Propos islamophobes d'Eric Zemmour : LCI rappelée à l'ordre par le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Propos islamophobes d'Eric Zemmour : LCI rappelée à l'ordre par le CSA
Eric Zemmour
Eric Zemmour © Abaca
Les propos du polémiste avaient provoqué la démission de Yassine Belattar.

Des propos discriminatoires qui ne sont pas restés sans réponse. Dans sa série de décisions publiée sur son site, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a livré son verdict après avoir été saisi suite à la diffusion d'une séquence diffusée le matin du 19 février dernier sur LCI. Ce jour-là, le journaliste Christophe Jakubyszyn recevait Eric Zemmour pour une interview en direct afin d'évoquer le rassemblement contre l'antisémitisme qui devait avoir lieu le soir-même à Paris.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Sur cette question délicate, l'ex-polémiste d'"On n'est pas couché" avait livré une pensée sans filtres et sans être interrompu, estimant nécessaire "d'endiguer une immigration de masse qui est aujourd'hui le terreau de cet antisémitisme". Il avait ensuite fait le lien entre cette "immigration de masse" et l'Islam. "On nous a expliqué que l'Islam est une religion de paix et d'amour alors qu'on sait bien que cet antisémitisme-là est le produit d'une culture islamique qui vient de très loin", avait affirmé Eric Zemmour.

"Il y a une différence entre la liberté d'expression et la liberté de provocation"

La séquence, relayée sur les réseaux sociaux, avait provoqué la démission de Yassine Belattar, chroniqueur de l'émission "Audrey & Co" diffusée sur la chaîne info du groupe TF1. "Je ne crois plus avoir ma place sur LCI suite à ces propos indignes... Il y a une différence entre la liberté d'expression et la liberté de provocation. Bon courage dans votre surenchère", avait-il tweeté.

Réunis en assemblée plénière, les Sages ont considéré que "le présentateur (Christophe Jakubyszyn, ndlr) n'avait apporté aucune contradiction ni demandé de précisions quant aux affirmations de l'invité". Ils ont donc rappelé la chaîne à ses devoirs, autrement dit au respect de sa convention, pour "veiller au respect de l'expression des différents points de vue et à la maîtrise de l'antenne de LCI afin de promouvoir les valeurs d'intégration et de solidarité qui sont celles de la République".

Ancien chef du service politique, Christophe Jakubyszyn a quitté à la fin de la saison le groupe TF1 pour rejoindre BFM Business et RMC Story, chaînes sur lesquelles il présentera la matinale à la rentrée.

Sur le même thème
l'info en continu
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
Programme TV
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
TV
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le goût de la forme"
Interview
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le...
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Vidéos Puremedias