Pour un journaliste français sur deux, la réussite d'un article est liée à son nombre de clics

Partager l'article
Vous lisez:
Pour un journaliste français sur deux, la réussite d'un article est liée à son nombre de clics
La priorité des journalistes est la véracité de l'information.
La priorité des journalistes est la véracité de l'information. © Abaca
L'agence Cision a réalisé une étude sur la vision des journalistes sur leur métier.

Les journalistes face à leur métier. Mardi, l'agence Cision a dévoilé sa nouvelle étude "State of the Media 2019", réalisée entre le 5 février et le 27 février 2019, concernant la vision des journalistes sur leur propre métier. Pour cela, Cision a collecté 1.999 réponses à travers 10 pays dans le monde (Etats-Unis, Canada, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Suède, Finlande, Brésil, Mexique et Etats Arabes Unis). L'échantillon français représente 135 personnes. A l'échelle mondiale, dans l'échantillon de Cision, 41% des journalistes interrogés travaillent pour la presse écrite, 14% pour la télé, la radio et les podcasts, 21% sur le web uniquement, 19% sont en freelance et 5% sur les réseaux sociaux uniquement.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage faible pour "La grande darka" sur C8
Audiences
Audiences samedi : "C l'hebdo" et "On n'est pas couché" en hausse, démarrage...

La priorité des journalistes est la véracité de l'information

Tout d'abord, l'étude révèle que la priorité pour les journalistes dans le monde est la véracité de l'information (51%), devant le trafic généré (34%), l'exclusivité (10%) et le scoop (5%). En France, les journalistes ont même été 79% à répondre "la véracité de l'information", devant 13% pour le trafic généré et uniquement 4% pour l'exclusivité et le scoop réunis ensemble.

Concernant les indicateurs utilisés par les journalistes pour mesurer le succès de leur travail, les résultats sont différents entre le global dans le monde et les réponses françaises. Le rapport précise que 43% des journalistes mesure le succès de leurs articles par l'audience et le nombre de vues, suivis de l'engagement (20%) et le chiffre d'affaires (15%). Dans l'Hexagone, 51% des journalistes estiment que leurs articles sont un succès en fonction de son audience. La réussite d'un article s'évalue également au nombre de fois où il a été repris ou cité par leurs confrères (16% en France contre 7% en global).

Le ressenti de défiance envers les journalistes baisse depuis deux ans

Petite surprise toutefois dans cette étude, la défiance envers les médias ressentie par les journalistes est baisse depuis trois ans, bien qu'il soit toujours très élevé. Selon 63% des personnes interrogées, le public fait moins confiance aux médias. Un résultat en baisse par rapport aux 71% de 2018 et aux 91% de 2017. Pour reconquérir le public, les journalistes estiment que leur plus grand défi à relever est les réseaux sociaux (22%), le manque de ressources (20%) et les fausses informations (19%). Du côté français, ils sont 30% à avoir répondu les fausses informations, devant les réseaux sociaux (29%) et le manque de ressources (10%).

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

la réussite d'un article est liée à son nombre de clics... voila le niveau du journalisme français c'est inquiétant



bigtv

A ne pas oublier , le beau cadeau sur les impôts des journalistes...



Pfff

Ce serait plus juste de dire un nombre de clics minimal selon l'audience du media (et encore si c'est du web...) Comme dit Emrata, tu n'ecris pas pour pas etre lu du tout je suppose meme si c'est genial

Mais je doute que les mecs preferent un article nul à 10 000 vues par rapport à un artuicle interessant à 6 000



Emrata.

Oui bien sûr. Je regarde peut-être Quotidien 2 fois par semaine, quel soutien incroyable !



Tiramisu maxim

Non je ne fait que dire la vérité sur cet imposteur, que tu soutien allègrement.



Mysteres AB

Merci pour ces infos.



José

Pour relativiser le chiffre :
- 26,2% sont des pigistes ou chômeurs détenteur d'une carte de presse.
- 46,9% sont de femmes (dont beaucoup de précaires, 53% sont pigistes).
Revenu moyen annuel 9 122 €.



Mysteres AB

ça dépend du contenu, c'est là tout le problème.



Emrata.

Malheureusement c'est une minorité. Ca demande de gros moyens parce qu'une ou plusieurs personnes bossent sur un seul sujet pendant longtemps. Ca donne des choses médiatiques comme les enquêtes de Médiapart ou du Monde, ou des docs sur France 2, mais ils sont peu à le faire.



Jon75

Les titres alarmistes, ça compte ?



Mysteres AB

Dans le putaclic, le plus important c'est le titre qui ne dévoile absolument rien et fait même penser que l'info est grave. France dimanche était le précurseur dans le genre du temps du journal papier et tous les sites people le pratiquent.



Jon75

Le putaclic attire surtout pour certains articles racoleurs et voyeurs, comme certaines vidéos sur Youtube.



Mysteres AB

Oui bien sür, mais je suis étonné du chiffre si bas.
Je pensais qu'il y avait plus de journalistes "d'investigation" comme on disait à l'époque.



