Premier article sur Bygmalion : Jean-François Copé fait condamner "Le Point"

Partager l'article
Vous lisez:
Premier article sur Bygmalion : Jean-François Copé fait condamner "Le Point"
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Jean-François Copé
Jean-François Copé © Abaca
Le responsable Les Républicains a eu gain de cause dans le litige qui l'opposait à l'hebdomadaire. Ce dernier va faire appel.

Victoire pour Jean-François Copé dans le litige qui l'opposait au "Point". Comme le rapporte Le Monde, le responsable Les Républicains a obtenu vendredi la condamnation de l'hebdomadaire suite à la parution, le 27 février 2014, des premières révélations sur l'affaire Bygmalion. Intitulé "Sarkozy a-t-il été volé ? L'affaire Copé", l'article litigieux évoquait pour la première fois l'agence Bygmalion, décrite par le journal comme "une puissante machine de guerre conçue par deux proches de Copé pour le servir".

À lire aussi
"C'est une inquisitrice !" : Accusé d'homophobie, Aurélien Pradié (LR) s'emporte contre Sandrine Rousseau sur RMC
Politique
"C'est une inquisitrice !" : Accusé d'homophobie, Aurélien Pradié (LR) s'emporte...
Delahousse, Lucet, Salamé... : Des personnalités de France Télé se mobilisent pour "un financement indépendant"
Politique
Delahousse, Lucet, Salamé... : Des personnalités de France Télé se mobilisent pour...
Suppression de la redevance : La TVA, piste privilégiée de la majorité pour financer l'audiovisuel public
Politique
Suppression de la redevance : La TVA, piste privilégiée de la majorité pour...
Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet
Politique
Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet

Le tribunal correctionnel de Paris a jugé que les éléments dont disposaient les journalistes ne constituaient pas une base factuelle suffisante pour imputer à Jean-François Copé "d'avoir organisé un détournement de fonds à son profit et au détriment du parti qu'il dirigeait". En conséquence, il a condamné le directeur de l'hebdomadaire de l'époque, Franz-Olivier Giesbert à 1.500 euros d'amende, ainsi que les deux journalistes Mélanie Delattre et Christophe Labbé à s'acquitter chacun d'une amende de 1.000 euros.

Tous devront aussi solidairement verser 1 euro de dommages et intérêts à Jean-François Copé et 3.000 euros pour les frais de justice. Le tribunal correctionnel de Paris a par ailleurs ordonné la publication, une fois la décision devenue définitive, d'un communiqué judiciaire en page de sommaire du magazine.

Sur Twitter, Jean-François Copé a fait part vendredi de sa "grande émotion" après ce jugement.

Ce jugement "confirme l'absolue partialité de l'enquête du 'Point' qui constitue le premier article sur l'affaire Bygmalion, en cherchant à tout prix, à tort de la centrer sur la personne de Jean-François Copé", a réagi son avocate, Julia Minkowski. Évoquant pour sa part "un article très équilibré", l'avocat du "Point", Renaud Le Gunehec, a annoncé que son client allait faire appel de cette décision de justice.

l'info en continu
"Le Seigneur des anneaux" : Comment Peter Jackson a été "ghosté" par Amazon
SVOD
"Le Seigneur des anneaux" : Comment Peter Jackson a été "ghosté" par Amazon
Cécile, nouvelle Maître de midi, fond en larmes sur TF1
TV
Cécile, nouvelle Maître de midi, fond en larmes sur TF1
Ce soir à la télé : Ce film avec Lambert Wilson retourne le cerveau
Programme TV
Ce soir à la télé : Ce film avec Lambert Wilson retourne le cerveau
Audiences samedi : Audrey Crespo-Mara bat record sur record
TV
Audiences samedi : Audrey Crespo-Mara bat record sur record
Audiences : "Fort Boyard" terrasse "Le Grand Quiz"
TV
Audiences : "Fort Boyard" terrasse "Le Grand Quiz"
Emmanuel Faux, voix d'Europe 1 durant 30 ans, est mort
Personnalités
Emmanuel Faux, voix d'Europe 1 durant 30 ans, est mort