Premières séances : "Roubaix, une lumière" démarre bien, les autres nouveautés faibles

Partager l'article
Vous lisez:
Premières séances : "Roubaix, une lumière" démarre bien, les autres nouveautés faibles
Bande-annonce de "Roubaix, une lumière" © DR
Il s'agit du 2e meilleur démarrage d'Arnaud Desplechin à Paris.

Arnaud Desplechin fait recette. Lors des premières séances parisiennes, le thriller "Roubaix, une lumière", signé du réalisateur, s'est imposé face à la concurrence. Roschdy Zem, Léa Seydoux et Sara Forestier ont convaincu 1.490 Parisiens dans 24 salles. Un démarrage qui signe le deuxième plus gros lancement de la carrière d'Arnaud Desplechin, battu uniquement par "Les Fantômes d'Ismaël" (1.886 entrées en mai 2017). De quoi devancer par ailleurs l'ensemble des nouveautés de la semaine.

À lire aussi
Calendrier Marvel : Quand sortiront les prochains films ?
Cinéma
Calendrier Marvel : Quand sortiront les prochains films ?
Jean Dujardin va jouer dans un film sur les attentats du 13 novembre 2015
Cinéma
Jean Dujardin va jouer dans un film sur les attentats du 13 novembre 2015
"West Side Story" : Premières images pour la version Spielberg de la comédie musicale culte
Cinéma
"West Side Story" : Premières images pour la version Spielberg de la comédie...
Oscars 2021 : Le palmarès complet
Cinéma
Oscars 2021 : Le palmarès complet

Car derrière, la comédie américaine "Late Night" ne signe qu'un petit démarrage. Emma Thompson et Mindy Kaling, sous la direction de Nisha Ganatra, n'ont séduit que 664 cinéphiles malgré une diffusion sur 20 écrans. C'est légèrement mieux que "Thalasso" de Guillaume Nicloux avec Michel Houellebecq et Gérard Depardieu. Cette comédie française se contente de 603 billets écoulés dans 15 endroits de la capitale. Au pied du podium, le thriller américain "Les Baronnes" d'Andrea Berloff avec Melissa McCarthy, Tiffany Haddish et Elisabeth Moss n'a passionné que 411 personnes dans 17 salles, soit le 3e plus faible démarrage de Melissa McCarthy à Paris.

Pour sa part, projeté sur 12 écrans à travers la capitale, le film d'horreur américain "Scary Stories" d'André Øvredal pointe à 370 billets vendus, offrant au réalisateur norvégien son meilleur lancement dans la capitale. La comédie américaine "Good Boys" de Gene Stupnitsky et Lee Eisenberg se contente elle de 292 sièges occupés dans 10 salles, soit le pire démarrage de la carrière du comédien Jacob Tremblay. Enfin, la comédie dramatique américaine "Mes autres vies de chien" de Gail Mancuso n'a attiré que 2 personnes dans une seule salle, contre 156 curieux pour "Mes vies de chien" en avril 2017.

l'info en continu
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès aujourd'hui
Radio
Le nageur paralympique Théo Curin devient chroniqueur sur Virgin Radio dès...
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence d'un article de "Marie Claire"
Radio
"Les femmes de France Inter" : Des voix féminines se plaignent de leur absence...
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le licenciement abusif d'un journaliste
Presse
Agissements sexistes : "Télérama" condamné par les prud'hommes pour le...
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Le journaliste français Olivier Dubois enlevé au Mali le 8 avril dernier
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire conclue")
TV
Bruno Henriquet (ex-Fremantle) nommé à la tête de Warner France ("Affaire...
Vidéos Puremedias