Rapprochement Orange/Bouygues : TF1 exclue du deal "pour l'instant"

Partager l'article
Vous lisez:
Rapprochement Orange/Bouygues : TF1 exclue du deal "pour l'instant"
Stéphane Richard
Stéphane Richard © Abaca
Mardi sur RTL, Stéphane Richard a précisé le principe des négociations entre Orange et Bouygues Telecom.

Mardi, les groupes Orange et Bouygues Telecom ont officiellement confirmé qu'ils discutaient en vue d'un rapprochement, confirmant ainsi, en partie, les informations publiées dans la presse depuis le mois de décembre. Les deux groupes ont reconnu avoir signé à ce sujet un "accord de confidentialité".

À lire aussi
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews
TV
Affaire Griveaux : L'étrange fou rire de Laurence Sailliet sur CNews

Invité le jour-même de "RTL Soir", Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a indiqué que cet accord ne garantissait pas "l'issue de ces discussions préliminaires". "Il n'y a pas de schéma prédéfini, on ne sait pas encore dans le détail ce que l'on va proposer. Je ne sais pas d'ailleurs si ces discussions aboutiront. Ce n'est pas simple. Si on fait cette opération c'est parce que l'on pense qu'elle peut être dans l'intérêt du consommateur, du pays", a-t-il expliqué au micro de Marc-Olivier Fogiel, en promettant de se décider dans deux mois maximum.

Pas d'augmentation des prix

"Ce qui s'est passé avec l'arrivée du quatrième opérateur en France est irréversible. Il y a eu effectivement une très forte baisse des prix qui fait que l'on a en France des prix parmi les plus bas du monde. La France est dans une situation privilégiée, et ça, c'est un acquis qui est définitif donc je le dis très clairement : en aucune manière si rapprochement il devait y avoir entre Orange et Bouygues Telecom ça ne se traduirait par une augmentation des prix, la question n'est pas là. Le moteur fondamental de ce rapprochement c'est d'optimiser nos investissements et d'aller plus vite pour apporter la meilleure connectivité possible à tous les français où qu'ils se trouvent", a ajouté Stéphane Richard, promettant que tout rapprochement serait "socialement irréprochable".

Pour TF1 ? "On verra ça plus tard"

Par ailleurs, Stéphane Richard a assuré que l'entrée d'Orange dans le capital de TF1, autre filiale du groupe Bouygues, "n'était pas à l'ordre du jour". "Pour l'instant on discute télécom, c'est déjà assez compliqué comme ça", a-t-il précisé. "Il est vrai, par ailleurs, que dans le monde des télécoms la question des rapprochements éventuels entre les grands acteurs du contenu et notamment de l'image et des télécoms se pose à nouveau. Moi je pense qu'il faut laisser la porte ouverte mais je confirme très clairement que pour l'instant ce n'est pas le sujet", a-t-il ajouté, estimant que la volonté de l'Etat d'entrer au capital de TF1 via Orange avant la présidentielle de 2017 reflétait "des spéculations totalement gratuites".

"L'Etat est bien entendu vigilant parce que c'est le premier actionnaire d'Orange. Il n'y a absolument aucune espèce d'arrière-pensée de ce côté-là. Et puis nous ne regardons que l'intérêt industriel et l'intérêt stratégique d'Orange, de ses actionnaires et de ses clients." Ce matin, Le Canard Enchaîné confirme que Martin Bouygues et Stéphane Richard ont "bel et bien discuté de TF1". Selon l'hebdomadaire, Orange pourrait prendre 10% du capital de la Une, ce qu'il qualifie de "semi-nationalisation" de la première chaîne privatisée en 1987.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Eliot

Pour que l'Etat possède 13,5% du capital de TF1, il faut que l'opérateur Orange possède 100% du capital de la chaîne. Et visiblement, ce n'est absolument pas le souhait du groupe Bouygues à l'heure actuelle. Il ne serait pour l'heure question que d'une prise de 10% par l'opérateur Orange.



Michael

J'ai vu une émission éco sur France 24 qui parlait de ce sujet. Et les économistes disaient que Macron via Hollande suivait ça de très près...En fait cette fusion ne leur apporterait rien, ils s'intéressent aux médias donc au final à TF1....L'état n'est pas à 0.000 mais à 13% du capital



FTV4

Et ses chaines sont souvent "par tradition" leader...



FTV4

Intéressant l'info sur TF1... mais allons plus loin ;)



jack-halaniak2

L'a pris un coup d'vieux le Richard, ça use PDG d'une major.



A French

Ah ces manœuvres oligarchiques...



Eliot

Oui, cela n'empêchera pas Orange de devenir par la suite le principal actionnaire de TF1 ! Vous avez totalement raison. ;)

Mais avec le projet présenté on ne peut pas parler de "service public" à ce niveau de participation car la part de l'Etat serait à hauteur de 0,0135% du capital de TF1.. c'est rien du tout. ;)



Eliot

Là on parle d'une participation de l'Etat de 0,0135% du capital de TF1 ! ^^ C'est complètement ridicule. On ne peut pas parler de service public. ;)



Michael

Bolloré en vendant Direct 8 et Direct Star avait pris combien chez Vivendi? 10% et on a vu le résultat après....Lci qui passe en gratuit sur la TNT alors qu'il y a 6 mois c'était non....On voit la main divine derrière cela....



Michael

Il n'y a qu'en France où nous avons la premiere chaine privée.....Ailleurs elles sont restées publiques....La BBC, la TVE, la RAI...Das Erste (ARD) et j'en passe....



Eliot

Ce serait "un peu le service public" ? ;)
Donc Renault et PSA font parti à ce point du service public ?

Avec l'Etat qui n'aurait que 13,5% des 10%, ça ne fait vraiment pas sérieux comme participation pour parler d'un "service public". C'est une miette.



Plouf

Si après on a deux sortes de service public comme en Angleterre, vu le résultat à l'écran, je dis pas non, mais M6 a pas l'envergure de ITV pour jouer le rôle du concurrent privé, et si TF1 devient comme Channel 4, j'imagine d'avance le public nous faire une crise cardiaque ^^



Pope

Je comprends mieux la volte-face du CSA concernant LCI. L'important était que cela ne se voit surtout pas, d'où le décalage entre la validation du passage de la chaîne sur la TNT gratuite, et l'officialisation des négociations entre Bouygues et Orange.



Michael

Ils veulent faire un coup à la BOLLORE?? Je prends 10% de TF1 et dans deux ans on en prend le contrôle?? Drôle de redistribution des cartes....Orange qui détiendrait TF1 c'est un peu le service public, non?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
TV
Débat des municipales à Paris : le service public en colère
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
TV
Bientôt un prime sur C8 pour Jean-Marie Bigard ?
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
TV
Victoires de la musique classique 2020 : Le palmarès
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
TV
"Plan C" : Camille Combal au dessus du million
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent Delahousse, Les Marseillais au plus bas
TV
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara au coude-à-coude avec Laurent...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
TV
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" leader, "C à vous" à un haut niveau
Vidéos Puremedias