Radios musicales : Les députés demandent plus de diversité dans la programmation

Partager l'article
Vous lisez:
Radios musicales : Les députés demandent plus de diversité dans la programmation
Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale
Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale © Abaca
Les parlementaires veulent éviter que les stations ne programment toujours les mêmes tubes francophones.

Vous en avez assez d'entendre le dernier tube de Kendji à la radio ? Les députés aussi. Comme l'a rapporté l'AFP hier, les parlementaires ont adopté en commission dans la nuit de mercredi à jeudi un amendement au projet de loi sur la liberté de création. Ce dernier veut éviter que les mêmes tubes francophones ne tournent en boucle sur les radios musicales comme NRJ ou Fun Radio.

À lire aussi
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba Ventura sur RTL
Radio
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba...
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par Jadot jusqu'à Macron"
Radio
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par...
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Radio
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
"Frappé" par la mort de Gaspard Ulliel, Jérémie Rénier annule sa venue dans "La bande originale" de Nagui
Radio
"Frappé" par la mort de Gaspard Ulliel, Jérémie Rénier annule sa venue dans "La...

Actuellement, des quotas imposent déjà aux radios privées de diffuser 40% de titres français sur leurs antennes. Mais les stations martèlent bien souvent les mêmes tubes afin de maximiser leur audience en minimisant leur prise de risque. Ainsi, "10 titres francophones peuvent représenter jusqu'à 75% des diffusions francophones mensuelles" relèvent les députés qui expliquent que cela "ne permet plus aux nouveaux talents de rencontrer leur public".

Pour favoriser la diversité musicale, l'amendement adopté mercredi soir par la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale prévoit ainsi que si plus de la moitié des diffusions de chansons francophones est concentrée sur dix titres, les diffusions de ces titres, au-delà de 50%, ne seront plus prises en compte pour les quotas imposés. Concrètement, les radios devront donc trouver d'autres titres francophones pour respecter leurs quotas de diffusion de titres français. Il reste maintenant à savoir si cet amendement survivra à la navette parlementaire qu'il lui reste encore à effectuer.

l'info en continu
Chronologie des médias : Délais raccourcis pour voir les films sur Canal+ et les plateformes de streaming
SVOD
Chronologie des médias : Délais raccourcis pour voir les films sur Canal+ et les...
Michel Drucker : "Je me verrais bien continuer une dizaine d'années" la télévision
TV
Michel Drucker : "Je me verrais bien continuer une dizaine d'années" la télévision
"Vous êtes un faux-cul" : Gilbert Collard raccroche au nez de Jean-Marc Morandini sur CNews
TV
"Vous êtes un faux-cul" : Gilbert Collard raccroche au nez de Jean-Marc Morandini...
Jean-Pierre Pernaut ministre de Nicolas Dupont-Aignan : Le journaliste décline l'offre faite en direct sur France 2
TV
Jean-Pierre Pernaut ministre de Nicolas Dupont-Aignan : Le journaliste décline...
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba Ventura sur RTL
Radio
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba...
"Vendredi, tout est permis" : Arthur parodie "Squid Game" pour les dix ans du divertissement de TF1
TV
"Vendredi, tout est permis" : Arthur parodie "Squid Game" pour les dix ans du...