Renault va entrer au capital du groupe de presse Challenges

Partager l'article
Vous lisez:
Renault va entrer au capital du groupe de presse Challenges
Carlos Ghosn
Carlos Ghosn © Abaca
Le nouvel actionnaire va prendre une participation de 40% dans un groupe détenant le magazine économique du même nom.

Renault met un pied dans la presse. Selon une information du "Figaro", confirmée à la mi-journée par les parties prenantes, Renault s'apprête à racheter 40% du capital du groupe de presse Challenges détenu par l'ancien industriel Claude Perdriel. Le groupe Challenges comprend le titre économique du même nom mais aussi quatre autres magazines : "Sciences & Avenir", "La recherche", "Historia" et "Histoire". Au terme de la transaction, Claude Perdriel restera majoritaire avec 60% des parts.

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna, la sécurité intervient
TV
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna,...
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin...
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre Elkabbach le défend
TV
CNews : Le maire de Grenoble tacle en direct Vincent Bolloré, Jean-Pierre...

"Ce projet s'inscrit pleinement dans la stratégie du groupe Renault qui vise à offrir de nouveaux services connectés de qualité et à améliorer l'expérience de ses clients", a commenté Carlos Ghosn, le patron du constructeur automobile, dans un communiqué.

Injecter de l'argent frais

Depuis la vente de "L'Obs" au trio BNP (Pierre Bergé - récemment décédé -, Xavier Niel et Matthieu Pigasse) en 2012, Claude Perdriel avait recentré son groupe de presse autour du magazine économique "Challenges", diffusé à près de 200.000 exemplaires, et du magazine scientifique "Sciences & Avenir" vendu à 226.000 exemplaires. Agé de 91 ans, l'homme d'affaires ayant fait fortune dans les sanibroyeurs était à la recherche d'argent frais pour son titre économique déficitaire. En 2017, ce dernier devrait perdre près de 3 millions d'euros selon "Le Figaro" mais vise l'équilibre l'année prochaine. Quoiqu'il en soit, sa rédaction devra désormais composer avec un actionnaire minoritaire, leader d'un secteur économique largement traité dans les colonnes de son magazine.

Sur le même thème
l'info en continu
L'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey sera diffusé sur TMC lundi en prime time
Programme TV
L'interview de Meghan et Harry par Oprah Winfrey sera diffusé sur TMC lundi en...
Anne-Sophie Lapix arrête "Le grand échiquier"
TV
Anne-Sophie Lapix arrête "Le grand échiquier"
RMC : Jean-Jacques Bourdin trouve son éviction de la matinale "particulièrement injuste"
Radio
RMC : Jean-Jacques Bourdin trouve son éviction de la matinale "particulièrement...
"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes
TV
"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes
Audiences samedi : Record de saison pour "Les docs du week-end", "Cuisine ouverte" en baisse, Nikos au niveau de Nagui
TV
Audiences samedi : Record de saison pour "Les docs du week-end", "Cuisine ouverte"...
Audiences : "The Voice" leader en hausse, "Commissaire Magellan" toujours très haut, score bas pour la Coupe de France
TV
Audiences : "The Voice" leader en hausse, "Commissaire Magellan" toujours très...
Vidéos Puremedias