Philippe Bouvard : "Il n'y a plus aucune liberté à la télévision"

Partager l'article
Vous lisez:
Philippe Bouvard : "Il n'y a plus aucune liberté à la télévision"
Philippe Bouvard
Philippe Bouvard © Abaca
L'ancien animateur des "Grosses têtes" se confie ce mercredi dans les colonnes de "Paris Match".

Il n'a pas la langue dans sa poche. Dans les colonnes de "Paris match" ce mercredi, l'animateur Philippe Bouvard se confie auprès de Mireille Dumas sur sa longue carrière dans les médias. Au cours de cet entretien, le présentateur est revenu sur ses années à la présentation des "Grosses têtes" sur RTL et plus globalement sur l'univers de la télévision d'aujourd'hui.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"On ne peut pas dire ce qu'on pense aujourd'hui"

Interrogé sur son ton "caustique" et "impertinent" dans ses émissions des années 1960, Philippe Bouvard explique n'avoir pas eu "envie de faire partie des animateurs béni-oui-oui". "A partir du moment où les artistes que j'invitais donnaient leur accord, je pouvais aller plus loin. Non pas, comme il est devenu fréquent de le faire, avec la mine contractée du bourreau avant l'exécution, mais avec un sourire d'autant plus gentil que les questions ne l'étaient pas", raconte la voix de RTL, ajoutant : "J'étais très content du personnage que je m'étais inventé. Et j'ai aimé le petit statut social que cet exercice m'a offert."

Toutefois, selon le journaliste, il ne pourrait "pas du tout" faire la même chose aujourd'hui à la télévision : "Il n'y a plus aucune liberté. On ne peut pas dire ce qu'on pense. J'ai connu une époque bénie où toutes les outrances étaient permises, à condition qu'elles demeurent de bonne compagnie". Philippe Bouvard confie être aujourd'hui "ennuyé de son âge", 90 ans, mais être "très content d'avoir vécu cette période-là".

Un tacle pour Laurent Ruquier

D'ailleurs, il revient sur son départ de l'animation des "Grosses têtes" sur RTL qu'il ne souhaitait pas à l'âge de 84 ans. "C'était une grande détresse, un gros chagrin. En même temps, une rupture douloureuse dans mes habitudes (...) Je dois (à l'émission, ndlr) une partie de ma culture", poursuit le présentateur, martelant que son passage de relais avec Laurent Ruquier "était une surprise" pour lui. "D'abord, parce que je me croyais intouchable ! Ensuite, parce qu'on m'a avisé que je serais remplacé par l'animateur qui était mon concurrent depuis dix ans, mais qui faisait toujours moins que moi en audience...", lâche Philippe Bouvard, avant de blaguer : "Il faut savoir s'arrêter lorsqu'il s'agit des autres et continuer jusqu'au bout quand il s'agit de soi."

Philippe Bouvard
Philippe Bouvard
Philippe Bouvard rejoint "VSD"
Philippe Bouvard fait ses adieux au "Figaro Magazine" : "Je n'ai pas échappé à la bactérie du rajeunissement"
Philippe Bouvard perd son émission sur RTL et sa chronique dans "Le Figaro Magazine"
Voir toute l'actualité sur Philippe Bouvard
Autour de Philippe Bouvard
Sur le même thème
l'info en continu
TikTok bannit à son tour Dieudonné de sa plateforme
Internet
TikTok bannit à son tour Dieudonné de sa plateforme
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Programme TV
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
Cinéma
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
Séries
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France 2
Programme TV
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France...
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Programme TV
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Vidéos Puremedias