Plan de départs à NextRadioTV : 245 postes finalement visés

Partager l'article
Vous lisez:
Plan de départs à NextRadioTV : 245 postes finalement visés
Logo de BFMTV
Logo de BFMTV © BFMTV
Il s'agit dans un premier temps de départs volontaires, avec aucun licenciement économique contraint avant le 31 décembre 2021.

Un plan revu à la baisse. Dans un mail interne ce mercredi, que l'AFP s'est procuré, la direction de NextRadioTV, maison-mère de BFMTV et RMC, a annoncé avoir signé un accord avec les organisations syndicales portant sur la suppression de 245 postes en CDI, ainsi qu'une réduction de 33% du volume des piges. Il s'agit de départs uniquement volontaires pour l'instant, avec aucun licenciement économique contraint avant le 31 décembre 2021.

À lire aussi
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture des faits divers par les chaînes infos
TV
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture...
CNews mise en demeure par le CSA : Le Conseil d'état rejette le recours de Canal+
TV
CNews mise en demeure par le CSA : Le Conseil d'état rejette le recours de Canal+
France 2 : Laurent Bignolas s'excuse pour un "Télématin" réalisé "dans des conditions dégradées"
TV
France 2 : Laurent Bignolas s'excuse pour un "Télématin" réalisé "dans des...
"On va peut-être s'arrêter là" : Fabrice Luchini très agacé par une remarque d'un journaliste de CNews
TV
"On va peut-être s'arrêter là" : Fabrice Luchini très agacé par une remarque d'un...

La direction et les syndicats sont parvenus à un accord après un long bras de fer ayant débuté en juin. A cette époque, un plan d'économies avait été annoncé portant sur 330 à 380 CDI et jusqu'à 200 pigistes et intermittents. Il avait alors été lourdement critiqué par les syndicats et une grève avait alors été votée par les salariés. Un mouvement social qui avait conduit à la perturbation des antennes du groupe et le report du débat du second tour des municipales orchestré par BFMTV.

"Cet accord est attractif et responsable"

Ainsi, après plusieurs mois de négociations, la direction et les syndicats se sont accordés sur un plan de départs ouvert du 8 octobre au 23 décembre. "Cet accord est attractif et responsable pour ceux qui souhaitent partir. L'organisation que nous mettrons en place permettra à l'entreprise d'être mieux armée, dès 2021, pour relever les défis qui sont devant nous, au moment où se confirme la baisse structurelle et conjoncturelle des revenus publicitaires", a indiqué la direction.

Elle précise par ailleurs que les pigistes auront la possibilité "sous certaines conditions d'éligibilité" de quitter le groupe dans le cadre du plan de départs volontaires. Pour les salariés dont le poste sera supprimé mais qui ne partent pas, ils seront reclassés au sein du groupe. Enfin, concernant les intermittents et notamment les techniciens, les mesures d'économies feront l'objet d'un autre accord.

l'info en continu
"La quotidienne" va passer en hebdo sur France 5
Programme TV
"La quotidienne" va passer en hebdo sur France 5
Crise à Europe 1 : L'humoriste Christine Berrou démissionne après une blague censurée sur Eric Zemmour
Radio
Crise à Europe 1 : L'humoriste Christine Berrou démissionne après une blague...
Crise à Europe 1 : Les salariés votent la grève immédiate
Radio
Crise à Europe 1 : Les salariés votent la grève immédiate
Cyril Féraud arrive dans "Plus belle la vie" ce soir
Séries
Cyril Féraud arrive dans "Plus belle la vie" ce soir
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture des faits divers par les chaînes infos
TV
"Quand on ne sait rien, on se tait !" : Christophe Hondelatte tacle la couverture...
"Wonderman" : Laurent Lafitte sera Bernard Tapie dans la nouvelle série Netflix
Netflix
"Wonderman" : Laurent Lafitte sera Bernard Tapie dans la nouvelle série Netflix