Philippe Vandel dans #QHM : "Il n'y a plus aucune liberté de parole à la télé"

Partager l'article
Vous lisez:
Philippe Vandel dans #QHM : "Il n'y a plus aucune liberté de parole à la télé"
Philippe Vandel invité de #QHM © Dailymotion
L'animateur du "Village médias" d'Europe 1 était l'invité de notre émission hebdomadaire.

Nouvelle recrue d'Europe 1, Philippe Vandel intervient chaque matin dans la matinale de Patrick Cohen, mais il est aussi à la tête de "Village médias", l'émission média de la station diffusée tous les jours à 9h30. Egalement aux commandes de l'interview "Ceci dit" chaque samedi et dimanche à 12h45, l'ex-animateur de "Pif Paf" sur Paris Première était ce mercredi l'invité du deuxième numéro de #QHM sur puremedias.com. Au cours de ce "Quart d'heure médias", il a évoqué ses premiers pas sur Europe 1, l'évolution du PAF ou encore le fameux "esprit Canal" et sa participation à "TPMP". L'intégralité de l'entretien est disponible ci-dessus en vidéo, et voici une sélection de ses réponses.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"J'ai beaucoup hésité à rejoindre Europe 1"

Sur ses débuts à Europe 1
Ca se passe très bien, mais il ne faut jamais dire ça parce que ça porte la poisse. Même dans mes rêves les plus fous, ça ne se passait pas si bien que ça ! Comme tout le monde, j'avais des craintes : que les invités ne viennent pas, que ça ne fonctionne pas, que le générique ne plaise pas... C'est une alchimie, et là ça marche !

Sur ce qui l'a poussé à quitter France Info pour rejoindre Europe 1
J'étais parti pour refaire ma neuvième saison de "Tout et son contraire" sur France Info. Il y a plusieurs choses qui ont présidé au fait que je change, mais j'ai beaucoup beaucoup hésité. C'était une proposition qui venait de Frédéric Schlesinger et d'Emmanuel Perreau qui venaient de Radio France et que je connaissais très bien. Ensuite j'étais très bien sur France Info, mais le patron a quitté Info pour prendre la place de Schlesinger à la tête du pôle radio de Radio France. Et ma camarade Fabienne Sintes, à cause du jeu des chaises musicales, est partie sur Inter pour faire le 18-20h à la place de Nicolas Demorand qui lui-même a pris la place de Patrick Cohen, avec qui je travaille aujourd'hui !

"J'ai invité Morandini sur Europe, j'attends qu'il vienne !"

Sur le changement de nom de l'émission médias et la mort de la marque "Le Grand Direct" associée à Jean-Marc Morandini
Il fallait tout refaire. D'abord, ce n'était pas la même émission, pas le même horaire. S'ils avaient voulu continuer l'émission, ils ne m'auraient pas appelé moi ! Si on appelle quelqu'un, on change tout. "Le Grand Journal" a gardé le nom malgré des animateurs différents, mais vous avez vu où il en est ?

Sur la possibilité de se rendre en tant qu'invité dans "Morandini Live" sur CNews
Il y a des choses que je ne peux pas dire sur les médias. Je ne peux pas donner mon avis sur telle ou telle émission. Et Jean-Marc Morandini, je l'ai invité sur Europe, donc j'attends d'abord qu'il vienne.

Sur les accusations de parasitage formulées par Nicolas Demorand à l'encontre de la matinale de Patrick Cohen
C'est de bonne guerre. Je me souviens qu'il y a très longtemps, Christophe Dechavanne était mécontent parce que Michel Denisot avait lancé une émission qui s'appelait "La Grande Famille". Il trouvait que ça ressemblait à "Coucou c'est nous" ou "Ciel mon mardi", je ne me rappelle plus. Et Denisot avait dit "Je suis bête, j'avais complètement oublié que c'était Dechavanne qui avait eu l'idée de mettre des gens autour d'une table pour parler d'un sujet". Qu'est-ce que c'est que la radio ? C'est raconter ce qui se passe dans le monde, on fait du journalisme ! Ce n'est pas du parasitage. Quasiment tout a été fait ! L'émission de Daphné Burki s'appelle "Bonjour la France", c'était le titre d'une émission de Pierre Bonte.

"Jamais je ne me foutrai à poil pour une émission !"

Sur Antoine de Caunes, nu à 64 ans pour la nuit du rugby
J'aimerais bien être foutu comme lui ! Et jamais je ne me foutrai à poil pour une émission. Il est fou Antoine ! Dans sa tête, il a 15 ans. Moi, dans la mienne, j'ai 17 ans ! J'ai présenté une émission où tous les gens étaient nus sauf moi, ça m'a vacciné.

Sur la fin de la télé
Le truc qui me terrifie, c'est que les jeunes ne regardent plus du tout la télé. J'ai deux enfants, et je ne les vois jamais devant la télé. J'ai l'impression que la télé, c'est terminé, qu'elle va disparaître. L'avenir, c'est le web ! Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, il s'est vendu moins de téléviseurs en 2016 que l'année précédente.

Sur l'évolution du PAF
La seule vraie nouveauté qu'il y a eue, c'était il y a dix ans, la télé-réalité. Je ne fais pas partie de ceux qui disent qu'en cette rentrée télé, on s'ennuie et il n'y a rien de nouveau. Parce qu'il y a tellement de chaînes que c'est très simple. Soit vous mettez deux personnes qui parlent, soit ils sont face à face, soit ils sont de côté, soit ils se tournent le dos. Mais j'ai l'impression qu'on a fait le tour de la création. Sauf dans la fiction, où les tabous tombent et on peut raconter les choses.

