Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" © C8
La chaîne a l'intention de saisir aujourd'hui le régulateur de l'audiovisuel après les propos insultants tenus par l'animateur de "TPMP" contre ses dirigeants.

Ca se corse pour Cyril Hanouna ! Selon une information de "L'Obs" et du "Figaro", que puremedias.com est en mesure de confirmer, TF1 va saisir aujourd'hui le Conseil supérieur de l'audiovisuel suite aux propos tenus mercredi dernier par Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste". Le régulateur de l'audiovisuel va donc instruire un dossier sur cette séquence, pour laquelle il avait par ailleurs déjà reçu près de 70 signalements de téléspectateurs vendredi, selon nos informations.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Mercredi soir, l'animateur vedette de C8 avait insulté à plusieurs reprises Ara Aprikian et Xavier Gandon, les dirigeants de TF1, ex-patrons de D8. S'agaçant du supposé refus de ces derniers de voir Camille Combal, ex-C8 et nouvel animateur de "Danse avec les stars" sur TF1, invité de "Touche pas à mon poste", Cyril Hanouna avait successivement traité Ara Aprikian et Xavier Gandon d'"abrutis" et de "cons comme la lune". "Arrêtez de faire les connards. (...) Les patrons de TF1, ils commencent à me péter les couilles", avait-il conclu.

"Pété un câble"

Interrogé par "Le Parisien" jeudi, TF1 avait fait savoir que "les bornes ont été dépassées", "surtout sur une chaîne qui occupe le domaine public des fréquences". "Nous étudions toutes les voies juridiques possibles", avait annoncé par ailleurs le groupe, sans plus de précisions. De son côté, C8 s'était le même jour désolidarisée de son animateur via un tweet publié sur son compte officiel. La chaîne avait alors fait savoir que sur son antenne, "les dirigeants de TF1 ont tout (son) respect".

Jeudi soir dans "TPMP", Cyril Hanouna avait reconnu avoir "pété un câble". "Je ne reviens pas et je ne m'excuse pas sur le fait que je ne suis pas du tout content que TF1 ne nous laisse pas avoir Camille Combal. Je ne m'excuserai jamais. Je trouve ça bas", avait-il précisé.

Passif avec le CSA

Ce n'est pas la première fois que le régulateur de l'audiovisuel se penchera sur le cas du trublion de C8. Le CSA a déjà sanctionné à plusieurs reprises la chaîne gratuite du groupe Canal+ pour des séquences diffusées dans les émissions de Cyril Hanouna. En juillet 2017, les Sages de l'audiovisuel avaient notamment condamné C8 à une amende de 3 millions d'euros suite à la diffusion d'un canular jugé homophobe.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias