Patrick Sébastien enterre "Le Grand Burlesque" : "Il n'y en aura pas d'autre"

Partager l'article
Vous lisez:
Patrick Sébastien enterre "Le Grand Burlesque" : "Il n'y en aura pas d'autre"
Par Charles Decant Rédacteur en chef

Rédacteur en chef de puremedias.com, Charles Decant est diplômé de Sciences Po Paris. Après un passage chez Universal Music, il a rejoint l'aventure puremedias.com en 2007 et se spécialise notamment dans...

Patrick Sébastien annonce la fin du "Grand Burlesque" © Youtube
L'animateur s'était déjà excusé sur Twitter dimanche après la déception de son émission.

La sentence n'a pas tardé. Moins de 48 heures après la diffusion du premier numéro du "Grand Burlesque", un nouveau divertissement imaginé et présenté par Patrick Sébastien, l'animateur et producteur a rendu sa sentence cet après-midi : il n'y aura pas de deuxième numéro.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

L'annonce n'est pas franchement surprenante, l'émission n'ayant pas fait l'objet d'un accueil particulièrement enthousiaste. Boudé côté audiences, "Le Grand Burlesque" a fédéré en moyenne 2,5 millions de curieux seulement samedi soir, pour 11,9% de part d'audience, plaçant France 2 en troisième position des audiences de la soirée. Mais les attaques les plus vives ont eu lieu sur les réseaux sociaux, où les téléspectateurs se sont déchaînés contre le programme.

"Une surenchère médiatique un peu exagérée"

Dès dimanche, Patrick Sébastien a pris la parole sur Twitter, publiant deux messages d'excuses ! "J'ai essayé, je me suis planté. Je suis le seul responsable. Je m'associe a la jouissance de ceux qui ne m'aiment pas et je m'excuse profondément auprès de ceux qui m'aiment bien", a ainsi lancé l'animateur. Mais ce lundi, il est allé plus loin dans une vidéo mise en ligne sur YouTube, pour annoncer l'arrêt de mort de l'émission.

Regrettant la "surenchère médiatique" qu'il a trouvé "un peu exagérée", Patrick Sébastien s'est expliqué plus en détail. "Il y a des choses qui nous font rire en privé, on s'est dit 'Pourquoi pas le faire un samedi soir en direct à la télé ?' Eh bah ce n'est pas adapté à la télé", a-t-il avoué, avant de "faire un petit coucou" à ceux qui ont apprécié le programme. "Je suis désolé pour eux aussi, j'ai tout de suite pris la décision qu'il n'y en aurait pas d'autre, c'est un humour qui n'est pas adapté à la télé d'aujourd'hui", a-t-il ajouté.

"On a le moral au maximum, on a essayé quelque chose, comme le dit le proverbe, celui qui n'invente pas ne se trompe qu'une fois. Peut-être qu'on inventera d'autres concepts, on ne sait jamais", a-t-il ajouté en conclusion. puremedias.com vous propose de découvrir son message en vidéo.

Patrick Sébastien
Patrick Sébastien
"Je n'intéresse plus les gens" : Patrick Sébastien exclut fermement un retour à la télévision
"Elle m'a fait le plus chier" : Patrick Sébastien flingue (encore) Delphine Ernotte
Patrick Sébastien va animer deux nouvelles émissions sur C8
Ce soir à la télé : Patrick Sébastien fait son retour à la télévision
Voir toute l'actualité sur Patrick Sébastien
Autour de Patrick Sébastien
  • Pierre Palmade
  • Michel Sardou
  • Albert Dupontel
  • Annie Girardot
l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...