"Il n'y a plus aucune liberté de parole à la télé"

Sur l'absence de liberté de parole à la télé
Il n'y a plus aucune liberté de parole. Coluche ne pourrait pas faire ses sketchs, l'émission "Droit de réponse" de Polac serait interdite. Dès que vous faites une blague, vous êtes sommé de vous excuser... Il y a eu un moment où on n'osait pas dire les choses. Puis, on nous a interdit la caricature, ce que je comprends. Ensuite, de se moquer. Et maintenant, il y a des choses qu'on ne peut pas dire, quand bien même elles seraient vraies. Et je trouve que c'est une grande régression. Quand vous êtes dans des rédactions ou dans des émissions, les gens disent quelque chose à l'antenne, et disent autre chose une fois que c'est fini. Il y a un double langage. On revient à la France pompidolienne ou gaulliste, où il y a ce qu'on dit à la télé et ce qu'on ne dit pas à la télé.

Sur le rôle des réseaux sociaux et l'indignation systématique
Sur les réseaux sociaux, il y a une parole totalement décomplexée par des gens qui sont très souvent anonymes. Mais dès qu'on dit quelque chose, on se fait allumer. Récemment, Claire Chazal, qui disait qu'elle éprouvait parfois du plaisir à ne pas manger, à se réfréner, a été attaquée par des associations de lutte contre l'anorexie. Elle n'a même plus le droit de dire ce qu'elle aime faire ! C'est quand même complètement dingue ! Imaginez un type qui dit qu'il n'aime pas la pétanque et qui se fait attaquer par des associations de pétanque qui lui disent que c'est formidable. On a le droit de ne pas aimer la pétanque !

Sur le retour des "Enfants de la télé"
On est dans la tautologie totale. J'adore Ruquier et j'aime bien "Les Enfants de la télé". Mais ce qui est complètement fou, c'est que non seulement on refait une ancienne émission, mais cette émission elle-même reprend d'anciennes séquences ! Donc on a de la vieille séquence dans le vieux format et du vieux format dans la vieille séquence ! Et après on enrobe tout ça de neuf.

Sur la pique d'Emmanuel Macron aux médias français, trop "narcissiques"
Je partage un peu son avis, mais si vous avez déjà regardé les chaînes américaines, ils ne parlent que des sujets américains. Donc je suis d'accord, mais s'il y a bien un pays qui est ouvert en matière de télévision et de journalisme, c'est bien la France.

"L'esprit Canal, on ne peut jamais faire mieux"

Sur le Canal+ de Vincent Bolloré
Je vais donner un exemple : la miss météo sans public... Pourquoi prendre une miss météo ? Parce qu'elle fait un show ! Si vous ne mettez pas de public, ce n'est pas un show ! Ce que j'espère, parce qu'ils financent beaucoup le cinéma français, c'est que l'investissement dans le cinéma va perdurer. Et Bolloré, on va voir aussi ce qu'il fait sur C8, parce qu'il essaie de faire des choses.

Sur l'esprit Canal
J'en faisais partie. Ce qu'a fait Alain de Greef, qui était le grand patron de Canal, c'est de nous dire d'être à l'antenne comme dans les couloirs. Une fois qu'on a fait ça le premier, qu'on a tutoyé son invité le premier, on ne peut plus le refaire ! Quand Loana fait l'amour dans la piscine du Loft le premier soir, vous ne ferez jamais mieux. Donc l'esprit Canal, on ne peut jamais faire mieux. On ne peut pas faire plus qu'à poil ! La limite était déjà atteinte avec "Nulle part ailleurs" et ce que faisaient les Nuls.

Sur un retour éventuel dans "TPMP"
J'ai passé le cap. J'étais très content de le faire, je riais vraiment. Je suis toujours client de l'émission mais elle est devenue davantage dans la déconne, et il y a des gens qui font ça beaucoup mieux que moi. Et pour la rentrée (où l'émission devait se recentrer sur l'analyse et être plus sérieuse, ndlr), je n'ai pas été contacté. Je suis hyper déçu : je n'ai pas non été contacté par "Danse avec les stars", qui contacte même le plus crevard des crevards !

La semaine dernière, Shy'm était l'invitée du premier #QHM. Retrouvez son interview ci-dessous :

Shy'm invitée du premier #QHM © Dailymotion
Sur le même thème
l'info en continu
"Peter Pan" : Jude Law devrait jouer le Capitaine Crochet dans l'adaptation en live-action
Cinéma
"Peter Pan" : Jude Law devrait jouer le Capitaine Crochet dans l'adaptation en...
"Le moins pire pâtissier", "Bientôt mamans"... : 6play mise sur des spin-offs des marques du groupe M6
Internet
"Le moins pire pâtissier", "Bientôt mamans"... : 6play mise sur des spin-offs des...
Mort d'Ennio Morricone : Les chaînes bouleversent leur programmation (MAJ)
Cinéma
Mort d'Ennio Morricone : Les chaînes bouleversent leur programmation (MAJ)
"La bataille du jury" : Une danseuse chute en coulisses, les pompiers interviennent
TV
"La bataille du jury" : Une danseuse chute en coulisses, les pompiers interviennent
Sport : Cinq gérants de sites piratant Canal+, beIN Sports et RMC Sport condamnés
Justice
Sport : Cinq gérants de sites piratant Canal+, beIN Sports et RMC Sport condamnés
"Les Copains d'abord" : M6 lance sa nouvelle comédie familiale le 30 juillet
Programme TV
"Les Copains d'abord" : M6 lance sa nouvelle comédie familiale le 30 juillet
Vidéos Puremedias