Rachat de Newen par TF1 : "Vive inquiétude" des salariés

Partager l'article
Vous lisez:
Rachat de Newen par TF1 : "Vive inquiétude" des salariés
Les productions de Newen.
Les productions de Newen.
Dans un communiqué, les salariés de Néria Presse, 17 juin Media et Capa presse, font part de leur "vive inquiétude".

Après la colère de Delphine Ernotte, l'inquiétude des salariés. Dans un communiqué, les journalistes des agences de presse Néria Presse, 17 Juin Media et Capa Presse, appartenant au groupe Newen en tant que filiales, "tiennent à faire part de leur vive inquiétude" après l'annonce de négociations exclusives avec TF1 pour son rachat.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

Newen est un mastodonte de la production audiovisuelle en France, numéro trois sur le flux avec 704 heures de programmes par an. Le producteur met à l'antenne via ses nombreuses filiales "Les Maternelles", "Le magazine de la santé", "Faites entrer l'accusé", "L'effet Papillon" ou encore "Plus belle la vie", sur France 3. Deux tiers des programmes produits par Newen le sont pour France Télévisions. "Les salariés de ces sociétés n'ont jamais été informés de ce projet qu'ils ont découvert par voie de presse, dénonce le communiqué. Les salariés souhaitent rappeler leur attachement au service public, avec lequel ils ont noué des liens de confiance depuis de nombreuses années".

Liberté éditoriale

C'est précisément ce que Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, reproche à l'opération Newen/TF1. Dans un communiqué, le groupe public avait réagi le soir-même en suspendant tous les projets de développement entre avec le groupe dirigé par Fabrice Larue. Les salariés des agences de presse Néria Presse, 17 Juin Media et Capa Presse rappelent que "ces liens étroits entre France Télévisions et ces différentes sociétés de production ont toujours garanti une liberté éditoriale à laquelle les salariés de ces entreprises restent très attachés". Les salariés font part de leur inquiétude sur la "pérennité des productions destinées au service public". La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, tutelle de France télévisions, soucieuse de voir de grands groupes européens émerger, soutient l'opération.

l'info en continu
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les RMC, TF1SF et Franceinfo
Audiences
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les...
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
Programme TV
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche d'un téléfilm pour TF1
TV
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche...
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Internet
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Internet
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche prochain" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche...
Vidéos Puremedias