Emrata.

C'est surtout qu'un journaliste ne peut pas faire QUE des scoops. Après ça dépend du média et du format. Par exemple chez Médiapart, Fabrice Arfi fait beaucoup d'enquêtes longues.

Mais par définition un présentateur de JT sur une chaîne fait peu ou pas de terrain et peut difficilement ramener un scoop. Ils ne vont pas s'empêcher de donner les résultats des européennes sous prétexte que ce n'est pas une information exclusive ^^ Et il peut aussi y avoir des reportages qui ne sont pas en tant que tels des scoops mais qui sont informatifs. Par exemple un reportage sur comment fonctionne une voiture électrique, il n'y a pas de révélation mais c'est intéressant quand même.



Mysteres AB

35 000 ? La vache, j'aurai jamais pensé qu'il y en avait autant.



Mysteres AB

Si peu pour le scoop ?
Le fil AFP a encore de beaux jours devant lui.



Emrata.

Parce que ça sous-entend que c'est le seul critère, alors qu'ils se cumulent. Et parce que la même étude montre que la "priorité" des journalistes français est la véracité à 79%.

Donc en retenant ce titre, on a l'impression que les journalistes veulent à tout prix faire du putaclic, alors qu'ils veulent majoritairement donner une info vérifiée. Donc on tombe dans... du putaclic. Au moins le titre est cohérent ^^ Mais c'est pour ça que j'ai dit que c'est trompeur, mais pas faux pour autant.



Emrata.

Oui, mais le succès s'estime après l'écriture de l'article. Le travail journalistique c'est ce qui se fait avant. Et à cette question (celle sur la priorité des journalistes), c'est 79% en France.

Et comme je l'ai dit dans un autre commentaire, évidemment que le succès de l'article est lié au nombre de clics/vues/audience en général. Quels sont les critères pour juger un bon article ? Qu'il soit informatif, mais aussi qu'il soit lu. Comme un resto. Faire une super quiche, c'est génial, mais que des clients la mangent, ça compte aussi.



Emrata.

Tu es hors sujet.



José

+ de 35 000 journalistes ayant une carte de presse en France pour 135 sondés !
Cette étude ne peut être pertinente donc représentative.



LeMoi

Euh, je n'ai jamais dit que c'était les seuls, malheureusement il y en a d'autres et avec d'autres types de pensée !



Tiramisu maxim

Pourquoi tu crois qu'il y'a uniquement fdesouche et cie qui ont ce genre de comportement ? Il faut arrêté avec cette diabolisation avec ses sites la qui ne sont pas les seuls et d'ailleurs ce n'est pas forcément de leurs faute...



Tiramisu maxim

Ton message est ironique par rapport a se que tu dit au sujets de ton émission favorite sur tmc,
Tien par exemple en 2015 il reproche à fox news cette fameuse fake news sur les zones de non droit a paris alors que cnn et d'autres média dont cnn l'avais aussi fait,
d'ailleurs ça ce n'est rien par rapport au fait qu'un et demi plutôt c'est à dire le 28 octobre 2013 il n'a eu aucun problème à faire à la même choses avec une ville mexicaine, plus hypocrite tu meurs...

https://www.acrimed.org/Can...

D'ailleurs ce n'est ni la première ni la dernière...

https://www.acrimed.org/Com...

Sans parler du fait qu'il le fait aussi avec certains youtubeurs...

https://youtu.be/nIJ-ce12JUc

A bon entendeur.



LeMoi

Ça sent la pub déguisée pour le feuilleton de TF1 en plus !



LeMoi

Oulah dans ces cas-là les gars des sites d'extrême-droite comme fdesouche & Cie doivent être de super journalistes, pas forcément beaucoup de lecteurs réguliers mais de nombreux partages, ils doivent être contents ^^



comments powered by Disqus
l'info en continu
"The Victim" : France 2 lance une nouvelle série britannique le 7 octobre
Programme TV
"The Victim" : France 2 lance une nouvelle série britannique le 7 octobre
"Commissariat Central" : La saison 2 bascule sur W9 dès le 6 octobre à 17h50
Programme TV
"Commissariat Central" : La saison 2 bascule sur W9 dès le 6 octobre à 17h50
"The Twilight Zone : La quatrième dimension" arrive le 10 octobre sur Canal+
Programme TV
"The Twilight Zone : La quatrième dimension" arrive le 10 octobre sur Canal+
"Arrêtez Ali Baddou !" : Alain Finkielkraut agacé par le matinalier de France Inter
Radio
"Arrêtez Ali Baddou !" : Alain Finkielkraut agacé par le matinalier de France Inter
"On n'est pas couché" : Valérie Trierweiler polémiste chez Laurent Ruquier samedi soir sur France 2
TV
"On n'est pas couché" : Valérie Trierweiler polémiste chez Laurent Ruquier samedi...
"Criminal" : La nouvelle série policière ambitieuse de Netflix en ligne dès aujourd'hui
SVOD
"Criminal" : La nouvelle série policière ambitieuse de Netflix en ligne dès...
Vidéos Puremedias