Eurovision : les organisateurs installent un dispositif anti-huées pour protéger la Russie

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision : les organisateurs installent un dispositif anti-huées pour protéger la Russie
La Russie huée
L'an dernier, lors de la demi-finale à Copenhague, les deux soeurs Tolmachevy représentant la Russie avaient été sifflées lors de leur passage sur scène.

La géopolitique s'invite à l'Eurovision. Alors que la 60ème édition du concours de chant doit avoir lieu demain à Vienne, en Autriche, le Moscow Times a rapporté mercredi que les organisateurs ont installé des "réducteurs de bruit" pour lutter contre d'éventuelles huées du public. Un dispositif visant à protéger Polina Gagarina, la candidate russe.

À lire aussi
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
TV
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud

L'an dernier, en pleine crise ukrainienne et après l'adoption de lois contestées contre la "propagande homosexuelle", les candidates russes, les jumelles Tolmachevy, avaient en effet été huées par le public lors de la demi-finale à Copenhague, au Danemark. "C'était très embarrassant pour nous", a expliqué à propos de cet incident Jarmo Siim, un responsable de la communication de l'Eurovision. "Nous sommes là pour construire des ponts entre les différents pays, comme le dit le slogan du concours", a-t-il ajouté.

"Nous avons bon espoir que rien de tel n'arrivera"

Jarmo Siim a toutefois précisé que l'option choisie dans un premier temps est d'avoir recours au son normal du public. En cas de problème, le responsable de la communication a expliqué qu'il y avait plusieurs options pour réduire les sons négatifs de la foule, sans toutefois préciser lesquelles. "C'est la première fois que nous nous sommes préparés de cette manière. Nous voulons être prêts à réagir à tous les scénarios. Mais nous avons bon espoir que rien de tel n'arrivera", a-t-il expliqué. Avant d'ajouter à propos de la chanteuse russe : "Vu la façon dont elle a été reçue lors des répétitions et sur le tapis rouge, nous n'avons aucune raison d'être inquiets".

l'info en continu
"Ici tout commence" : Des comédiens de "Demain nous appartient" dans l'épisode du 25 décembre
Séries
"Ici tout commence" : Des comédiens de "Demain nous appartient" dans l'épisode du...
Loi sur la sécurité globale : Le fameux article 24 bénéficiera d'une "réécriture complète"
Presse
Loi sur la sécurité globale : Le fameux article 24 bénéficiera d'une "réécriture...
"Les Princes et les princesses de l'amour" de retour sur W9 ce soir
Programme TV
"Les Princes et les princesses de l'amour" de retour sur W9 ce soir
Eurovision Junior : En panique, la cheffe de la délégation française oublie qu'elle est à l'antenne
TV
Eurovision Junior : En panique, la cheffe de la délégation française oublie...
"Neo" : Bernard de la Villardière lance un nouveau média vidéo "positif"
Internet
"Neo" : Bernard de la Villardière lance un nouveau média vidéo "positif"
Europe 1 : Christophe Hondelatte suspend les enregistrements de "Hondelatte raconte" après des soucis de santé
Radio
Europe 1 : Christophe Hondelatte suspend les enregistrements de "Hondelatte...
Vidéos Puremedias