Premières séances : "Roubaix, une lumière" démarre bien, les autres nouveautés faibles

Partager l'article
Vous lisez:
Premières séances : "Roubaix, une lumière" démarre bien, les autres nouveautés faibles
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
Bande-annonce de "Roubaix, une lumière"
Bande-annonce de "Roubaix, une lumière" © DR
Il s'agit du 2e meilleur démarrage d'Arnaud Desplechin à Paris.

Arnaud Desplechin fait recette. Lors des premières séances parisiennes, le thriller "Roubaix, une lumière", signé du réalisateur, s'est imposé face à la concurrence. Roschdy Zem, Léa Seydoux et Sara Forestier ont convaincu 1.490 Parisiens dans 24 salles. Un démarrage qui signe le deuxième plus gros lancement de la carrière d'Arnaud Desplechin, battu uniquement par "Les Fantômes d'Ismaël" (1.886 entrées en mai 2017). De quoi devancer par ailleurs l'ensemble des nouveautés de la semaine.

À lire aussi
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le magazine
Cinéma
Une polémique du "Film français" : "Un choix malheureux et regrettable", réagit le...
"Pas de femmes, pas de diversité" : Alexandra Lamy et Audrey Diwan dénoncent la Une du "Film français"
Cinéma
"Pas de femmes, pas de diversité" : Alexandra Lamy et Audrey Diwan dénoncent la...
Une bande-annonce déjantée pour "Babylone", le nouveau film de la Paramount qui fera du bien au cinéma
Cinéma
Une bande-annonce déjantée pour "Babylone", le nouveau film de la Paramount qui...
Jean-Luc Godard est mort
Cinéma
Jean-Luc Godard est mort

Car derrière, la comédie américaine "Late Night" ne signe qu'un petit démarrage. Emma Thompson et Mindy Kaling, sous la direction de Nisha Ganatra, n'ont séduit que 664 cinéphiles malgré une diffusion sur 20 écrans. C'est légèrement mieux que "Thalasso" de Guillaume Nicloux avec Michel Houellebecq et Gérard Depardieu. Cette comédie française se contente de 603 billets écoulés dans 15 endroits de la capitale. Au pied du podium, le thriller américain "Les Baronnes" d'Andrea Berloff avec Melissa McCarthy, Tiffany Haddish et Elisabeth Moss n'a passionné que 411 personnes dans 17 salles, soit le 3e plus faible démarrage de Melissa McCarthy à Paris.

Pour sa part, projeté sur 12 écrans à travers la capitale, le film d'horreur américain "Scary Stories" d'André Øvredal pointe à 370 billets vendus, offrant au réalisateur norvégien son meilleur lancement dans la capitale. La comédie américaine "Good Boys" de Gene Stupnitsky et Lee Eisenberg se contente elle de 292 sièges occupés dans 10 salles, soit le pire démarrage de la carrière du comédien Jacob Tremblay. Enfin, la comédie dramatique américaine "Mes autres vies de chien" de Gail Mancuso n'a attiré que 2 personnes dans une seule salle, contre 156 curieux pour "Mes vies de chien" en avril 2017.

l'info en continu
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le dimanche 23 octobre
Programme TV
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le...
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à "Blonde"
SVOD
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à...
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception professionnelle"
Interview
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception...
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Internet
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter...
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27 octobre sur TF1
Programme TV
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27...