Polémique Angot/Rousseau : Marlène Schiappa explique les raisons de son signalement au CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Polémique Angot/Rousseau : Marlène Schiappa explique les raisons de son signalement au CSA
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Marlène Schiappa © Europe 1
La secrétaire d'Etat "chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes" était invitée ce matin au micro d'Europe 1.

Elle est intervenue dans la polémique d'"On n'est pas couché". Ce matin, Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat "chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes", était l'invitée de "Village médias", l'émission de Philippe Vandel sur Europe 1. Elle est revenue sur l'échange tendu du 30 septembre dernier dans l'émission de Laurent Ruquier sur France 2, où Christine Angot s'était accrochée avec Sandrine Rousseau, femme politique qui accuse l'écologiste Denis Baupin de harcèlement sexuel. La membre du gouvernement avait saisi deux jours plus tard le Conseil supérieur de l'audiovisuel au sujet de cette séquence.

À lire aussi
"Arrêtez la science-fiction !" : Daniel Riolo pique une colère sur RMC lors d'un débat sur les blessés chez les Bleus
Radio
"Arrêtez la science-fiction !" : Daniel Riolo pique une colère sur RMC lors d'un...
Pascal Praud et Christian Ollivier s'écharpent sur RTL à propos du boycott de la Coupe du monde au Qatar
Radio
Pascal Praud et Christian Ollivier s'écharpent sur RTL à propos du boycott de la...
"Je me prends une fatwa sud-coréenne" : Philippe Caverivière insulté après avoir blagué sur le groupe BTS
Radio
"Je me prends une fatwa sud-coréenne" : Philippe Caverivière insulté après avoir...
Constance Benqué, Régis Ravanas... : Médias en Seine réunira les principaux acteurs de la radio demain
Radio
Constance Benqué, Régis Ravanas... : Médias en Seine réunira les principaux...

"Quand quelqu'un pleure parce qu'elle a été victime d'une agression sexuelle, on la console !"

"Dans la lettre que j'ai écrite au CSA pour faire un signalement, je n'ai pas cité Christine Angot, parce que (...) l'idée n'est pas de blâmer Christine Angot ad hominem. L'idée, c'est de dire, que dans la vie, quand quelqu'un pleure parce qu'elle a été victime d'une agression sexuelle, on la console !", a déclaré Marlène Schiappa sur Europe 1, expliquant que ce qui l'a choquée, "c'est de voir cette femme qui pleurait et que tout le monde s'acharnait sur elle sur comment elle aurait dû dire ou ne pas dire, raconter ou ne pas raconter."

La secrétaire d'Etat a souligné le mauvais message qu'aurait pu envoyer cette séquence aux "téléspectatrices", "qui sont victimes d'agressions sexuelles". "Le lendemain matin, j'ai reçu des centaines de SMS, de mails, d'appels, de femmes et d'hommes qui ont vu cette séquence et qui étaient profondément choqués. Encore une fois, l'idée n'est pas de remettre en cause ni Laurent Ruquier, ni Christine Angot, ni Yann Moix, ni qui ce soit", a-t-elle expliqué, ajoutant que "l'idée est de s'interroger sur le traitement des violences sexuelles en télévision."

"Ce genre de moment doit être mieux géré à la télévision"

Concernant sa saisine du CSA, Marlène Schiappa a répondu n'avoir toujours pas eu de réponse, mais avoir "eu Delphine Ernotte longuement au téléphone" et "longuement Sandrine Rousseau". Elle a poursuivi : "Mon cabinet a parlé avec le CSA, notamment avec Sylvie Pierre-Brossolette (membre du CSA, ndlr) qui est évidemment très engagée sur ces questions. Je veux qu'on trouve des solutions. Je sais que France Télévisions est très engagé dans la lutte contre les violences sexuelles."

Enfin, la femme politique En Marche a demandé que "ce genre de moment plein d'émotion" soit "mieux géré" à la télévision. "C'est ce que je demande au Conseil supérieur de l'audiovisuel. C'est de faire des préconisations à ce sujet !", a-t-elle conclu, précisant n'avoir pas signé la pétition réclamant des excuses de la part de l'émission de Laurent Ruquier. puremedias.com vous propose de visionner la séquence à partir de 4'24.

Marlène Schiappa
Marlène Schiappa
"On discute beaucoup avec Cyril Hanouna" : Marlène Schiappa réfléchit à un avenir dans les médias
Marlène Schiappa dément son arrivée sur C8
Marlène Schiappa dément être candidate aux législatives... et à "Danse avec les stars"
L'absence de débat entre E. Macron et les autres candidats est une "volonté des chaînes" selon Marlène Schiappa
Voir toute l'actualité sur Marlène Schiappa
l'info en continu
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la pub avant la fin du match des Bleus
Sport
"On était persuadés que c'était terminé" : L'énorme bourde de TF1 qui balance la...
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de finale ?
TV
Coupe du monde 2022 : Quand l'équipe de France jouera-t-elle son huitième de...
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel Drucker le mercredi 21 décembre
Programme TV
"Champs-Elysées" : France 3 célèbre les 40 ans de l'émission culte de Michel...
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur TMC le mercredi 21 décembre
Programme TV
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur...
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son enquête sur le maire de Saint-Étienne
Internet
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son...
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la plateforme en seulement 5 jours
Audiences
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la...