France Télévisions : Patrick Sébastien dézingue sa direction

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Patrick Sébastien dézingue sa direction
Patrick Sébastien se lâche dans le magazine "Médias"
Patrick Sébastien se lâche dans le magazine "Médias" © RUSSEIL Christophe/FTV
Patrick Sébastien répond aux critiques et se lâche sur le service public ainsi que la présidence de Nicolas Sarkozy.

Il ne mâche jamais ses mots. Patrick Sébastien, qui a récemment signé pour une 15ème saison du "Plus grand cabaret du monde" sur France 2, s'est longuement confié dans dans les colonnes du magazine Médias. Télévision, politique, service public, critiques, société d'aujourd'hui... Tous les sujets sont abordés, sans langue de bois.

À lire aussi
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"
Politique
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx...
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son pouvoir
Politique
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son...
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe sur les effets indésirables des vaccins
Politique
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe...

"On m'a tout dit, tout fait"

Les critiques quant à son style d'animation, Patrick Sébastien ne souhaite plus les entendre. "J'ai pris tellement de choses injustes en pleine figure... Parfois, j'aimerais être Juif, Noir ou Arabe, pour avoir une communauté qui me défende. On peut tout me dire, je ne peux pas me défendre. On m'a d'ailleurs tout dit, tout fait" constate-t-il.

"Je suis en fin de boucle, juge Patrick Sébastien. Je vais avoir 59 ans, même si j'en ai toujours quatorze dans ma tête. Au lieu de me dire que c'est la fin de quelque chose, je pense que c'est le début d'une autre aventure (...) Je dépends du public et de mes patrons. Le public peut se barrer demain s'il décide qu'il ne m'aime plus. C'est arrivé à plein de gens, quand on n'est plus en phase avec l'époque, qu'on vieillit. Pour moi, le chemin est fait. Mon avenir, c'est demain".

"On est dirigés par des mecs qui n'y connaissent rien"

D'autant plus que Patrick Sébastien déclare ne plus se retrouver dans le service public d'aujourd'hui. "Le service public est devenu très bizarre. Les différends avec les patrons ont toujours existé, même si je m'entendais très bien avec de Carolis. Mais depuis quelque temps, des mecs incompétents sont arrivés. J'ai beaucoup bataillé sur les valeurs avec Le Lay et Mougeotte, mais ils étaient compétents. Ils ont abattu un sacré boulot. J'aime me frotter à ce genre d'adversaires" note-t-il.

Cette période semble aujourd'hui révolue. "Aujourd'hui, c'est différent : on est dirigés par des mecs qui n'y connaissent rien, des 'amis de', casés là... J'en ai d'ailleurs parlé avec Sarkozy, puisque ce sont ses potes... Il ne sait même pas le quart de ce qu'ils sont capables de faire dans son dos et en son nom ! Tous ces mecs, il faudrait les virer. C'est du pistonnage, à la limite de la corruption. Et pas uniquement sur le service public" regrette-t-il. "Ce n'est plus ma télé, ce n'est plus mon monde" ajoute l'animateur de 59 ans, n'hésitant pas à comparer la télévision actuelle avec une décharge.

"Il existe une connivence entre pouvoir et médias"

"Il existe une connivence entre pouvoir et médias. Ils se nourrissent les uns des autres et se font mutuellement risette. (...) Les politiques se moquent des gens. Les médias aussi. Il faut leur dire qu'ils sont en train de perdre les pédales. Pas tous pourris, mais beaucoup ont perdu le minimum vital de lucidité" poursuit-il. Selon lui, l'arrivée au pouvoir de François Hollande ne règlera rien.

Et tous ces problèmes aboutissent à un véritable phénomène de société, à en croire Patrick Sébastien. "(La télé) est le symbole de la déshumanisation de la société. Avant, sur sa télé, on pouvait poser la photo du grand-père et la statuette de la danseuse espagnole. Aujourd'hui, on ne peut plus rien poser sur la télé. C'est symbolique, non, 'l'écran plat' ? Le quart de la planète n'a pas à manger, et on fait des émissions avec des grands chefs. Terrible !" s'insurge l'animateur qui assure pourtant "s'amuser" à "fabriquer" des émissions.

Patrick Sébastien
Patrick Sébastien
"Jeux vous aime" : Patrick Sébastien lance son propre magazine
"Samedi Sébastien" : Patrick Sébastien de retour à la télévision sur C8 le samedi 17 avril
Responsable de son départ selon Delphine Ernotte, Patrick Sébastien tire à boulets rouges sur son ancienne patronne
Patrick Sébastien : "Depuis un an et demi, je n'ai de proposition de personne"
Voir toute l'actualité sur Patrick Sébastien
Autour de Patrick Sébastien
  • Michel Sardou
  • Pierre Palmade
  • Albert Dupontel
  • Annie Girardot
l'info en continu
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et "Paris Match" à Lagardère
Presse
Bernard Arnault admet finalement s'être positionné pour racheter le "JDD" et...
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
International
Une journaliste percutée par une voiture en direct à la télévision américaine
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier 2022 ?
SVOD
Quelles sorties sur Netflix, Amazon Prime, Disney+, Salto et myCanal en janvier...
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
SVOD
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...