Prolongation de l'état d'urgence : Le gouvernement pourra bloquer des sites internet

Partager l'article
Vous lisez:
Prolongation de l'état d'urgence : Le gouvernement pourra bloquer des sites internet
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve © Abaca
L'Assemblée nationale a voté aujourd'hui une loi qui permet la fermeture des sites faisant l'apologie du terrorisme.

Le gouvernement va pouvoir bloquer les sites faisant l'apologie du terrorisme. Dans le cadre du vote à l'Assemblée nationale de la prolongation de l'état d'urgence pour trois mois, des députés centristes et radicaux ont proposé un amendement pour supprimer les sites djihadistes, adopté avec le soutien de certains socialistes.

À lire aussi
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
TV
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
TV
Delphine Ernotte prête à vendre ses parts dans Salto en cas de fusion TF1-M6
LCI : Quand Marlène Schiappa, gênée, ne veut pas parler de l'affaire Hulot avec Elizabeth Martichoux
TV
LCI : Quand Marlène Schiappa, gênée, ne veut pas parler de l'affaire Hulot avec...
"Sors de tes plateaux télés !" : Passe d'armes entre Charles Consigny et Olivier Truchot sur RMC
TV
"Sors de tes plateaux télés !" : Passe d'armes entre Charles Consigny et Olivier...

"Le ministre de l'Intérieur peut prendre toute mesure pour assurer l'interruption de tout service de communication au public en ligne provoquant à la commission d'actes de terrorisme ou en faisant l'apologie", est-il inscrit dans le texte de l'amendement. Il s'est ajouté au projet de loi visant à supprimer les mesures de contrôle de la presse lors de l'état d'urgence.

Une loi anti-terrorisme de 2014 prévoyait déjà la possibilité de bloquer des sites, sans aucun contrôle judiciaire, ce qui a permis la fermeture de 87 sites depuis février 2015. Cependant, l'Etat devait d'abord contacter l'hébergeur, lorsqu'il était indiqué, pour qu'il fasse le nécessaire, puis attendre 24 heures avant de demander la fermeture des sites aux fournisseurs d'accès.

Manuel Valls
Manuel Valls
Attentats du 13 novembre : Manuel Valls dépose plainte pour "diffamation publique" après un doc d'Arte
Manuel Valls devient chroniqueur pour BFMTV et RMC
Manuel Valls : "Une partie de la gauche est prête à excuser ceux qui ont tué les journalistes de 'Charlie Hebdo'"
Manuel Valls fait condamner "Paris Match" pour "atteinte à la vie privée"
Voir toute l'actualité sur Manuel Valls
Autour de Manuel Valls
l'info en continu
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne d'Éric Zemmour
Politique
"Et puis bien profond" : La réponse cinglante de Yann Barthès au clip de campagne...
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la panthéonisation de Joséphine Baker ?
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
TV
Eric Zemmour traite Gilles Bouleau de "procureur", TF1 lui répond
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche d'être dépassé par "TPMP"
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de TF1 boosté par Eric Zemmour, "Quotidien" proche...
Audiences access 19h : Nagui en repli, "DNA" remonte, Philippe Etchebest en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui en repli, "DNA" remonte, Philippe Etchebest en forme
Audiences : "Koh-Lanta" leader sous les 4 millions devant "PBLV" au plus bas en prime, "Élysée 2022" faible sur F2
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" leader sous les 4 millions devant "PBLV" au plus bas en...