Piratage de Sony : Une interview gênante d'Amy Adams annulée

Partager l'article
Vous lisez:
Piratage de Sony : Une interview gênante d'Amy Adams annulée
Amy Adams
Amy Adams © Abaca
La comédienne ne souhaitait pas évoquer les emails piratés et l'émission "Today" a donc préféré ne pas l'inviter...

A Hollywood, on ne parle que de ça. Il y a quelques semaines, les studios Sony Pictures ont été victimes d'un piratage d'une ampleur sans précédent. Des centaines d'e-mails confidentiels, échangés par les dirigeants de l'entreprise, se sont ainsi retrouvés sur Internet, révélant des conflits insoupçonnés, des négociations salariales tendues et même des blagues d'un goût douteux sur plusieurs personnalités - dont le président des Etats-Unis.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

Pas d'interview pour Amy Adams

La situation a pris une toute autre ampleur quand les pirates ont menacé de commettre des attentats terroristes si Sony maintenait la sortie du film "L'interview qui tue !", qui semble être à l'origine de cette attaque. La Corée du Nord, pointée du doigt dans cette affaire par les autorités américaines, n'aurait pas apprécié le sujet de ce film, dans lequel Seth Rogen et James Franco campent deux journalistes chargés de tuer le dictateur nord-coréen Kim Jung-Un. Face aux menaces, la sortie du film a été annulée, même si Sony assure que "L'interview qui tue !" sortira un jour.

Forcément, le sujet des e-mails publiés, de l'attitude de la presse dans cette affaire et des répercussions sur la façon de travailler des studios est abordé fréquemment ces derniers jours. Mais Amy Adams, elle, ne voulait pas en parler. Actuellement en promo pour le film "Big Eyes" de Tim Burton, dont elle tient le premier rôle féminin, la star devait s'entretenir avec l'équipe de l'émission "Today" sur NBC... mais a été décommandée !

Des questions potentiellement gênantes

Selon le Hollywood Reporter, l'actrice n'était en effet pas à l'aise avec l'idée de discuter des e-mails piratés, surtout que certains évoquaient son cas. Parmi les centaines d'e-mails mis en ligne, les pirates ont ainsi révélé que la comédienne et sa consoeur Jennifer Lawrence avaient touché un salaire inférieur à celui des acteurs avec qui elles partageaient l'affiche de "American Bluff", sorti en début d'année et porté par Christian Bale et Bradley Cooper.

"'Today' est un programme d'actualité, et n'autorise donc pas ses invités à réclamer des restrictions lors des interviews. Dans ce cas précis, après plusieurs heures de discussion, nous étions mal à l'aise avec les exigences et nous avons conclu que la façon d'agir la plus appropriée pour toutes les personnes impliquées était d'annuler l'interview", a expliqué un porte-parole de l'émission.

Sur le même thème
l'info en continu
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour raison sanitaire
Sport
France Télévisions : Le Tour de France sera commenté cette année depuis Paris pour...
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime Video
Séries
"Voltaire, Mixte" : Pierre Deladonchamps héros de la nouvelle série d'Amazon Prime...
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
TV
"Une famille en or" de retour avec Camille Combal sur TF1
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce soir sur TF1
Programme TV
"Cuisine impossible" : Juan Arbelaez et Julien Duboué arrivent en prime time ce...
L'Eurovision va avoir une version américaine
TV
L'Eurovision va avoir une version américaine
"K2000" va devenir un film
Cinéma
"K2000" va devenir un film
Vidéos Puremedias