Radio France : Un plan de départs volontaires de 236 postes d'ici 2022

Partager l'article
Vous lisez:
Radio France : Un plan de départs volontaires de 236 postes d'ici 2022
Le groupe Radio France est présidé par Sibyle Veil.
Le groupe Radio France est présidé par Sibyle Veil. © Radio France
Sibyle Veil, la PDG de la Maison ronde, l'a annoncé ce matin lors d'une réunion du comité social et économique central.

Le groupe radiophonique veut faire des économies. Lors d'une réunion du comité social et économique central ce jeudi, la présidente de la Maison ronde Sibyle Veil a annoncé la mise en oeuvre du projet Radio France 2022, comme l'a rapporté franceinfo. Cet énorme chantier impose de nombreuses économies au groupe et la suppression de 299 postes sur trois ans. En parallèle, l'entreprise créera 76 nouveaux postes, dont 50 dans le numérique pour des compétences encore inexistantes en interne.

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

"Nous devons faire des choix"

En prenant en compte les départs déjà annoncés et les postes vacants, 236 postes actuellement occupés seront ouverts à un plan de départs volontaires. Il se déroulera progressivement sur trois ans et se fera au fur et à mesure des réorganisations mises en place. "Nous devons faire des choix pour concentrer nos moyens sur nos missions de service public d'une part et pour dégager d'autre part les ressources permettant de mener à bien les projets qui nous rendent plus forts pour l'avenir", a expliqué Sibyle Veil, dans une lettre envoyée aux salariés de Radio France ce jeudi.

Ce projet d'adaptation de Radio France s'effectue dans le cadre des économies annoncées par la direction de Radio France. La Maison ronde estime à 60 millions d'euros le besoin de financement supplémentaire sur trois ans. L'entreprise radiophonique a connu une baisse de 20 millions d'euros des contributions de l'Etat, qui avait déjà été annoncée, mais également 20 millions d'euros d'augmentation mécanique des charges et 20 millions d'euros de financement de la transformation numérique.

Sibyle Veil
Sibyle Veil
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Lamiel

Hélas c’est le gouvernement qui veut la peau de Radio France, seule radio à ne pas être aux ordres du dit gouvernement. Macron a dit en 2017 « L’audiovisuel public, c’est une honte pour nos concitoyens, c’est une honte en termes de gouvernance, c’est une honte en ce que j’ai pu voir ces dernières semaines de l’attitude des dirigeants. » il essaie maintenant d’obtenir le naufrage de France Inter par tous les moyens possibles.



La Sardine

A ce titre le travail effectué avec france.tv est excellent et mérite d'être encore poussé. Bref je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point : radio france doit revoir sa copie internet sur la forme.



Nico_37

Bien sûr des économies sont réalisables, mais pas au risque de casser ce jouet particulier dans le paysage radiophonique. J'y trouve plus de temps de parole, plus de musiques différentes, plus de cultures.



Starlight

Non seulement ils sont peu nombreux mais il faut dire aussi que ce genre d'article "purement média" n'est malheureusement pas très prisé. La preuve, nous ne sommes que quatre à avoir commenté...



REDJOHNLEROUGE

La BBC a radio one et BBC Radio 2 Les programmes sont très bien foutu. One est un peu le NRJ mais de meilleur qualité et Radio 2 format plus adulte....RF n'est pas comparabe. C'est certes de la qualité mais ce n'est pas la même offre. RF est parfois un peu trop élitiste et moralisateur sur certaines émissions comme la matinale et ses humoristes voir journalistes et l'instant M. Hormis Affaires sensibles....qui est pour moi une excellente émission



Starlight

Pour le numérique, je suis favorable à un regroupement des sites sur le modèle de BBC Sounds (ou de France.tv pour la télé). Je trouve en effet qu'il y a trop de sites par station.



La Sardine

Radio France a une base solide d'auditeurs. France Inter est en tête avec sa matinale, sa programmation est tout à fait digne du service public. On ajoute à cela le réseau France Bleu lui aussi solide bien que le fait d'avoir dans les années 2000 voulu centraliser les locales était aberrant. France info est sur le projet ftv, Musique et Culture défendent le service public. Gros bémol : l'envahissement sur les antennes de la publicité. C'est à mon avis une erreur stratégique impardonnable.

Reste à définir les passerelles entre tv et radios, élaborer un projet numérique solide. Le plan de départ en soi n'est pas choquant, ni délirant. Ce qui importe c'est de savoir ce que l'on veut faire. Le numérique à RF est loin d'être mauvais. On y trouve pas mal d'archives très intéressantes. En particulier sur Culture, Inter. Mais il fait progresser encore dans ce domaine. Qu'en est il du portail Culture entre ftv et RF ?

Que de beaux projets mais les coupes budgétaires vont-elles anéantir l'ambition pour RF ?



Sir Tainly

Super, un article d'actualité intéressant ! Merci, ça devient rare, ces temps-ci.
Et oui, je râle, mais à juste titre, je crois.
Et si ça a été annoncé ce matin (on en parle à la radio), le publier à 17h30, c'est un peu léger, non, vous n'avez aucune source à Radio France ?
Sérieusement, on a l'impression que vous êtes juste deux ou trois pour tout le site, vu le peu de contenu publié par jour.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Interview
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
"Hawaii 5-0" : M6 lance la saison 9 ce soir
Programme TV
"Hawaii 5-0" : M6 lance la saison 9 ce soir
L'année médias 2019 vue par... Nathalie Lévy
Interview
L'année médias 2019 vue par... Nathalie Lévy
"Mask Singer" : Quelles célébrités se cachaient sous le lion et le cupcake ?
TV
"Mask Singer" : Quelles célébrités se cachaient sous le lion et le cupcake ?
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Scènes de ménages" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Scènes de ménages" leader des...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, le "Téléthon" faible, records pour Yves Calvi et "Les mamans"
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, le "Téléthon" faible,...
Vidéos Puremedias