#JeSuisProf

Prix, contenus, date de lancement : Salto se dévoile

Partager l'article
Vous lisez:
Prix, contenus, date de lancement : Salto se dévoile
Salto se lance le 20 octobre © Dailymotion
La plateforme de TF1, France Télévisions et M6 débarquera le 20 octobre.

Salto se lance enfin. Huit ans après l'arrivée de Netflix, quatre ans après celle d'Amazon Prime Video et six mois après celle de Disney+, le Hulu à la française voulu par TF1, France Télévisions et M6 aura la lourde tâche de constituer la principale contre-proposition française aux rouleaux compresseurs américains. Pour réussir ce tour de force, Salto n'a eu que neuf mois de préparation et un budget à des années-lumière des enveloppes XXL de ses concurrents. "Salto n'est pas un concurrent des plateformes mondiales mais bien un complément à celles-ci", a d'ailleurs posé d'entrée de jeu, Gilles Pélisson, le PDG de TF1, hier lors de la présentation à la presse.

À lire aussi
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
Presse
"C'est scandaleux" : Pierre Ménès furieux contre "So foot"
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute
TV
"Bourdin Direct" : Perquisitionné, un invité se décommande à la dernière minute

A défaut de pétrole, la plateforme est donc condamnée à avoir des idées. Proposant aussi bien des fictions, des magazines, des documentaires que des contenus enfantins, Salto veut jouer la carte du local face au global, de la consommation en commun plutôt que de l''individuelle inhérente aux plateformes historiques. "Salto est une offre populaire à laquelle tout le monde peut accéder", a résumé Thomas Follin, le pilote du projet. Surtout, ce nouveau service entend profiter de l'usage SVOD désormais installé dans l'Hexagone pour y convertir le très grand public de la télévision gratuite dont ses géniteurs sont, cela tombe bien, les principaux producteurs de contenus.

La télévision linéaire structurera ainsi l'offre hybride du Petit Poucet français. Tel Molotov, Salto proposera la vingtaine de chaînes de télévision en live appartenant à ses trois maisons-mères, dont les payantes Paris Première (M6) et Ushuaïa TV (TF1). Cette offre télé linéaire sera également éditorialisée humainement pour une consommation à la demande. On retrouvera ainsi en intégral les grandes séries télé comme "Capitaine Marleau", "Sam" ou "Alex Hugo", mais aussi des programmes télé disponibles en avant-première, à l'image des épisodes de "Demain nous appartient" ou de la prochaine série évènement de M6, "Ils étaient dix", diffusée d'abord sur Salto.

"Impossible... pas français"

Pour ne pas apparaître comme un simple prolongement payant de la "télé de papa" gratuite, Salto enrichira son catalogue en allant piocher des contenus sur les marchés étrangers ou, plus rarement du fait de son budget limité, en les co-produisant. La plateforme proposera par exemple la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime", la suisse "Double vie", ou encore la sitcom anglaise "Intelligence" portée par David Schwimmer, l'interprète de Ross dans "Friends". En 2021, Salto diffusera aussi "Small Axe", la mini-série de Steve McQueen ("Hunger", "Twelve Years a Slave"), ainsi qu'une fiction de la BBC sur les baleiniers, baptisée "The North Water" et portée par Colin Farrell. Côté co-productions, Salto n'annonce pour l'instant que "Pandore", une fiction notamment portée par la RTBF belge, et "Germinal", une oeuvre financée par France Télévisions et la RAI italienne. En tout, ce sont près de 10.000 heures de programmes que le volet SVOD de la plateforme entend mettre à la disposition de ses clients.

Salto compte proposer son service à un prix de 6,99 euros par mois, sans engagement, et avec un premier mois offert. Disponible en OTT, sur Apple TV et Androïd TV, mais pas sur les box, la plateforme française proposera également un pack pour 2 utilisateurs à 9,99 euros et un pack 4 utilisateurs à 12,99 euros. Cela suffira-t-il à séduire le grand public ? "Impossible... pas français", veut croire Salto, affichant comme un mantra dans ses locaux, l'affiche du film de Robert Lamoureux sorti en 1974.

Salto
Salto
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
Salto : TF1, France Télévisions et M6 lanceront leur plateforme de SVOD le 3 juin
Salto : Gilles Pélisson (TF1) et Thomas Follin (M6) nommés à la gouvernance
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 au plus haut, record pour le "19.45", "C'est Canteloup" faible
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 au plus haut, record pour le...
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "Demain nous appartient" au plus bas, Yves Calvi en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui bon leader, "Demain nous appartient" au plus bas,...
Audiences : "Capitaine Marleau" solide leader, excellent début pour "Incroyable Talent" sur M6 devant "Good Doctor"
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" solide leader, excellent début pour "Incroyable...
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 novembre 2020
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Exclusivité
LCI : Hélène Mannarino à la tête des journaux du soir à partir de dimanche
Vidéos Puremedias