Pékin Express, c'est trop long !

Partager l'article
Vous lisez:
Pékin Express, c'est trop long !
Stéphane Rotenberg dans "Pékin Express"
Stéphane Rotenberg dans "Pékin Express" © Patrick ROBERT/M6
Les épisodes de la sixième saison de l'émission sont nettement plus longs que les saisons précédentes et confirment une tendance qui s'accentue d'année en année. Pourquoi M6 allonge-t-elle l'émission ? "Pékin Express" pourrait-il en pâtir ?

Ca devient une (mauvaise) habitude. Alors que M6 a déjà allongé plus que de raison ses soirées X-Factor, la chaîne applique depuis quelques semaines le même principe à une autre de ses émissions, Pékin Express. L'édition La route des grands fauves, qui emmène pour la première fois Stéphane Rotenberg et ses candidats en Afrique, pêche en effet par une durée qui en rend le suivi de plus en plus désagréable.

Une tendance qui s'accentue



Il se passe parfois beaucoup de choses dans Pékin Express - et parfois moins. Les accidents de parcours, les engueulades, les pétages de plomb, tout ça, ça ne se contrôle pas et l'émission a donc une durée variable. Dans la même saison, on peut ainsi constater que certains épisodes sont plus longs de 40 minutes que d'autres. C'est le cas cette année aussi, où les deux premiers épisodes ont duré 2h42 et 2h39, tandis qu'on a atteint le summum mercredi dernier avec une émission de 3h09. A 22h20, heure où l'émission touchait à sa fin il y a quelques années, on ne connaissait même pas encore le nom de l'équipe immunisée !

Mais M6 ne peut pas se cacher derrière la notion de contenu variable des épisodes pour justifier la durée excessive des quatre premiers épisodes de la série. En effet, si l'on effectue une moyenne de ces quatre épisodes, l'émission dure cette année 2h54. Or, les trois saisons précédentes étaient loin d'atteindre ce type de durées. En 2009, les douze épisodes de Pékin Express, la route des dragons n'avaient en effet duré en moyenne que 1h58. L'année suivante, La route du bout du monde pointait à 2h14 tandis que l'(excellente) édition Duos de choc affichait cet hiver 2h19 au compteur.

Un allongement volontaire et calculé



Cette tendance à la hausse n'est pas un hasard : M6 et Studio 89, sa filiale qui produit l'émission, l'alimentent en augmentant volontairement la durée du jeu. Désormais, chaque départ d'étape est précédé d'une épreuve et il n'est pas rare que des épreuves supplémentaires viennent « pimenter » l'étape, et inévitablement allonger la durée de l'épisode.

Malheureusement, la volonté d'allonger les épisodes le plus possible ne se traduit pas que par ce type d'artifices. Les longueurs se multiplient. Cinq minutes en plus de trajet sur la route par-ci, cinq minutes en plus de rencontres avec les locaux par-là... Au final, on arrive à plus de trois heures d'émission pour une seule étape et en tant que téléspectateur, impossible de rester attentif aussi longtemps. Pire, les longueurs font baisser la tension et, par la même occasion, l'intérêt du téléspectateur.

Quel intérêt ?



Mais pourquoi M6 souhaite-t-elle à tout prix allonger l'émission ? Dans la perspective d'afficher de meilleures audiences (faibles depuis le début), l'intérêt est double. D'une part, la chaîne espère profiter au maximum du report des téléspectateurs qui suivaient le programme d'une autre chaîne en première partie de soirée. Si cette stratégie avait porté ses fruits pour Top Chef, elle se révèle inefficace pour Pékin Express, le programme ne bénéficiant visiblement pas de report.

D'autre part, l'un des avantages de la soirée continue est de conserver les téléspectateurs de l'émission sur un grand laps de temps, jusqu'à 23h30 pour X-Factor et jusqu'à minuit pour Pékin Express. Ainsi, si la courbe d'audience est stable, la part de marché du programme augmente mécaniquement au fil de la soirée alors que de moins en moins de Français regardent la télévision. Par exemple, 3 millions de téléspectateurs vers 21h30 représentent environ 12% de parts de marché tandis qu'une même audience vers 23h représente 17% du public.

Pour l'heure, les courbes d'audience de l'émission sont globalement stables mais elles restent à un faible niveau. La durée excessive de l'émission ne fait pas (encore ?) fuir de façon significative les téléspectateurs au cours de l'émission. Mais à l'avenir, la chaîne ne devrait-elle pas craindre un désintérêt croissant des téléspectateurs face aux longueurs qui plombent son jeu d'aventures ? Contactée par puremedias.com à de nombreuses reprises, M6 n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Sur le même thème
l'info en continu
Cyril Hanouna accuse les "dessins de 'Charlie Hebdo'" de "mettre de l'huile sur le feu"
TV
Cyril Hanouna accuse les "dessins de 'Charlie Hebdo'" de "mettre de l'huile sur le...
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Charlie Hebdo" : Les médias se mobilisent pour soutenir l'hebdomadaire menacé et défendre la liberté d'expression
Presse
"Charlie Hebdo" : Les médias se mobilisent pour soutenir l'hebdomadaire menacé et...
Audiences : Records en série pour "Apolline Matin", "Crimes et faits divers" et les jeux de France 3
Audiences
Audiences : Records en série pour "Apolline Matin", "Crimes et faits divers" et...
Audiences access 20h : Record pour "Les Marseillais", "Une saison au zoo" au top, "Un si grand soleil" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Les Marseillais", "Une saison au zoo" au top,...
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui et Carole Gaessler, record pour "Quotidien"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui et Carole Gaessler, record pour...
Vidéos Puremedias