Canal + interdit à ses journalistes de tweeter

Partager l'article
Vous lisez:
Canal + interdit à ses journalistes de tweeter
Laurence Haïm, seule journaliste française accréditée à la Maison Blanche.
Laurence Haïm, seule journaliste française accréditée à la Maison Blanche. © Crédits : Abaca
Mais sa chaîne d'information i>TELE n'hésite pas à citer les tweets... de ses confrères.

Lundi soir, quand Dominique Strauss-Kahn s'est retrouvé face au juge, quelques journalistes français étaient présents. Leur portable à la main, ils ont pu rendre compte en live de cette audience sur Twitter. Parmi eux, Laurence Haïm, correspondante aux Etats-Unis pour le groupe Canal +. A notre grande surprise ce jour-là, son compte twitter restait désespérément muet.

Exclusivité


La journaliste a bien utilisé son téléphone portable comme ses confrères. Mais pour envoyer des SMS à sa rédaction. Car « Canal+ n'autorise pas le tweet » écrit Le Monde daté d'aujourd'hui. Pour quelle raison ? « Les journalistes doivent d'abord réserver leurs informations à leurs rédactions » explique Rodolphe Belmer, directeur général adjoint du groupe Canal +.

Résultat, lundi, pendant l'audience, les journalistes d'i>TELE présents à l'antenne en étaient réduits à citer les tweets... de leurs confrères. Ils avaient même dépêché sur le plateau le journaliste Guillaume Auda, ordinateur portable sour le bras, pour les lire en direct ! Il aura donc fallu attendre la fin de l'audience pour que Laurence Haïm, une fois sortie du tribunal, livre son récit aux téléspectateurs face caméra. Avec donc 20 minutes de retard sur les tweets de la concurrence déjà relayés et « retweetés » des centaines de fois.

Erreur


Réserver la primeur d'une information au média qui emploie un journaliste n'a rien de choquant. En revanche, dans des circonstances exceptionnelles comme lundi soir, rien ne justifie vraiment « ce devoir d'exclusivité ». Et citer des tweets « non vérifiés » peut comporter quelques risques. Ce jour-là, i>TELE a ainsi été trompée en relayant dans son "ticker", la barre d'informations qui se situe en bas de l'écran, un message posté sur le compte usurpé de Tristane Banon, expliquant qu'elle avait déposé plainte contre Dominique Strauss-Kahn.

Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn
Affaire du Sofitel : DSK annonce un documentaire en 2021 pour donner sa "version des faits"
Netflix : Un documentaire en préparation sur DSK
"Minute par minute" : W9 revient sur l'affaire DSK pour lancer son nouveau magazine ce soir
"Quotidien" : Agacé, DSK jette le micro d'un journaliste
Voir toute l'actualité sur Dominique Strauss-Kahn
Sur le même thème
l'info en continu
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
Séries
"Plus belle la vie" : Une influenceuse rejoint le feuilleton de France 3
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir du 1er février
TV
La chaîne de France Télé, Culturebox, occupera l'ex-canal TNT de France Ô à partir...
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France 2
Séries
"Alex Hugo" : Une saison 7 et une saison 8 pour la série policière phare de France...
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
Audiences
Les Français n'ont jamais autant regardé la télévision qu'en 2020
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
TV
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
TV
BFMTV : Le témoignage bouleversant du député Bruno Questel, violé à 11 ans
Vidéos Puremedias