Présidentielle : "Le Parisien" s'offre une "pause" de sondage

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle : "Le Parisien" s'offre une "pause" de sondage
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Stéphane Albouy (capture)
Stéphane Albouy (capture) © France Inter
Le directeur des rédactions du quotidien, Stéphane Albouy, a annoncé ce matin sur France Inter que son journal n'allait plus publier de sondages politiques dans les mois qui viennent.

Joli coup de com' pour "Le Parisien" aujourd'hui. Alors que les accusations contre les sondages ont redoublé dans le sillage de l'élection de Donald Trump ou de la victoire surprise de François Fillon à la primaire, le journal du groupe LVMH a décidé de ne plus en publier "dans les prochains mois". Cette période sera notamment marquée par la primaire à gauche et la campagne présidentielle.

À lire aussi
En difficulté, le magazine féministe "Causette" arrête sa version papier et veut se réinventer sur le numérique
Presse
En difficulté, le magazine féministe "Causette" arrête sa version papier et veut...
"C'est une consécration" : Dézinguée par Eric Naulleau dans le "JDD", une autrice se paye avec humour l'hebdomadaire
Presse
"C'est une consécration" : Dézinguée par Eric Naulleau dans le "JDD", une autrice...
"Le Monde" : Xavier Niel récupère l'intégralité des parts de Daniel Kretinsky
Presse
"Le Monde" : Xavier Niel récupère l'intégralité des parts de Daniel Kretinsky
"Une procédure indigne d'un pays démocratique" : Trois journalistes de "Libération" convoqués par la police judiciaire de Lille
Presse
"Une procédure indigne d'un pays démocratique" : Trois journalistes de...

"Plus de sondage. C'est une pause qu'on s'offre", a annoncé Stéphane Albouy, directeur des rédactions, ce matin dans "L'instant M" sur France Inter. "On a décidé d'aborder la séquence un petit peu autrement de ce que l'on fait d'habitude", a-t-il expliqué, parlant d'une décision "collective" et "mûrement réfléchie".

"Ce n'est pas une critique de la méthodologie des sondeurs mais de l'exploitation que font les médias des sondages", a précisé Stéphane Albouy. Il veut que son journal ne soit plus dans "une course de petits chevaux permanente" et revienne à davantage de proximité et de reportages sur le terrain. "Je crois qu'il faut entendre le discours tenu de plus en plus selon lequel les médias sont associés à une forme d'élite, qu'ils sont coupés des réalités", estime-t-il, ne précisant pas combien de temps va durer cette cure de désintoxication sondagière.

Une décision de portée limitée

"On ne va pas vivre comme des ermites", a cependant annoncé le directeur des rédactions du "Parisien". Son journal ne s'interdira pas de commenter les sondages commandés par d'autres journaux. Stéphane Albouy a aussi précisé que la décision de son journal ne concernait que les sondages politiques et pas les autres, comme ceux sur la vie quotidienne par exemple.

Stéphane Albouy a enfin ajouté que cette décision n'était pas motivée par des raisons économiques, estimant que les sondages commandés par "Le Parisien" ne coûtaient que "quelques dizaines de milliers d'euros" par an à son journal. "Ca coûte plus cher d'avoir des gens sur le terrain que de commander un sondage et d'en faire le commentaire", a-t-il précisé.

l'info en continu
Audiovisuel public : Rima Abdul Malak annonce une hausse du budget pour 2024 mais sous conditions
Politique
Audiovisuel public : Rima Abdul Malak annonce une hausse du budget pour 2024 mais...
Moins d'un mois après son lancement, "Paf" avec Pascale de La Tour du Pin change de plateau sur C8
TV
Moins d'un mois après son lancement, "Paf" avec Pascale de La Tour du Pin change...
"Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas été choisi" : Kad Merad révèle avoir été recalé de l'animation d'une célèbre émission de France 2
TV
"Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas été choisi" : Kad Merad révèle avoir été...
"Vous êtes d'extrême-droite, vous ?!" : Accrochage entre Sonia Mabrouk et Alexis Corbière sur CNews
TV
"Vous êtes d'extrême-droite, vous ?!" : Accrochage entre Sonia Mabrouk et Alexis...
Football : TF1 s'offre en exclusivité les 31 matchs de l'Euro féminin 2025
TV
Football : TF1 s'offre en exclusivité les 31 matchs de l'Euro féminin 2025
Eric Zemmour condamné à 4.000 euros pour "injure homophobe" sur CNews
Justice
Eric Zemmour condamné à 4.000 euros pour "injure homophobe" sur CNews