur qui il connaît à Los Angeles, avec qui il a fait des feat" a expliqué Bigflo soulignant "l'ambiance très bonne enfant, parfois trop" entre les coachs du cru 2024.

Selon lui, la production doit même régulièrement les rappeler à l'ordre. "On est très, trop dissipés. Parfois la production nous dit : 'Allez, concentrez-vous, l'émission a commencé-là'" a-t-il révélé. Des propos confirmés par Zazie. "La deuxième partie de soirée c'est dingue. À chaque fois on commence et on se dit 'bon les gars, on est là depuis 8h30 ce matin, on la fait bien'. Et à chaque fois, ça finit en eau de boudin" a confié la chanteuse.

A lire aussi : "The Voice" 2024 : TF1 annonce de nouvelles règles et l'apparition surprise d'un nouveau jury pour la demi-finale

Les "boules puantes" de Vianney

L'ambiance est tellement bon enfant entre les stars de la chanson que Vianney a même apporté sur le plateau plusieurs "boules puantes". "Il était 3 heures du matin, nous étions les derniers dans les studios, nous savions que nous n'avions pas besoin de nous lever tôt le lendemain. Dans la salle où nous allions manger, il nous a laissé un cadeau, une bombe qui pète" a expliqué Mika à la presse devant un Vianney (faussement) consterné.

À Mika de poursuivre : "J'avais cette vision de Vianney qui devait à la fois gérer la sortie de son album et le lancement de sa marque de vêtements mais qui avait quand même le temps pour aller acheter des boules puantes. Parce que c'est lui qui va les acheter. Je l'entendais raconter que celle-ci était plus efficace que celle-là. Ça nous a traumatisés". La suite des auditions à l'aveugle de "The Voice" 2024 c'est ce samedi à 21h10 sur TF1.

l'info en continu
"Je ne suis plus invité" : Pascal Boniface explique pourquoi il n'intervient plus dans "C dans l'air" sur France 5
TV
"Je ne suis plus invité" : Pascal Boniface explique pourquoi il n'intervient plus...
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H2O, la société qui produit "TPMP", réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H2O, la société qui produit...
"Entre 10h et 0h30, on bascule sur une page blanche" : Découvrez les coulisses du studio de France Info qui délocalise et bouleverse son antenne pendant les JO (Photos)
Exclusivité
"Entre 10h et 0h30, on bascule sur une page blanche" : Découvrez les coulisses du...
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de lui retirer sa fréquence
TV
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de...
Audiences Netflix : "Super Mario Bros. le film" fait toujours la course en tête, la suite du classement chamboulée par des nouveautés
SVOD
Audiences Netflix : "Super Mario Bros. le film" fait toujours la course en tête,...
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT non-retenu par l'Arcom, fait part de sa "consternation" et "engage un recours"
Business
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT...